Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Moulin des Plourde

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Moulin à scie à vapeur

Région administrative :

  • Gaspésie--Îles-de-la-Madeleine

Municipalité :

  • Gaspé

Date :

  • vers 1907 – vers 1909 (Construction)

Usage :

  • Fonction industrielle, transformation de matières végétales et animales (Scieries)

Éléments associés

Personnes associées (1)

Voir la liste

Images

Carte

Description

Le moulin des Plourde est une scierie construite vraisemblablement de 1907 à 1909. Le bâtiment en bois se compose de plusieurs volumes formant un plan en « T » et est coiffé de toits à deux versants droits. Le corps principal, de plan rectangulaire, à deux étages et demi, se prolonge longitudinalement par une annexe rectangulaire moins élevée. Un appentis est accolé sur l'une des façades. Une petite toiture protège un monte-billot précédé des vestiges d'un canal d'amenée. Un volume rectangulaire d'un étage et demi, comportant un petit tambour, forme l'aile droite du bâtiment. Une cheminée de métal s'élève à côté de cette aile. Le moulin des Plourde est situé à l'embouchure de la rivière au Renard, dans le secteur Rivière-au-Renard de la ville de Gaspé.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Gaspé) 1998-12-07
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

Le moulin des Plourde présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique reposant sur son ancienneté. En activité pendant près de 80 ans, le moulin des Plourde est l'une des dernières scieries traditionnelles de la région à subsister. Le moulin des Plourde est vraisemblablement construit de 1907 à 1909 à Rivière-au-Renard par le charpentier Georges Plourde. En plus de sa fonction de scierie, le bâtiment sert, à l'origine, de « bardoiserie » (moulin à bardeaux) et de moulin à grains. Plourde prépare le bois de construction nécessaire pour ses contrats. Il produit également les bardeaux de cèdre pour les pêcheurs et les agriculteurs avoisinants. Chaque année, ceux-ci ont besoin de ce matériau pour la construction et la réparation de bateaux et de bâtiments. En activité de mai à octobre, le moulin fournit du travail à environ six employés en atelier. Une dizaine de bûcherons assurent aussi l'approvisionnement en billots durant l'hiver. En 1957, Gonzague et Raymond Plourde succèdent à leur père à la tête de l'entreprise. L'apparition de nouveaux matériaux de construction, l'absence de relève et la désuétude de l'équipement mènent à la fermeture du moulin en 1986. Le bâtiment témoigne d'une industrie locale importante au début du XXe siècle. En effet, le moulin des Plourde est le seul actionné par la vapeur en Gaspésie à l'époque de sa construction. Quelque 109 moulins à scie sont alors dénombrés autour de la péninsule gaspésienne.

Le moulin des Plourde présente également un intérêt patrimonial pour ses valeurs historique et architecturale reposantsur sa représentativité en tant que scierie fonctionnant à la vapeur. Le moulin est situé près d'un cours d'eau qui fournit l'énergie nécessaire aux mécanismes. La fonction première de ce genre d'industrie est le sciage du bois; d'autres activités s'y greffent souvent. Le bâtiment de Rivière-au-Renard possède des caractéristiques de ce type de construction, dont sa structure simple en bois montée sur pilotis, le plan rectangulaire et l'élévation de deux étages et demi du volume principal, sa toiture à deux versants et sa cheminée qui s'élève à côté de la chaufferie qui occupe l'aile droite. Récemment restauré, le moulin conserve plusieurs mécanismes et composantes d'origine. Le moulin des Plourde sert aujourd'hui de centre d'interprétation sur l'industrie du sciage de bois et du façonnage de bardeaux dans la région gaspésienne.

Source : Municipalité de Gaspé, 2008.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques du moulin des Plourde liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment :
- sa situation à l'embouchure de la rivière au Renard, dans le secteur Rivière-au-Renard de la ville de Gaspé;
- son volume, dont le plan en « T » composé de plusieurs volumes;
- le corps de bâtiment principal, dont le plan rectangulaire, l'élévation de deux étages et demi, le toit à deux versants droits;
- l'annexe rectangulaire légèrement moins élevée, dont le plan rectangulaire, le toit à deux versants droits;
- l'appentis d'un étage sur la façade gauche, dont le plan rectangulaire, le toit en appentis;
- l'aile droite rectangulaire à un étage, dont le toit à deux versants à faible pente;
- le monte-billot protégé par un avant-toit sur la façade et précédé des vestiges d'un canal d'amenée;
- les matériaux, dont le parement de planches verticales, la structure simple en bois montée sur pilotis de bois et de ciment, au-dessus d'un cours d'eau;
- les ouvertures, dont leurs dimensions restreintes, leur disposition de manière irrégulière, et les fenêtres à petits carreaux;
- l'ornementation, dont les planches cornières et les chambranles peints en vert;
- la cheminée en métal d'une hauteur de 18,2 mètres située à côté de l'aile droite.

Haut de la page

Informations historiques

Le moulin des Plourde est vraisemblablement construit de 1907 à 1909 à Rivière-au-Renard par le charpentier Georges Plourde. Il s'agit d'une scierie actionnée par la vapeur. En plus de sa fonction de scierie, le bâtiment sert, à l'origine, de « bardoiserie » (moulin à bardeaux) et de moulin à grains. Plourde prépare au moulin le bois de construction pour réaliser ses contrats. Il produit également les bardeaux de cèdre pour les pêcheurs et les agriculteurs avoisinants. Chaque année, ceux-ci ont besoin de ce matériau pour la construction et la réparation de bateaux et de bâtiments.

Au début du XXe siècle, l'industrie du sciage de bois constitue un aspect important de l'économie locale. Quelque 109 moulins sont dénombrés autour de la péninsule gaspésienne. Le moulin des Plourde est toutefois le seul actionné par la vapeur en Gaspésie au moment de sa construction.

En activité de mai à octobre, le moulin de Georges Plourde fournit du travail à environ six employés en atelier. Une dizaine de bûcherons assurent aussi l'approvisionnement en billots durant l'hiver. Le bâtiment est situé près d'un cours d'eau qui fournit l'énergie nécessaire aux mécanismes. Il possède une architecture fonctionnelle représentative de ce type d'industrie. À titre d'exemple, sa structure simple en bois montée sur pilotis, sa toiture à deux versants et sa cheminée qui s'élève à côté de la chaufferie occupant l'aile droite sont des éléments caractéristiques d'un moulin à scie actionné par la vapeur.

En 1957, Gonzague et Raymond Plourde succèdent à leur père à la tête de l'entreprise. Ils l'exploitent pendant une trentaine d'années. L'apparition de nouveaux matériaux de construction, l'absence de relève et la désuétude de l'équipement mènent toutefois à la fermeture du moulin en 1986.

Le moulin des Plourde est cité en 1998. Le bâtiment est acquis au début des années 2000 par le Groupe Beau-Village. L'organisme sans but lucratif en fait un économusée sur l'industrie du sciage de bois et du façonnage de bardeaux dans la région gaspésienne. Deux campagnes de restauration sont réalisées en 2001 et 2002 et en 2003 et 2004.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Gaspésie--Îles-de-la-Madeleine

MRC :

  • La Côte-de-Gaspé

Municipalité :

  • Gaspé

Adresse :

  • boulevard Renard Ouest

Lieux-dits :

  • Rivière-au-Renard

Latitude :

  • 48° 59' 45.4"

Longitude :

  • -64° 23' 46.0"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Gaspé Canton de Fox Absent 217-3 ptie
230-1-P
230-2-P

Haut de la page

Références

Liens Internet :

Notices bibliographiques :

  • Groupe Beau Village. Projet: Pôle écotouristique du moulin des Plourde. Rivière-au-Renard, 2002. 40 p.
  • MIMEAULT, Mario. Rivière-au-Renard : histoire et patrimoine. Rivière-au-Renard, Groupe Beau-Village de Rivière-au-Renard, 2006. s.p.
  • PLOURDE, Julie et Louise PLOURDE. « Vestiges du passé... Le moulin des Plourde ». Le Relais des Arts. Vol. 1, no 1 (1988), p. 12-14.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013