Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Fairview

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Balmoral Lodge
  • Maison Richard-William-Scott
  • Maison Scott-Fairview

Région administrative :

  • Outaouais

Municipalité :

  • Gatineau

Date :

  • 1862 – 1863 (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Personnes associées (2)

Inventaires associés (1)

Images

Carte

Description

La maison Fairview est une résidence bourgeoise en pierre à deux étages, de plan presque carré, coiffée d'un toit en pavillon. Elle possède, à l'arrière, un corps de logis secondaire disposé en retour d'équerre. Une galerie couverte d'un balcon à balustrade orne la façade. Entourée d'un vaste domaine boisé, la maison est bâtie très en retrait de la voie publique et isolée de celle-ci par un écran végétal. Construite entre 1862 et 1863, elle est située dans le secteur Hull de la ville de Gatineau.

Ce bien est classé immeuble patrimonial.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

2

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Bois
  • Maçonnerie en pierre

Annexes :

  • Cuisine d'été

Saillies :

  • Auvent
  • Baie en saillie
  • Balcon
  • Cheminée
  • Galerie

Fondations :

  • Pierre

Élévations :

  • Toutes les façades : Pierre (À bossages)

Toit :

  • Forme : En pavillon
    Matériau : Bois, bardeaux

Porte principale :

  • bois, à panneaux et vitrage, à imposte

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À battants, à moyens ou grands carreaux
  • Rectangulaire, À guillotine
  • Rectangulaire, Composée
  • Rectangulaire, Porte-fenêtre

Éléments architecturaux :

  • Balustrade en bois
  • Chaîne d'angle
  • Console
  • Corniche à modillons
  • Plate-bande

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1979-12-10
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Fairview présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Elle constitue un exemple bien conservé de villa bourgeoise, regroupant des éléments du courant pittoresque et du style néo-Renaissance. Ainsi, la galerie en façade, les portes-fenêtres qui lui donnent accès depuis le salon et le toit en pavillon se rattachent au courant pittoresque. Toutefois, la balustrade de la galerie, les baies en saillie, également garnies d'une balustrade, la corniche débordante, la terrasse faîtière et les petits toits en auvent, soutenus par des consoles décoratives, abritant les fenêtres latérales rappellent les villas italiennes des XVIe et XVIIe siècles. L'intérieur témoigne de la fonction de villégiature, entre autres le grand salon en façade. Le caractère bourgeois de la demeure est particulièrement visible dans les boiseries ornant les pièces, le foyer du rez-de-chaussée et l'escalier principal.

La maison Fairview présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur historique liée à certains personnages qui l'ont habitée ou fréquentée. En 1862-1863, sir Richard William Scott (1825-1913) fait ériger cette résidence qu'il nomme « Fairview », en raison du panorama qu'elle offre sur la rivière des Outaouais et les édifices du Parlement d'Ottawa, alors en construction. Avocat et homme politique, Scott est maire de Bytown (Ottawa) lorsque la ville est choisie comme capitale du Canada. Il continue, par la suite, à se consacrer à la politique en occupant divers rôles, dont ceux de sénateur et de secrétaire d'État. Sous Alexander Mackenzie, il a fréquemment remplacé des ministres absents, et sous Wilfrid Laurier, il a occupé la fonction de premier ministre intérimaire à plusieurs occasions. La maison Fairview a d'ailleurs accueilli à plusieurs reprises des hommes publics de renom, tels que sir John A. MacDonald, sir Wilfrid Laurier et William Lyon Mackenzie King.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2004.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la maison Fairview liés à ses valeurs architecturale et historique comprennent, notamment :
- la situation en retrait de la voie publique, sur un vaste domaine boisé;
- son volume, dont le corps de logis principal de plan presque carré, à deux étages, le toit en pavillon, la galerie en façade, terrasse faîtière ainsi que les petits toits en auvent;
- ses éléments structuraux, dont les murs en moellons;
- ses ouvertures, entre autres leur disposition régulière et leur hiérarchisation selon les étages et les façades, les baies en saillie, les portes-fenêtres qui donnent accès à la galerie depuis le salon;
- son imposante cheminée centrale en brique;
- les éléments ornementaux, dont la large corniche soulignée par des modillons, les balustrades et les consoles décoratives;
- ses éléments intérieurs, dont le grand salon en façade, les boiseries ornant les pièces, le foyer du rez-de-chaussée et l'escalier principal.

Haut de la page

Informations historiques

La maison Fairview est construite en 1862-1863 pour sir Richard William Scott. Elle sera nommée « Balmoral Lodge » par son deuxième propriétaire, l'horticulteur Alexander Stewart, qui l'habite avec sa famille de 1894 à 1918. Ce jardinier professionnel met en valeur le domaine, dont les jardins seront réputés. À partir de 1918, le bâtiment, devenu propriété du ministère fédéral de l'Agriculture, est utilisé comme bureau et résidence du directeur de l'Institut de recherches vétérinaires. De 1957 à 1974, la villa sert toujours de bureau, mais aussi de laboratoire, ce qui met un terme à sa fonction résidentielle. De 1976 jusque dans les années 1980, elle accueille les bureaux du Service canadien de la Faune d'Environnement Canada.

La maison Fairview est classée en 1979.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Outaouais

MRC :

  • Gatineau

Municipalité :

  • Gatineau

Adresse :

  • 100, rue Gamelin

Lieux-dits :

  • Hull

Latitude :

  • 45° 26' 40.277"

Longitude :

  • -75° 44' 25.697"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Hull Inconnue Absent 141-257

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • CLARKE, Brian P. « Scott, sir Richard William ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/
  • Commission des biens culturels du Québec. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.
  • LA GRENADE-MEUNIER, Monique. La maison Scott-Fairview : dossier synthèse. Québec, Ministère des Affaires culturelles, 1979. s.p.
  • NOPPEN, Luc. « Maison Richard-William-Scott (dite Fairview) ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome II. Québec, Les Publications du Québec, 1991, p. 515.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013