Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison et laiterie Casault

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Laiterie Casault
  • Maison Casault

Région administrative :

  • Chaudière-Appalaches

Municipalité :

  • Montmagny

Date :

  • 1767 – 1806 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine agricole

Usage :

  • Fonction industrielle, transformation de matières végétales et animales (Laiteries)
  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Plaques commémoratives associées (1)

Personnes associées (5)

Carte

Description

Les maison et laiterie Casault ont été construites entre 1767 et 1806. La résidence en pierre, de plan rectangulaire et à un étage et demi, a été érigée en deux étapes. Lambrissée et crépie, elle est coiffée d'un toit aigu à deux versants droits aux larmiers courts. La laiterie est un petit carré en pierre crépie surmonté d'un toit en pavillon. Les maison et laiterie Casault s'élèvent sur un terrain dégagé, en milieu agricole, dans la municipalité de Montmagny.

Ce bien est classé immeuble patrimonial. La protection s'applique à la résidence, à la laiterie ainsi qu'au terrain.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

1 ½

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Maçonnerie en pierre

Annexes :

  • Laiterie

Saillies :

  • Cheminée
  • Perron

Fondations :

  • Béton
  • Pierre

Élévations :

  • Façade arrière : Bois (Planche verticale à couvre-joint)
  • Façade droite : Bois (Planche verticale à couvre-joint)
  • Façade gauche : Pierre (Structure apparente)
  • Façade avant : Bois (Planche verticale à couvre-joint)

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Tôle à la canadienne

Porte principale :

  • bois massif et vitrage, à baies latérales

Autre(s) porte(s) :

  • bois massif et vitrage

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À battants, à moyens ou grands carreaux
  • Rectangulaire, À battants, à petits carreaux
  • Rectangulaire, À guillotine
  • Rectangulaire, Contemporaine

Lucarne(s) :

  • À pignon

Éléments architecturaux :

  • Chambranle
  • Planche cornière

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1965-06-21
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Casault présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. La demeure est un exemple représentatif de la maison rurale québécoise d'inspiration française. Ce type est issu du savoir-faire local qui a su adapter progressivement le modèle français aux conditions particulières du pays (climat, disponibilité des matériaux) et l'ouvrir à certaines influences stylistiques. La maison Casault en est une illustration par son corps de logis en pierre bas et peu dégagé du sol, son toit aigu à deux versants droits aux larmiers courts et ses ouvertures distribuées de manière asymétrique. Elle a été agrandie dans l'axe longitudinal, comme c'est souvent le cas pour ces demeures. Certains détails, dont le portail de la porte principale et les planches cornières, témoignent de modifications dans l'esprit néoclassique apportées au cours du XIXe siècle. Par ailleurs, la résidence a conservé un bon état d'authenticité. La maison en pierre est lambrissée de planches de bois verticales sur trois côtés, ce qui s'observe rarement dans la région de Montmagny. Elle possède également plusieurs détails intérieurs intéressants.

La laiterie Casault présente également un intérêt patrimonial pour ses valeurs historique et architecturale liées à sa représentativité en tant que dépendance agricole. La laiterie de ferme est un petit bâtiment où l'on procède au traitement et à l'entreposage du lait et où sont parfois conservées d'autres denrées périssables. Dépendance essentielle de la ferme d'autrefois, elle témoigne d'un savoir-faire aujourd'hui tombé en désuétude. Elle est caractérisée par ses murs épais en maçonnerie en pierre ou en charpente de pièce sur pièce et par son carré bas de petites dimensions, habituellement chaulé ou peint en blanc afin de réfléchir la lumière. Une petite fenêtre est souvent percée dans l'un des côtés pour permettre l'aération et ainsi éviter le développement d'humidité ou de moisissures. La laiterie Casault, dont les murs sont aveugles, constitue un bon exemple de laiterie de pierre. En milieu rural, le lait recueilli sur les fermes suffit largement aux besoins de la famille. En milieu urbain, on se procure du lait frais sur les places de marché, avant que n'apparaissent, vers la fin du XIXe siècle, des « marchands de lait », qui traitent et distribuent les produits laitiers. En 1926, la pasteurisation devient obligatoire, de sorte que les petites unités de production commencent à disparaître au profit de véritables usines de traitement du lait. En dehors des grands centres, il faut attendre au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale pour voir l'établissement de laiteries modernes.

Les maison et laiterie Casault présentent aussi un intérêt patrimonial pour leur valeur historique découlant de leur association avec la famille Casault. Originaire de Normandie, le navigateur Jean-Baptiste Casault arrive au Canada en 1759. Il acquiert une terre à Montmagny en 1767, sur lequel il érige cette maison. Plusieurs personnalités importantes y sont nées. Louis-Jacques Casault (1808-1862) fonde l'Université Laval en 1852 et en est le premier recteur. Louis-Napoléon Casault (1822-1908) s'illustre dans le domaine du droit et de la politique avant de devenir juge en chef de la province de Québec. Louis-Adolphe Casault (1832-1876) est nommé chef d'état-major adjoint de la milice canadienne, après une carrière militaire exceptionnelle.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2004.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques des maison et laiterie Casault liés à leurs valeurs architecturale et historique comprennent, notamment :
- leur situation sur un vaste terrain dégagé, en milieu agricole, dans la municipalité de Montmagny;
- les caractéristiques de la maison, dont le corps de logis de plan rectangulaire (en pierre) bas et peu dégagé du sol, l'élévation d'un étage et demi, la maçonnerie en pierre lambrissée de planches de bois verticales sur trois côtés (le quatrième étant crépi),
le toit aigu à deux versants aux larmiers courts (couvert de tôle à la canadienne), la charpente à chevrons portant fermes avec poinçons, entraits, faîtage, sous-faîtage et croix de Saint-André, les pignons recouverts de bardeaux de cèdre, les fenêtres à battants à petits carreaux aux chambranles de bois, les lucarnes à pignon, le portail de la porte principale, les planches cornières, les deux souches de cheminée (l'une en brique et l'autre en pierre), ainsi que décor intérieur (notamment la porte d'arche du salon, les lambris des plafonds, certains éléments menuisés comme des cimaises, des chambranles ainsi que des armoires encastrées);
- les caractéristiques de la laiterie, dont le carré en pierre crépie et le toit en pavillon couvert de bardeaux de cèdre.

Haut de la page

Informations historiques

Les maison et laiterie Casault sont érigées entre 1767 et 1806 par Jean-Baptiste Casault, le premier de la famille arrivé en Amérique en 1759. La demeure est allongée dans l'axe longitudinal et remaniée dans l'esprit néoclassique dans le courant du XIXe siècle. La famille Casault quitte la maison en 1835, puis la demeure passe entre plusieurs mains avant d'être rachetée en 1905 par Louis-Joseph Casault, descendant du premier occupant. Les fêtes du bicentenaire des familles Casault s'y sont déroulées en 1959.

Originaire de Normandie, le navigateur Jean-Baptiste Casault débarque au Canada en 1759. Plusieurs personnalités importantes sont nées dans la maison Casault. Louis-Jacques Casault (1808-1862) fonde l'Université Laval en 1852 et en est le premier recteur. Louis-Napoléon Casault (1822-1908) s'illustre dans le domaine du droit et de la politique avant de devenir juge en chef de la province de Québec. Louis-Adolphe Casault (1832-1876) est nommé chef d'état-major adjoint de la milice canadienne, après une carrière militaire exceptionnelle.

Les maison et laiterie Casault sont classées en 1965.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Chaudière-Appalaches

MRC :

  • Montmagny

Municipalité :

  • Montmagny

Adresse :

  • 780, boulevard Taché Ouest

Latitude :

  • 46° 57' 7.56"

Longitude :

  • -70° 39' 9.543"

Désignation cadastrale :

  • Lot 2 611 775

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Cap-aux-Diamants. Cap-aux-Diamants [En Ligne]. http://www.capauxdiamants.org/
  • Commission des biens culturels du Québec. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.
  • LA GRENADE-MEUNIER, Monique. La maison Casault. 143, Saint-Jean-Baptiste Ouest, Montmagny. Recherche historique et analyse architecturale. Québec, Ministère des Affaires culturelles, 1982. s.p.
  • LA GRENADE-MEUNIER, Monique. « Maison Gilles-Casault et laiterie ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome I. Québec, Les Publications du Québec, 1990, p. 377.
  • TREMBLAY, Sylvie. « Les Casault ». Cap-aux-Diamants. Cap-aux-Diamants [En ligne]. http://www.capauxdiamants.org

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013