Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Moulin Freligh

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Montérégie

Municipalité :

  • Frelighsburg

Date :

  • 1839 (Construction)

Usage :

  • Fonction industrielle, transformation de matières végétales et animales (Moulins à farine)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (3)

Personnes associées (2)

Inventaires associés (1)

Carte

Description

Le moulin Freligh est un moulin à eau érigé en 1839. Le bâtiment se compose d'un corps de logis en pierre de plan rectangulaire à deux étages et demi, coiffé d'un toit à deux versants droits surmonté d'un silo en bois, ainsi que d'une annexe en bois à deux étages sur pilotis disposée en retour d'équerre à l'arrière. Le moulin Freligh se situe en bordure de la rivière aux Brochets, au coeur de la municipalité de Frelighsburg.

Ce bien est classé immeuble patrimonial. Il est entouré d'une aire de protection

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

2 ½

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Maçonnerie en pierre

Annexes :

  • Agrandissement
  • Silo

Saillies :

  • Cheminée

Fondations :

  • Béton
  • Pierre

Élévations :

  • Façade arrière : Bois (Planche à clins, Planche verticale à couvre-joint), Pierre (Structure apparente)
  • Façade gauche : Bois (Planche verticale à couvre-joint), Pierre (Structure apparente), Brique (Structure apparente)
  • Façade avant : Bois (Planche verticale à couvre-joint), Pierre (Structure apparente)

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Tôle pincée
  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Tôle pincée

Porte principale :

  • bois, à panneaux, à battants

Autre(s) porte(s) :

  • bois massif, à battants
  • entièrement vitrée, à battants

Fenêtre(s) :

  • carrée, À battants, à petits carreaux
  • carrée, À guillotine
  • Rectangulaire, À battants, à petits carreaux
  • Rectangulaire, À guillotine
  • Rectangulaire, À guillotine

Éléments architecturaux :

  • Chaîne d'angle
  • Retour de l'avant-toit

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1973-11-28
 
Délimitation Aire de protection Ministre de la Culture et des Communications 1975-05-13
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

Le moulin Freligh présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Le bâtiment a été érigé en 1839, alors que la population du village de Frelighsburg se compose majoritairement de Loyalistes, colons de la Nouvelle-Angleterre demeurés fidèles à la Couronne britannique venus s'établir au Canada après la guerre d'Indépendance américaine (1776-1783). Le moulin Freligh, comme plusieurs édifices de cette partie du Québec, illustre l'influence architecturale de l'ancienne colonie du Sud par certains détails néoclassiques, dont les retours de corniche des pignons et les fenêtres à guillotine à petits carreaux. Le bâtiment comporte des ajouts du XXe siècle, comme l'annexe de bois (1912) et le silo (1930), qui affectent peu son intégrité architecturale.

Le moulin Freligh présente aussi un intérêt pour sa valeur historique. Frelighsburg, à l'exemple de plusieurs villes et villages apparus au XIXe siècle à l'extérieur de l'aire seigneuriale, s'organise autour d'un nombre limité d'équipements collectifs, parmi lesquels le moulin occupe une place prépondérante. L'agglomération se développe donc autour du premier moulin à eau construit en 1790, qui sera remplacé en 1839 par le moulin actuel. Il ne s'agit pas d'un moulin banal comme ceux qui existent en vertu du monopole seigneurial, mais plutôt d'une entreprise privée exploitée par un particulier qui offre ses services à la communauté. Le moulin est utilisé pour plusieurs activités qui requièrent un certain niveau de mécanisation, comme moudre le grain, carder et fouler la laine ainsi que scier le bois. En activité pendant près de 125 ans, ce moulin stimule le développement de la municipalité et rappelle le souvenir de la famille Freligh qui en a été propriétaire durant plusieurs décennies. De plus, il constitue l'un des plus anciens témoins de l'histoire de l'actuelle municipalité de Frelighsburg.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2004.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments clés du moulin Freligh liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment :
- sa situation au coeur de la municipalité de Frelighsburg, à l'emplacement du premier moulin;
- son implantation en bordure de la rivière aux Brochets;
- son vaste corps de bâtiment de plan presque carré à deux étages et demi et le sous-sol très dégagé adapté à la déclivité du terrain;
- ses matériaux, dont la maçonnerie en pierre, les chaînes d'angle en pierre irrégulière, la couverture en tôle pincée et la cheminée en brique;
- ses éléments d'influence néoclassique, dont le toit à deux versants droits de faible pente, la composition symétrique de la façade, les retours de corniche et les grandes fenêtres à guillotine à petits carreaux;
- ses ouvertures, dont la porte à panneaux à double vantail à l'étage, les portes simples au rez-de-chaussée et celle au grenier surmontée d'un palan dans le mur pignon nord, les six fenêtres réparties sur trois niveaux de la façade principale ainsi que les sept fenêtres réparties sur quatre niveaux de la façade donnant sur la rivière;
- le mécanisme encore présent, dont l'engrenage conique comprenant une roue dentée d'alluchons en bois, les poulies en bois à jantes lisses et une moulange à marteaux;
- les ajouts du XXe siècle, dont l'annexe (1912) sur pilotis recouverte de planches verticales disposée en retour d'équerre à l'arrière et le silo en bois (1930);
- la présence de vestiges du premier moulin encore visibles au sous-sol.

Haut de la page

Informations historiques

En 1800, Abram Freligh (1756-1801), médecin de souche hollandaise originaire de l'État de New York, acquiert le premier moulin bâti à cet endroit en 1790 ainsi que 200 acres de terre. Son fils Richard prend en charge l'administration du moulin à la mort de son père. Il construit le moulin actuel en 1839, sur le même emplacement, mais en empiétant sur le lit de la rivière. Il ne s'agit pas d'un moulin banal comme ceux qui existent en vertu du monopole seigneurial, mais plutôt d'une entreprise privée exploitée par un particulier qui offre ses services à la communauté. Ce moulin est utilisé pour plusieurs activités qui requièrent un certain niveau de mécanisation, comme moudre le grain, carder et fouler la laine ainsi que scier le bois.

Le moulin subit plusieurs modifications au fil des ans afin d'augmenter son rendement et de s'adapter aux innovations technologiques. À titre d'exemple, une première turbine est installée en 1855 par le nouveau propriétaire, Peter Cowan. Cette turbine est d'abord alimentée par une conduite forcée en bois d'un mètre de diamètre, remplacée en 1916 par un tuyau en fer. En 1911, l'ajout d'une petite génératrice permet d'alimenter le village en électricité. L'annexe de bois disposée en retour d'équerre à l'arrière est érigée en 1912; elle abrite pendant plusieurs années une boulangerie. Le silo, quant à lui, est construit en 1930. C'est aussi vers 1930 qu'est agrandie la porte à l'étage, qui devient alors une porte à double vantail.

À la suite d'une crue printanière qui a détruit la digue, le moulin cesse sa production en 1964. Joseph Gagnon, qui en est propriétaire depuis 1920, le transforme alors en entrepôt. Acquis et converti en résidence privée par Jeanne et Jean-Marie Demers en 1967, le moulin est restauré en respectant les traces de son évolution.

Le moulin Freligh est classé en 1973. Il bénéficie d'une aire de protection depuis 1975.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Montérégie

MRC :

  • Brome-Missisquoi

Municipalité :

  • Frelighsburg

Adresse :

  • 11, route 237 Nord

Latitude :

  • 45° 3' 18.5"

Longitude :

  • -72° 50' 22.4"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Missisquoi Village de Frelighsburg Absent 43 ptie

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Commission des biens culturels du Québec. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.
  • DEMERS, Jeanne et Jean-Marie DEMERS. « Le moulin Freligh ». Histoire Québec. Vol. 2, no 2 (1997), p. 40-42.
  • Histoire Québec. Vol. 2, no 2 (1997).
  • LABERGE, Gilles. « Moulin de Frelighsburg ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome II. Québec, Les Publications du Québec, 1991, p. 327.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013