Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Racine

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Sainte-Anne-de-Beaupré

Date :

  • 1760 (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (5)

Inventaires associés (1)

Carte

Description

La maison Racine est une habitation rurale longue et basse, à un étage et demi, érigée à la fin du XVIIIe siècle. Cette demeure en pierre chaulée est coiffée d'un toit à deux versants. La résidence est située sur l'avenue Royale, dans la municipalité de Sainte-Anne-de-Beaupré.

Ce bien est classé immeuble patrimonial. La protection s'applique aussi à la laiterie annexée. La maison Racine bénéficie d'une aire de protection.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

1 ½

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Maçonnerie en pierre

Annexes :

  • Agrandissement
  • Laiterie

Saillies :

  • Galerie

Fondations :

  • Pierre

Élévations :

  • Façade arrière : Pierre (Structure apparente)
  • Façade est : Pierre (Structure apparente)
  • Façade ouest : Composite (Enduit et crépi)
  • Façade avant : Composite (Enduit et crépi)

Toit :

  • Forme : À deux versants droits retroussés
    Matériau : Tôle à la canadienne
  • Forme : À deux versants droits retroussés
    Matériau : Tôle profilée

Porte principale :

  • bois, à panneaux et vitrage

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À battants, à moyens ou grands carreaux

Éléments architecturaux :

  • Chambranle

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1975-12-09
 
Délimitation Aire de protection Ministre de la Culture et des Communications 1978-01-28
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Racine présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Elle constitue un exemple représentatif de l'évolution des habitations rurales de la Côte-de-Beaupré, qui fréquemment ont été agrandies au début du XIXe siècle. Dans ce cas, le rez-de-chaussée, au ras du sol, et les murs recouverts de crépi témoignent de la première étape de construction, réalisée vers 1780. Le carré est agrandi aux environs de 1820. Une laiterie y est alors annexée à l'ouest, les avant-toits sont recourbés et des larmiers ainsi qu'une cheminée décorative sont ajoutés.

La maison Racine présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. La présence de bâtiments secondaires construits vers 1820 ainsi que leur disposition témoignent d'une exploitation agricole traditionnelle, fonction fréquente sur la Côte-de-Beaupré depuis le début du XVIIe siècle.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2004.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la maison Racine liés à ses valeurs architecturale et historique comprennent, notamment:
- son volume, dont le plan longitudinal, le toit à deux versants partiellement couvert de tôle à la canadienne, l'élévation d'un étage et demi;
- les éléments témoignant de l'évolution des habitations rurales de la Côte-de-Beaupré, notamment les trois cheminées de pierre dont une décorative sur le pignon ouest, les grands larmiers, la répartition des ouvertures de la façade sud indiquant deux corps de logis attenants construits successivement, l'ordonnance plus régulière des ouvertures de la façade nord;
- le rez-de-chaussée au ras du sol;
- les murs de pierre, recouverts de crépi sur les façades nord et ouest;
- les fenêtres de bois à battants et à carreaux;
- les quatre lucarnes à pignon sur la façade nord et ses deux lucarnes sur la façade sud;
- la charpente à chevrons portant fermes;
- la laiterie en pierre, coiffée d'un toit à deux versants couvert de bardeaux de cèdre, annexée au mur pignon est;
- les éléments anciens de l'intérieur : deux foyers, six armoires encastrées, dont une dans la laiterie, un escalier de meunier et plusieurs éléments menuisés;
- le mur de refend au milieu du carré est de la maison, la partie la plus ancienne.

Haut de la page

Informations historiques

Le premier carré de la maison Racine est érigé vers 1780, par un descendant d'Étienne Racine. En 1809, la famille Paré l'acquiert et l'agrandit vers l'ouest.

La maison Racine est restaurée dans les années 1970 et classée en 1975. En 1980, un incendie endommage lourdement le bâtiment, qui demeure inoccupé durant quelques années. Sa restauration a été reprise depuis quelques années.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Capitale-Nationale

MRC :

  • La Côte-de-Beaupré

Municipalité :

  • Sainte-Anne-de-Beaupré

Adresse :

  • 9050, avenue Royale

Latitude :

  • 47° 0' 43.6"

Longitude :

  • -70° 57' 44.3"

Désignation cadastrale :

  • Lot 3 815 305

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • CHASSÉ, Béatrice. « Maison Racine ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome I. Québec, Les Publications du Québec, 1990, p. 334.
  • Commission des biens culturels du Québec. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013