Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Pâquet

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Maison Paquet

Région administrative :

  • Chaudière-Appalaches

Municipalité :

  • Lévis

Date :

  • vers 1760 – (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (3)

Personnes associées (2)

Images

Carte

Description

La maison Pâquet est une maison de ferme de la seconde moitié du XVIIIe siècle agrandie à deux reprises au siècle suivant. Ce très long bâtiment en bois de plan rectangulaire, à un étage et demi, est coiffé d'un toit à deux versants droits. La maison est située dans l'arrondissement des Chutes-de-la-Chaudière-Ouest de la ville de Lévis, en bordure de la route Marie-Victorin, dans un environnement agricole.

Ce bien est classé immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure et aux éléments structuraux. La maison Pâquet est entourée d'une aire de protection. Elle est comprise dans un site patrimonial cité.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1989-12-05

Statuts antérieurs

  • Avis d'intention de classement, 1989-05-10
 
Délimitation Aire de protection Ministre de la Culture et des Communications 1992-10-05
 
Citation Situé dans un site patrimonial Municipalité (Lévis)
 
Délimitation Situé dans une aire de protection Ministre de la Culture et des Communications
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Pâquet présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Construite dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, cette vaste habitation en pièce sur pièce lambrissée a été agrandie à deux reprises avant 1850. Elle est représentative de la maison rurale d'inspiration française par la distribution asymétrique de ses ouvertures, son toit à deux versants droits aux larmiers peu saillants couvert de bardeaux de cèdre ainsi que sa charpente à croix de Saint-André. La façade présente une porte cochère qui témoigne d'une fonction particulière, actuellement inconnue, attribuée à la section est du corps de logis aussi dotée d'une cheminée. Malgré certaines modifications, les éléments architecturaux extérieurs d'origine sont dans un bon état de conservation.

La maison Pâquet présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur historique découlant de son association avec la famille Pâquet. Cette demeure est le berceau de plusieurs générations de Pâquet. Elle est, entre autres, le lieu de naissance de Mgr Benjamin Pâquet (1832-1900), directeur du Grand Séminaire de Québec, supérieur du Séminaire de Québec et recteur de l'Université Laval, et de l'homme politique Étienne-Théodore Pâquet (1850-1916), député, secrétaire et registraire de la province de Québec.

La maison Pâquet présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur historique liée à son implantation. Bien qu'elle constitue maintenant une propriété distincte, la maison Pâquet est l'élément le plus ancien d'un domaine agricole familial qui comprend également une remise, la chapelle Notre-Dame-de-Grâce, aussi classée immeuble patrimonial, et une résidence d'été. Le bâtiment fait également partie du site du patrimoine de Saint-Nicolas, cité par la ville de Lévis.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2004.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments clés de la maison Pâquet liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment:
- sa situation dans un environnement rural et agricole, en bordure de la route Marie-Victorin;
- sa localisation dans le site du patrimoine de Saint-Nicolas, à proximité de la chapelle Notre-Dame-de-Grâce, classé immeuble patrimonial;
- ses caractéristiques rattachées à la maison d'inspiration française, dont le carré très allongé bas et peu dégagé du sol, l'élévation d'un étage et demi, le toit à deux versants droits aux larmiers peu saillants couvert de bardeaux de cèdre et la charpente du toit à croix de Saint-André;
- ses matériaux, dont la charpente en pièce sur pièce à coulisses, le revêtement des murs en madriers et planches verticales ainsi que les fondations et les trois cheminées en pierre;
- ses ouvertures, dont les deux portes à l'avant et à l'arrière, la porte cochère à l'avant, les fenêtres à petits carreaux avec chambranles et contrevents ainsi que les lucarnes à pignon sur deux niveaux.

Haut de la page

Informations historiques

La maison Pâquet, construite dans la première moitié du XVIIIe siècle, fait partie d'un domaine agricole qui comprend également une remise, une chapelle privée et une résidence d'été.

Cette habitation de grandes dimensions, sa terre et ses dépendances ont appartenu à la famille Pâquet durant plus de 150 ans. La maison est le lieu de naissance de certains membres importants de cette famille, dont Mgr Benjamin Pâquet (1832-1900), directeur du Grand Séminaire de Québec, supérieur du Séminaire de Québec et recteur de l'Université Laval, et Étienne-Théodore Pâquet (1850-1916), député, secrétaire et registraire de la province de Québec.

La maison Pâquet est agrandie à deux reprises avant 1850. Pendant un certain temps, elle a eu une troisième allonge qui servait davantage à la ferme que comme habitation. Durant la deuxième moitié du XXe siècle, elle deviendra une propriété indépendante du domaine agricole d'origine.

Depuis 1987, l'habitation est comprise dans le site du patrimoine de Saint-Nicolas. L'enveloppe extérieure et les éléments structuraux de la maison Pâquet sont classés en
1989. La maison bénéficie d'une aire de protection depuis 1992. La maison Pâquet a fait l'objet d'importants travaux de restauration depuis son classement.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Chaudière-Appalaches

MRC :

  • Lévis

Municipalité :

  • Lévis

Arrondissement municipal :

  • Les Chutes-de-la-Chaudière-Ouest

Adresse :

  • 1630, route Marie-Victorin

Latitude :

  • 46° 42' 0.99"

Longitude :

  • -71° 25' 10.358"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Lévis Paroisse de Saint-Nicolas Absent 236 ptie

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • CHASSÉ, Sonia. « Pâquet, Benjamin ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/
  • Commission des biens culturels du Québec. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.
  • s.a. « Maison Pâquet ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Supplément 1987-1999. Québec, Les Publications du Québec, 2001, p. 29.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013