Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Joseph-Augé

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Lanaudière

Municipalité :

  • Terrebonne

Date :

  • 1798 – 1801 (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Personnes associées (2)

Images

Carte

Description

La maison Joseph-Augé est une résidence d'inspiration française construite entre 1798 et 1801. Elle se compose d'un corps de logis et d'un four à pain protégé par un toit en appentis. Le corps de logis est une construction en pierre de plan rectangulaire, d'un étage et demi, coiffée d'un toit à deux versants droits. À proximité de la rivière des Mille Îles, la maison est située dans le quartier historique de la ville de Terrebonne.

Ce bien est classé immeuble patrimonial. Il est entouré d'une aire de protection.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

1 ½

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Maçonnerie en pierre

Annexes :

  • Autre

Saillies :

  • Cheminée

Fondations :

  • Pierre

Élévations :

  • Autres façades : Pierre (Structure apparente)
  • Façade avant : Pierre (Taillée)

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Bois, bardeaux
  • Forme : En appentis
    Matériau : Bois, bardeaux

Porte principale :

  • bois, à panneaux et vitrage, à imposte

Autre(s) porte(s) :

  • bois, à panneaux et vitrage, à imposte

Fenêtre(s) :

  • carrée, À battants, à petits carreaux
  • Rectangulaire, À battants, à petits carreaux
  • Rectangulaire, Soupirail

Lucarne(s) :

  • Lucarne-pignon

Éléments architecturaux :

  • Appui
  • Chaîne d'angle
  • Chambranle
  • Linteau
  • Persienne / jalousie

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1976-03-23
 
Délimitation Aire de protection Ministre de la Culture et des Communications 1978-05-06
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Joseph-Augé présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Construite entre 1798 et 1801, elle conserve les traits de la maison québécoise d'inspiration française, malgré les modifications qui lui ont été apportées au fil des ans. Ce type est illustré notamment par le carré bas peu dégagé du sol, le toit à deux versants droits couvert de bardeaux de cèdre, la disposition asymétrique des ouvertures, les fenêtres à battants à petits carreaux et les cheminées en chicane des murs pignons. La demeure présente également certaines particularités, comme la façade en pierre de taille et la charpente du toit, dont les pannes sont des troncs d'arbres non équarris, continus d'un mur pignon à l'autre et intégrés dans leur maçonnerie. La façade en pierre de taille ainsi que les appuis de pierre des fenêtres seraient le fait de son constructeur, Joseph Auger, qui était maçon. Le bâtiment comprend aussi un four à pain reconstitué de grandes dimensions accessible de l'intérieur, qui témoigne de l'époque où la maison servait également de boulangerie, entre 1845 et 1852.

Source : ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2004.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments clés de la maison Joseph-Augé liés à sa valeur architecturale comprennent, notamment :
- la situation sans marge de recul le long de la rue Saint-Louis, dans le quartier historique de la ville de Terrebonne, non loin de la rivière des Mille Îles et de l'île Saint-Jean;
- son volume, dont le plan rectangulaire, l'élévation d'un étage et demi, le toit à deux versants droits;
- la maçonnerie en pierre de taille de la façade et des appuis de fenêtre, celle en pierres des champs ou en moellons des autres murs, le cordon des cheminées;
- les caractéristiques de la maison québécoise d'inspiration française, dont le carré bas peu dégagé du sol, le toit à deux versants droits couvert de bardeaux de cèdre, la disposition asymétrique des ouvertures, les fenêtres à battants à petits carreaux, les deux lucarnes à pignon en façade et les deux cheminées en pierre disposées en chicane dans les murs pignons;
- le four à pain coiffé d'un toit en appentis adossé au mur arrière et la cheminée du four à pain.

Haut de la page

Informations historiques

La maison Joseph-Augé est construite entre 1798 et 1801 par le maçon Joseph Auger, sur un terrain concédé en 1764. De 1845 à 1852, alors qu'elle est devenue la propriété d'Hyacinthe Lemay dit Delorme, elle sert de boulangerie. Une porte monte-charge, qui a fait place à une fenêtre, donne alors accès aux combles et est utilisée pour acheminer les farines au grenier. De 1862 à 1967, la demeure est habitée par les membres de la famille Lauzon.

La maison Joseph-Augé est classée en 1976. Elle bénéficie d'une aire de protection depuis 1978. Le four à pain est reconstitué lors de la restauration.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Lanaudière

MRC :

  • Les Moulins

Municipalité :

  • Terrebonne

Adresse :

  • 991, rue Saint-Louis
  • 993, rue Saint-Louis

Latitude :

  • 45° 41' 49.027"

Longitude :

  • -73° 38' 27.758"

Désignation cadastrale :

  • Lot 2 442 251

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Commission des biens culturels du Québec. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.
  • GARIÉPY, Odette. « Maison Auger ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome I. Québec, Les Publications du Québec, 1990, p. 435.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013