Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Gendreau

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • 2387, chemin Royal (adresse avant novembre 2015)

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Saint-Laurent-de-l'Île-d'Orléans

Date :

  • 1720 – 1730 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine de la Nouvelle-France

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Événements associés (2)

Groupes associés (1)

Inventaires associés (1)

Carte

Description

La maison Gendreau est une habitation rurale d'inspiration française du XVIIIe siècle. La demeure en pierre de plan rectangulaire, à un étage et demi, est coiffée d'un toit aigu à croupes. Implantée sur une terrasse élevée non loin du fleuve Saint-Laurent, la maison Gendreau se situe dans la municipalité de Saint-Laurent-de-l'Île-d'Orléans.

Ce bien est classé immeuble patrimonial. La protection s'applique aussi au terrain. La maison Gendreau est comprise dans le site patrimonial de l'Île-d'Orléans.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

1 ½

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Maçonnerie en pierre

Saillies :

  • Cheminée

Élévations :

  • Façade est : Bois (Planche verticale)
  • Façade nord : Pierre (Structure apparente)
  • Façade sud : Pierre (Structure apparente)

Toit :

  • Forme : À croupes
    Matériau : Bois, bardeaux

Porte principale :

  • bois, à panneaux

Fenêtre(s) :

  • carrée, À battants, à petits carreaux
  • Rectangulaire, À battants, à petits carreaux

Lucarne(s) :

  • À pignon
  • Rampante

Éléments architecturaux :

  • Chambranle

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1964-08-12
 
Déclaration Situé dans un site patrimonial Gouvernement du Québec
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Gendreau présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. La résidence est représentative de la maison rurale d'inspiration française. Ce type se matérialise notamment dans ses murs bas en pierre, son toit aigu comportant une charpente à chevrons portant fermes, son faible dégagement du sol, la distribution asymétrique des ouvertures et ses fenêtres à battants à petits carreaux. À l'instar de nombreuses maisons du XVIIIe siècle, le corps de logis d'origine a été agrandi par l'ajout d'une allonge, dont il subsiste des traces sur la maçonnerie, à l'intérieur. L'aménagement intérieur témoigne de la manière d'occuper une maison au XVIIIe siècle, alors que les pièces sont multifonctionnelles. Les deux grandes pièces du rez-de-chaussée évoquent l'utilisation des espaces à la fois pour le travail, le sommeil et les repas.

La maison Gendreau présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Son implantation est caractéristique de l'occupation du territoire de l'île d'Orléans au XVIIIe siècle. La demeure est construite dans un axe est-ouest et la façade principale, qui possède le plus grand nombre d'ouvertures, est située au sud, ce qui permet de profiter d'un maximum d'ensoleillement. Elle fait face au fleuve Saint-Laurent, qui est alors le véritable réseau de communication et la seule voie d'accès à l'île.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2004.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la maison Gendreau liés à ses valeurs architecturale et historique comprennent, notamment :
- son volume, dont le plan rectangulaire, l'élévation d'un étage et demi, le corps de logis bas et peu dégagé du sol et le toit aigu à croupes terminé par un coyau (comportant une charpente à chevrons portant fermes);
- ses matériaux, dont la maçonnerie de pierre;
- les traces sur la maçonnerie, à l'intérieur, témoignant d'un agrandissement;
- son aménagement intérieur, dont les deux grandes pièces du rez-de-chaussée;
- la cheminée massive en maçonnerie de pierre perçant la ligne faîtière à l'est et son âtre situé dans la plus grande pièce du rez-de-chaussée;
- la disposition asymétrique de la fenestration, comprenant des fenêtres à battants à petits carreaux et des lucarnes (probablement ajoutées au XIXe siècle), et la façade sud comptant le plus grand nombre d'ouvertures;
- les épis de faîtage aux extrémités du toit;
- la situation de la maison dans un environnement agricole, sur une terrasse comprenant un alignement de maisons rurales;
- son implantation dans un axe est-ouest;
- l'orientation de la façade vers le sud et face au fleuve Saint-Laurent.

Haut de la page

Informations historiques

À la fin des années 1720, un premier corps de logis est construit, correspondant à la moitié est du bâtiment. Il est habité par la famille Gendreau à partir de 1728. La maison possède alors un toit à deux versants et une petite laiterie en appentis est située contre le mur pignon est. Huit générations de Gendreau habiteront cette maison entre 1728 et 1964.

Des vestiges découverts sous le plancher, lors de la restauration de 1964, témoignent de l'occupation de la maison par quelques soldats et officiers britanniques du 69e Régiment, le Royal Wiltshire, qui a servi sous les ordres du général James Wolfe en 1759, lors de la prise de Québec. Ces vestiges sont constitués de plusieurs pièces de monnaie anglaise, de balles de fusil ainsi que d'un bouton d'uniforme. Peu après la Conquête, la maison est agrandie (la section ajoutée correspond à la partie ouest) et remise en état. Un toit à croupes terminé par un coyau remplace alors le toit initial à deux versants.

Les lucarnes de la façade sont probablement ajoutées au XIXe siècle et celles des croupes, lors de la restauration effectuée en 1964 par le nouveau propriétaire, qui ajoute alors la cheminée du côté ouest.

La maison Gendreau est classée en 1964.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Capitale-Nationale

MRC :

  • L'Île-d'Orléans

Municipalité :

  • Saint-Laurent-de-l'Île-d'Orléans

Adresse :

  • 7417, chemin Royal

Lieux-dits :

  • Saint-Laurent-L'Ile-d'Orléans

Latitude :

  • 46° 51' 37.2"

Longitude :

  • -71° 2' 48.7"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Québec Paroisse de Saint-Laurent Absent 215-1

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • BERGERON, Michel. « Maison Gendreau ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome I. Québec, Les Publications du Québec, 1990, p. 286.
  • Commission des biens culturels du Québec. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.
  • DUPONT, Jean-Claude, dir. Habitation rurale au Québec. Montréal, Éditions Hurtubise HMH, 1978. 268 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013