Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Louis-Pouliotte

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • 960, chemin Royal (adresse avant novembre 2015)
  • Maison Poitras

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Saint-Laurent-de-l'Île-d'Orléans

Date :

  • 1759 (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Événements associés (2)

Inventaires associés (1)

Carte

Description

La maison Louis-Pouliotte est une maison de ferme d'inspiration française qui remonte à la fin du XVIIe siècle. Cette habitation en pierre de plan rectangulaire, à un étage et demi, est coiffée d'un toit aigu à deux versants droits sans débordements. Une laiterie en pierre est adossée au mur pignon est. Elle est située près du chemin Royal, dans la municipalité de Saint-Laurent-de-l'Île-d'Orléans.

Ce bien est classé immeuble patrimonial. La maison Louis-Pouliotte est comprise dans le site patrimonial de l'Île-d'Orléans.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

1 ½

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Maçonnerie en pierre

Saillies :

  • Cheminée

Élévations :

  • Toutes les façades : Pierre (Structure apparente)

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Bois, bardeaux

Porte principale :

  • bois, à panneaux

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À battants, à petits carreaux

Lucarne(s) :

  • À pignon

Éléments architecturaux :

  • Chambranle

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1973-11-28
 
Déclaration Situé dans un site patrimonial Gouvernement du Québec
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Louis-Pouliotte présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique liée à son ancienneté. Construite avant la Conquête britannique, elle a probablement été incendiée en 1759, mais conserve ses murs en pierre d'origine.

La maison Louis-Pouliotte présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Elle constitue un exemple représentatif de la maison québécoise d'inspiration française, courante à l'île d'Orléans. Ce type est caractérisé par un carré bas peu dégagé du sol et un toit aigu à versants droits sans débordements. Dans le cas de la maison Louis-Pouliotte, le carré est en pierre et le toit, à deux versants, est couvert en bardeaux de cèdre. L'orientation de la façade vers le sud, de même que la présence d'une laiterie extérieure adossée au nord-est du bâtiment et d'un four à pain intégré au foyer sont aussi caractéristiques des habitations rurales de cette période. La laiterie de ferme est un petit bâtiment aux murs épais faits de pierre ou construits en pièce sur pièce où l'on procède au traitement et à l'entreposage du lait. Elle était établie, de préférence, dans un endroit frais, souvent au nord-est de l'habitation. En milieu rural, le four à pain est construit à l'extérieur ou à l'intérieur, où il est habituellement intégré au foyer. Ces deux éléments architecturaux témoignent de savoir-faire domestiques aujourd'hui abandonnés.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2004.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la maison Louis-Pouliotte liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment :
- sa façade principale au sud, face fleuve au Saint-Laurent;
- son volume, dont le plan rectangulaire, l'élévation d'un étage et demi et le toit aigu à deux versants droits couvert en bardeaux de cèdre;
- les éléments structuraux, dont les murs et les fondations en pierre, les pignons en bardeaux de cèdre, la charpente du toit à chevrons comprenant aussi des entraits, des poinçons, des aisseliers, des entretoises et une panne faîtière;
- les ouvertures, dont les fenêtres à battants à 24 petits carreaux, les deux lucarnes à pignon en façade, les chambranles de bois, la porte à imposte et la contreporte;
- la cheminée en pierre à l'extrémité est et les portes métalliques d'un four à pain intégré au foyer;
- la laiterie en pierre, avec un toit en appentis couvert en bardeaux de cèdre, adossée au mur est.

Haut de la page

Informations historiques

La maison Louis-Pouliotte aurait été construite avant la Conquête. Des traces d'incendie laissent croire qu'elle aurait été endommagée en 1759, lors de la prise de Québec par l'armée britannique dirigée par le général James Wolfe. Elle est reconstruite à partir des murs de pierre d'origine, qui auraient été exhaussés afin de disposer de plus d'espace dans les combles. Les ouvertures sont alors modifiées et, au XIXe siècle, un avant-toit est ajouté.

En 1970, la résidence est restaurée, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, selon une philosophie qui privilégie un retour à l'état d'origine, ce qui se traduit, entre autres, par la disparition de l'avant-toit.

La maison Louis-Pouliotte est classée en 1973.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Capitale-Nationale

MRC :

  • L'Île-d'Orléans

Municipalité :

  • Saint-Laurent-de-l'Île-d'Orléans

Adresse :

  • 6558, chemin Royal

Lieux-dits :

  • Saint-Laurent-L'Ile-d'Orléans

Localisation informelle :

Anciennement sise au 918, chemin Royal

Latitude :

  • 46° 52' 25.17"

Longitude :

  • -70° 58' 55.188"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Québec Paroisse de Saint-Laurent Absent 51-15

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Commission des biens culturels du Québec. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.
  • RENY, Claude. « Maison Poitras ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome I. Québec, Les Publications du Québec, 1990, p. 285.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013