Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Simard

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Maison Bernier et laiterie

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Saint-Ferréol-les-Neiges

Date :

  • après 1770 – avant 1821 (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (2)

Personnes associées (3)

Inventaires associés (1)

Carte

Description

La maison Simard est une maison d'inspiration française construite vraisemblablement en deux temps entre 1771 et 1820. De plan rectangulaire, cette demeure en pierre crépie à un étage et demi est coiffée d'un toit aigu à deux versants droits couvert de bardeaux de cèdre. Une laiterie est adossée au mur arrière. Située à flanc de colline le long du chemin Royal, la maison Simard se trouve dans la municipalité de Saint-Ferréol-les-Neiges.

Ce bien est classé immeuble patrimonial. La protection s'applique aussi au terrain, ainsi qu'aux circonstances et dépendances. La maison Simard bénéficie d'une aire de protection.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

1 ½

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Maçonnerie en pierre

Annexes :

  • Agrandissement
  • Remise

Saillies :

  • Cheminée

Fondations :

  • Pierre

Élévations :

  • Toutes les façades : Composite (Enduit et crépi)

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Bois, bardeaux

Porte principale :

  • bois, à panneaux et vitrage

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À battants, à petits carreaux

Lucarne(s) :

  • À pignon

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1972-06-28
 
Délimitation Aire de protection Ministre de la Culture et des Communications 1990-06-08

Statuts antérieurs

  • Délimitation, 1978-05-25
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Simard présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Cette demeure a été vraisemblablement construite en deux temps entre 1771 et 1820. Après comparaison des deux types de charpente de la toiture, la partie est apparaît la plus ancienne. La maison Simard est une maison d'inspiration française, comme en témoignent son corps de logis bas, sa maçonnerie de pierre crépie, l'ordonnance régulière mais asymétrique de ses ouvertures ainsi que son toit aigu à deux versants droits sans débordement. Quelques éléments intérieurs sont très anciens, dont les planchers, les plafonds, les armoires encastrées et l'âtre. Cette maison a fait l'objet de peu de transformations. Au nombre de celles-ci figure l'ajout de deux lucarnes sur chaque versant du toit afin de rendre les combles habitables. La laiterie en appentis greffée au mur arrière (nord) a été construite en 1971 à partir de vestiges retrouvés. La maison Simard, qui est dans un bon état de conservation, est ainsi un bon exemple de maison d'inspiration française bâtie après la Conquête.

Source : Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec, 2007.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les caractéristiques de la maison Simard liées à sa valeur architecturale comprennent, notamment :
- sa situation, orientée vers le sud et éloignée du chemin;
- son emplacement à flanc de colline, le long du chemin Royal;
- la laiterie en appentis greffée au mur arrière, construite à partir de vestiges retrouvés;
- la dépendance en bois au sud de la maison;
- le volume de la résidence, dont le plan rectangulaire, l'élévation d'un étage et demi, le solage peu dégagé et le toit aigu à deux versants droits sans débordement;
- les matériaux, dont la maçonnerie de pierre crépie, la couverture en bardeaux de cèdre et les ouvertures en bois;
- les ouvertures peu nombreuses et distribuées de façon régulière mais asymétrique, dont les fenêtres à battants à petits carreaux, les deux lucarnes à pignon sur chaque versant du toit, les chambranles moulurés et les contrevents;
- les éléments intérieurs, dont les murs crépis, les planchers, les plafonds, les armoires encastrées, l'âtre et le mur de refend;
- les deux types de charpente de la toiture;
- la quincaillerie ancienne en fer forgé de certaines portes et fenêtres.

Haut de la page

Informations historiques

La maison Simard a vraisemblablement été érigée en deux temps entre 1771 et 1820. Après comparaison des deux types de charpente de la toiture, la partie est apparaît la plus ancienne.

L'habitation a fait l'objet de peu de transformations. Au nombre de celles-ci, figure l'ajout de deux lucarnes sur chaque versant du toit afin de rendre les combles habitables.

Avant 1849 et jusqu'en 1935, la résidence a appartenu à quatre générations de Simard : Adolphe père, Adolphe fils, Thomas et un autre Adolphe.

En 1971, la laiterie greffée au mur arrière est construite à partir de vestiges retrouvés.

La maison Simard est classée en 1972. Elle bénéficie d'une aire de protection depuis 1978. Cette aire de protection est reconfigurée en 1990.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Capitale-Nationale

MRC :

  • La Côte-de-Beaupré

Municipalité :

  • Saint-Ferréol-les-Neiges

Adresse :

  • 2078, avenue Royale

Latitude :

  • 47° 5' 9.382"

Longitude :

  • -70° 53' 4.032"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Montmorency Paroisse de Saint-Féréol Absent 497-31

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Commission des biens culturels du Québec. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.
  • DORION, Jacques. « Maison Bernier et laiterie ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome I. Québec, Les Publications du Québec, 1990, p. 335.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013