Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Ancien presbytère de Rivière-Ouelle

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Résidence Éloi-Dion

Région administrative :

  • Bas-Saint-Laurent

Municipalité :

  • Rivière-Ouelle

Date :

  • 1881 – 1882 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux

Usage :

  • Services et institutions (Presbytères et bâtiments associés)

Éléments associés

Personnes associées (1)

Voir la liste

Carte

Description

L'ancien presbytère de Rivière-Ouelle a été construit entre 1881 et 1882. C'est un bâtiment en bois de grandes dimensions, de plan rectangulaire, à deux étages, coiffé d'une toiture mansardée à quatre versants. Il comporte une annexe à l'arrière du corps de logis initial. L'ancien presbytère se situe dans la municipalité de Rivière-Ouelle et fait face à la rivière du même nom. Il forme avec l'église et le cimetière un ensemble religieux d'intérêt.

Ce bien est classé immeuble patrimonial.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

2

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Bois, pièce sur pièce

Annexes :

  • Cuisine d'été

Saillies :

  • Cheminée
  • Galerie

Fondations :

  • Béton

Élévations :

  • Toutes les façades : Bois (Planche à clins)

Toit :

  • Forme : Mansardé
    Matériau : Tôle à la canadienne

Porte principale :

  • bois, à panneaux et vitrage, à imposte et à baies latérales

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À battants, à moyens ou grands carreaux

Lucarne(s) :

  • Châtière

Éléments architecturaux :

  • Balustrade en fonte
  • Chambranle
  • Clé
  • Épi
  • Planche cornière
  • Poteau ouvragé

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1979-03-07
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

L'ancien presbytère de Rivière-Ouelle présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Le bâtiment constitue un exemple représentatif de l'architecture résidentielle d'inspiration Second Empire, par son vaste corps de logis, sa toiture mansardée et son ornementation élaborée. Le presbytère, qui constitue l'un des bâtiments les plus importants des villages québécois au XIXe siècle, adopte souvent ce style afin de marquer le rôle du curé dans la société traditionnelle. Par ailleurs, le bâtiment est l'oeuvre de David Ouellet (1844-1915), l'un des plus illustres représentants de l'architecture religieuse québécoise. Au tournant du XXe siècle, Ouellet construit ou réaménage plus de cent églises, presbytères et couvents dans l'Est du Québec. Il réalise, notamment, plusieurs presbytères d'inspiration Second Empire.

L'ancien presbytère de Rivière-Ouelle présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur historique liée à son implantation. Le presbytère constitue l'un des éléments structurants de l'îlot institutionnel, qui comporte également une église, un couvent et un cimetière. L'emplacement de l'îlot est fixé dès le XVIIe siècle et ne subit aucune modification au cours de son histoire. Aussi le presbytère occupe-t-il le même terrain que les maisons curiales qui l'ont précédé.

Source: Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2004.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de l'ancien presbytère de Rivière-Ouelle liés à ses valeurs architecturale et historique comprennent, notamment :
- un corps de logis surhaussé de plan rectangulaire, à deux étages, à charpente en pièce sur pièce;
- une toiture mansardée à quatre versants, dont les terrassons sont couverts de tôle à baguettes et le brisis de tôle à la canadienne;
- une façade symétrique marquée par l'ordonnance régulière des ouvertures;
- une galerie pleine largeur se prolongeant sur les côtés;
- des lucarnes à fronton triangulaire;
- des fenêtres à battants, à grands carreaux;
- deux portes flanquées de baies et surmontées d'une imposte vitrée;
- un lambris de planches de bois à clins;
- une ornementation élaborée comportant notamment un garde-corps aux balustres en fonte, des chambranles ouvragés comprenant de fausses clés de voûte, des épis disposés au sommet des lucarnes, des planches cornières;
- les caractéristiques de l'annexe, dont le plan carré, l'élévation de deux étages et le toit plat;
- la situation en face de la rivière Ouelle, sur un vaste terrain paysager;
- la proximité de l'église et du cimetière.

Haut de la page

Informations historiques

L'ancien presbytère de Rivière-Ouelle est érigé sur le territoire d'une paroisse fondée par Mgr François de Laval (1623-1708) en 1678. Une église et un premier presbytère sont construits avant 1700.

Vers 1726, un nouveau presbytère remplace la première maison curiale. Ce deuxième bâtiment est en très mauvais état au tournant de la décennie 1770. Des travaux très importants sont entrepris vers 1771. Il s'agit davantage de la construction d'un troisième presbytère que d'une réfection, bien que certains éléments du bâtiment de 1726 soient réutilisés. À son tour, ce bâtiment est remplacé par un autre en 1838.

L'immeuble aujourd'hui désigné sous le nom d'ancien presbytère de Rivière-Ouelle, cinquième maison curiale de la paroisse, est érigé en 1881 et 1882 selon les plans de l'architecte David Ouellet (1844-1915). Le bâtiment subit des rénovations entre 1901 et 1904, alors qu'une annexe de grandes dimensions est ajoutée afin d'abriter une cuisine d'été. En 1908, une toiture vient coiffer la galerie et la cuisine d'été est surhaussée d'un étage. Le presbytère perd sa fonction d'origine en 1979, à la suite de la construction d'une sixième maison curiale, un peu au nord.

L'ancien presbytère de Rivière-Ouelle est classé en 1979. Il est converti en logements locatifs en 1984. L'extérieur bénéficie alors d'une restauration s'inspirant des plans originaux de Ouellet.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Bas-Saint-Laurent

MRC :

  • Kamouraska

Municipalité :

  • Rivière-Ouelle

Adresse :

  • 100, rue de l'Église

Latitude :

  • 47° 25' 59.604"

Longitude :

  • -70° 0' 55.692"

Désignation cadastrale :

  • Lot 5 558 407

Code Borden

CiEm-1      

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • ARSENAULT, Paul. « Presbytère de Rivière-Ouelle ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome I. Québec, Les Publications du Québec, 1990, p. 500.
  • Patrimoine Experts. Inventaire et fouille archéologiques du site CiEm-1, secteur presbytère (2006-2007). s.l. Municipalité de Rivière-Ouelle, Ministère des Transports du Québec, 2013. s.p.
  • SALOMON DE FRIEDBERG, Barbara. Presbytère de Rivière-Ouelle. Historique, description et analyse. Québec, Ministère des Affaires culturelles, 1978. s.p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013