Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Pierre-Bidégaré

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Maison Leclerc

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Québec

Date :

  • 1870 – 1890 (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Personnes associées (3)

Images

Carte

Description

La maison Pierre-Bidégaré est une résidence urbaine d'inspiration Second Empire érigée entre 1870 et 1890. La demeure se compose d'un corps de logis étroit et profond à deux étages et d'un toit mansardé, ce qui offre trois niveaux habitables. La maison Pierre-Bidégaré, qui est contiguë à d'autres habitations, est située en bordure d'une rue étroite, au coeur du Quartier latin, dans l'arrondissement municipal de La Cité-Limoilou de la ville de Québec.

Ce bien est classé immeuble patrimonial. La protection s'applique à la résidence et à son terrain. La maison Pierre-Bidégaré est comprise dans le site patrimonial du Vieux-Québec.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

2 ½

Groupement :

En rangée

Structure :

  • Bois

Saillies :

  • Tambour

Fondations :

  • Pierre

Élévations :

  • Façade arrière : Bois (Planche à clins), Brique (Structure apparente)
  • Façade avant : Brique (Structure apparente)

Toit :

  • Forme : Mansardé
    Matériau : Tôle pincée

Porte principale :

  • bois, à panneaux et vitrage, à imposte et à baies latérales

Autre(s) porte(s) :

  • bois, à panneaux et vitrage, à battants

Fenêtre(s) :

  • à arc surbaissé, À battants, à moyens ou grands carreaux
  • carrée, Fixe

Lucarne(s) :

  • À croupe

Éléments architecturaux :

  • Chambranle
  • Corbeau
  • Linteau
  • Persienne / jalousie

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1967-10-04
 
Déclaration Situé dans un site patrimonial Gouvernement du Québec

Transfert de responsabilité

  • Exercice de certains pouvoirs par la municipalité (Québec), 2016-12-09
    Prise d'effet : 2017-06-09
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Pierre-Bidégaré présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. La demeure témoigne de l'influence du style Second Empire sur la maison de ville à Québec à la fin du XIXe siècle. Ce style, qui connaît une grande vogue au Québec dans le dernier quart du XIXe siècle, tire son origine de l'architecture française sous le règne de l'empereur Napoléon III (1852-1870). Il prend pour modèle, notamment, une aile du palais du Louvre bâtie par les architectes Louis-Tullius-Joachim Visconti et Hector Lefuel entre 1852 et 1857. Le style Second Empire est ensuite diffusé en Grande-Bretagne, aux États-Unis, puis au Canada, où il est fréquemment utilisé dans l'architecture publique et institutionnelle. Dans le domaine résidentiel, il se combine davantage aux traditions établies, et l'habitation n'en retient souvent que quelques éléments, comme le toit brisé. Dans le cas de la maison Pierre-Bidégaré, l'influence Second Empire se reconnaît à l'utilisation du toit mansardé ainsi qu'à la présence d'ouvertures à arc surbaissé surmontées de linteaux faits de briques posées en soldat. Par ailleurs, la maison Pierre-Bidégaré est intégrée dans une enfilade de maisons contiguës. Ce type d'alignement domine le paysage urbain du Quartier latin de Québec. La propriété forme avec ses voisines un ensemble présentant des caractéristiques similaires en ce qui a trait au volume et à l'implantation. Elle se démarque par des qualités formelles remarquables.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2004.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments clés de la maison Pierre-Bidégaré liés à sa valeur architecturale comprennent, entre autres :
- les caractéristiques liées à l'architecture urbaine résidentielle d'inspiration Second Empire, dont le toit mansardé couvert de tôle à baguettes, les fenêtres à battants à grands carreaux à arc surbaissé et surmontées de linteaux faits de briques posées en soldat ainsi que le soubassement en pierre à bossage;
- les caractéristiques des maisons urbaines contiguës, dont la situation en bordure d'une rue étroite au coeur du Quartier latin de Québec, le corps de logis étroit et profond à deux étages, les murs coupe-feu en pierre, le parement de brique d'Écosse en façade;
- les ouvertures, dont les deux portes et leurs impostes vitrées, les deux rangées de lucarnes, les volets ainsi que les appuis en bois des fenêtres.

Haut de la page

Informations historiques

La demeure est érigée entre 1870 et 1890 pour Pierre Bidégaré, sur un terrain dont l'occupation remonte au milieu du XVIIIe siècle. Elle remplace donc une construction préexistante qui a appartenu au patriote Eugène Trudeau entre 1843 et 1845. La demeure aurait aussi abrité la famille du peintre Eugène Hamel. Elle appartient à la famille Leclerc de 1932 à 1979.

La maison Pierre-Bidégaré est classée en 1967.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Capitale-Nationale

MRC :

  • Québec

Municipalité :

  • Québec

Arrondissement municipal :

  • La Cité

Adresse :

  • 20, rue Saint-Flavien

Latitude :

  • 46° 48' 54.608"

Longitude :

  • -71° 12' 28.011"

Désignation cadastrale :

  • Lot 1 213 177

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Commission des biens culturels du Québec. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.
  • RENY, Claude. « Maison Leclerc ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome I. Québec, Les Publications du Québec, 1990, p. 188.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013