Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Pierre-Thibault

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Château-Richer

Date :

  • 1760 (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Événements associés (1)

Personnes associées (1)

Inventaires associés (1)

Carte

Description

La maison Pierre-Thibault est une habitation rurale du XVIIIe siècle. Il s'agit d'une construction basse d'un étage et demi, en pierre recouverte de crépi, coiffée d'un toit à deux versants couvert de tôle. Elle se situe sur l'avenue Royale, dans la municipalité de Château-Richer.

Ce bien est classé immeuble patrimonial.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

1 ½

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Maçonnerie en pierre

Saillies :

  • Galerie

Fondations :

  • Pierre

Élévations :

  • Façade est : Bois (Planche horizontale)
  • Toutes les façades : Composite (Enduit et crépi)

Toit :

  • Forme : À deux versants droits retroussés
    Matériau : Tôle profilée

Porte principale :

  • bois, à panneaux et vitrage

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À battants, à moyens ou grands carreaux

Lucarne(s) :

  • À pignon

Éléments architecturaux :

  • Chambranle

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 2012-10-19

Statuts antérieurs

  • Reconnaissance, 1978-02-13
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Pierre-Thibault présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique liée à son ancienneté. Le peuplement de la Côte-de-Beaupré est amorcé dès le XVIIe siècle et la maison Pierre-Thibault, érigée au siècle suivant, est l'une des plus anciennes du secteur à subsister. Cette ancienneté se manifeste notamment par son orientation, face au fleuve Saint-Laurent et tournant le dos à la route, ainsi que par son implantation à peu de distance de la falaise afin de se protéger des intempéries.

La maison Pierre-Thibault présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. La résidence constitue un exemple représentatif de l'évolution de l'architecture domestique dans la vallée du Saint-Laurent au XVIIIe et au XIXe siècle. La symétrie de sa façade, les versants recourbés du toit, les chambranles à capucine, tous des éléments empruntés au néoclassicisme, illustrent cette évolution.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2004.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments clés de la maison Pierre-Thibault liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, entre autres :
- la façade principale orientée vers le fleuve Saint-Laurent ;
- l'implantation du bâtiment près de la falaise et faisant dos à la route;
- son volume, dont le carré original prolongé vers l'est, l'élévation d'un étage et demi, le toit à deux versants recourbés et couvert de tôle;
- la charpente de la toiture;
- les murs de pierre recouverts de crépi;
- le pignon du mur nord-est en bois et le pignon du mur sud-ouest entièrement en pierre;
- les ouvertures, notamment leur nombre restreint, la petite fenêtre au coin nord-est et l'alignement vertical des trois fenêtres de la façade sud-ouest;
- les lucarnes à pignon;
- les chambranles à capucine;
- la cheminée en pierre à l'extrémité est.

Haut de la page

Informations historiques

La maison Pierre-Thibault a vraisemblablement été érigée entre 1739 et 1779. Pierre Thibault, de qui elle tire son nom, l'a en effet habitée après son arrivée à Château-Richer, en 1739.

Certaines sources laissent croire que la maison aurait été incendiée en 1759, puis qu'elle aurait été reconstruite après la Conquête et que des modifications lui auraient été apportées à cette occasion. Alors que l'on procède à son agrandissement, la charpente est refaite. La toiture aux avant-toits recourbés et les lucarnes sont ajoutées au XIXe siècle. À l'origine en bardeaux de cèdre, le toit est couvert de tôle dans les années 1930.

La maison est reconnue en 1978. Située trop près du chemin, elle est reculée sur son terrain et exhaussée en 1984. Elle est devenue un immeuble patrimonial classé à l'entrée en vigueur de la Loi sur le patrimoine culturel en 2012.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Capitale-Nationale

MRC :

  • La Côte-de-Beaupré

Municipalité :

  • Château-Richer

Adresse :

  • 8124, avenue Royale

Latitude :

  • 46° 58' 21.988"

Longitude :

  • -71° 0' 56.804"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Québec Inconnue Absent 193 A
193 ptie

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • BAKER, Joseph. Château-Richer (Montmorency), maison Cloutier : histoire, relevés, analyse. Québec, Ministère des Affaires culturelles, 1976. s.p.
  • CHASSÉ, Béatrice. « Maison Thibaud ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome I. Québec, Les Publications du Québec, 1990, p. 333.
  • Commission des biens culturels du Québec. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013