Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Étienne-Paschal-Taché

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Manoir Taché

Région administrative :

  • Chaudière-Appalaches

Municipalité :

  • Montmagny

Date :

  • 1825 – 1826 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine de la Nouvelle-France

Usage :

  • Fonction résidentielle (Manoirs seigneuriaux)

Éléments associés

Plaques commémoratives associées (2)

Personnes associées (2)

Carte

Description

La maison Étienne-Paschal-Taché est une luxueuse demeure bourgeoise d'inspiration néoclassique érigée en 1825-1826 et mise au goût du jour après 1850. Le corps de logis en bois de plan rectangulaire, à un étage et demi, présente un soubassement dégagé et est coiffé d'un toit à deux versants droits aux larmiers courts. Deux tourelles carrées sont disposées aux extrémités de la façade et une véranda est annexée à l'arrière. La maison Étienne-Paschal-Taché se situe sur un terrain paysager, dans l'ancien noyau villageois de la municipalité de Montmagny.

Ce bien est classé immeuble patrimonial. La protection s'applique aussi au terrain.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

1 ½

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Bois, charpente claire

Saillies :

  • Cheminée
  • Galerie
  • Tourelle
  • Véranda

Fondations :

  • Pierre

Élévations :

  • Façade arrière : Bois (Planche à clins)
  • Façade droite : Bois (Planche à clins)
  • Façade gauche : Bois (Planche à clins)
  • Façade avant : Bois (Planche à clins)

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Bois, bardeaux

Porte principale :

  • bois, à panneaux et vitrage, à imposte et à baies latérales

Autre(s) porte(s) :

  • bois massif
  • bois, à panneaux, à imposte
  • bois, à panneaux, à imposte
  • bois, à panneaux
  • bois, à panneaux

Fenêtre(s) :

  • carrée, À battants, à moyens ou grands carreaux
  • carrée, À battants, à moyens ou grands carreaux
  • Rectangulaire, À battants, à moyens ou grands carreaux
  • Rectangulaire, À battants, à moyens ou grands carreaux

Lucarne(s) :

  • À fronton

Éléments architecturaux :

  • Balustrade en bois
  • Chambranle
  • Corniche à modillons
  • Épi
  • Planche cornière
  • Poteau ouvragé

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1962-02-27
 
Désignation (Canada) Lieu historique national du Canada Commission des lieux et monuments historiques du Canada 1990-01-01
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Étienne-Paschal-Taché présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique découlant de son association avec la famille Taché. Natif de Montmagny, sir Étienne-Paschal Taché (1795-1865) s'illustre à titre de médecin, d'homme politique et d'adjudant général adjoint de la milice. Il participe aux rébellions des patriotes de 1837 et 1838, puis entame une glorieuse carrière politique lors de l'union des Canadas (1841). Par la suite, il occupe le poste de chef de la majorité parlementaire du Canada-Est (1855-1857 et 1864-1865) de la province du Canada et est considéré comme l'un des pères de la Confédération, notamment pour son rôle dans la conférence de Québec (1864). Son fils Eugène-Étienne Taché (1836-1912) s'illustre quant à lui comme arpenteur, ingénieur civil et surtout comme architecte. Eugène-Étienne Taché occupe une place importante dans l'histoire de l'architecture québécoise du dernier quart du XIXe siècle. Il dote la capitale de plusieurs édifices marquants, dont l'Hôtel du Parlement (1877-1886), l'ancien palais de justice (1883-1887) et le manège militaire (1883). Il est également l'auteur de la devise du Québec : « Je me souviens ».

La maison Étienne-Paschal-Taché présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Cette demeure québécoise d'inspiration néoclassique a été mise au goût du jour durant la seconde moitié du XIXe siècle. L'influence du néoclassicisme, qui transforme la maison d'inspiration française durant la première moitié du XIXe siècle, se reflète dans l'ordonnance régulière des ouvertures, la composition symétrique de la façade et certains éléments ornementaux comme les planches cornières et les chambranles. En 1855, le corps de logis est allongé vers l'est et la tourelle demi-hors-oeuvre du nord-est est ajoutée. Une seconde tourelle sera érigée par la suite.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2004.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments clés de la maison Étienne-Paschal-Taché liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment :
- sa situation sur un terrain paysager, dans l'ancien noyau villageois de la municipalité de Montmagny;
- ses caractéristiques associées à la maison québécoise d'inspiration néoclassique, dont le corps de logis (à charpente de bois) de plan rectangulaire à un étage et demi, le toit à deux versants droits (couvert de bardeaux de cèdre), l'ordonnance régulière des ouvertures (portes, fenêtres et lucarnes), la composition symétrique de la façade, les chambranles sobres et les planches cornières;
- ses matériaux, dont le soubassement dégagé en pierre, les trois souches de cheminée en pierre et le lambris de planches de bois à clins;
- ses ouvertures, dont les fenêtres à battants à grands carreaux, les lucarnes à frontons et les portes en bois surmontées d'impostes vitrées;
- les modifications apportées dans la seconde moitié du XIXe siècle, dont les tourelles demi-hors-oeuvre disposées aux extrémités de la façade (intégrant les portes d'entrée) coiffées d'un toit en pavillon aux versants retroussés souligné d'une corniche à consoles et couronné d'un épi de faîtage, la galerie de la façade aux détails ornementaux en bois (poteaux et balustrade) avec ses escaliers latéraux ainsi que la véranda arrière avec ses détails menuisés et ses éléments de soutien en forme d'arche.

Haut de la page

Informations historiques

La maison est érigée en 1825-1826 pour sir Étienne-Paschal Taché (1795-1865). Elle se présente alors comme une maison québécoise d'inspiration néoclassique, mais sera modifiée de manière importante en 1855 afin d'augmenter l'espace habitable et de la mettre au goût du jour. Taché fait allonger le corps de logis vers l'est et ériger une tourelle demi-hors-oeuvre en façade. La seconde tourelle est vraisemblablement construite après 1883. La galerie couverte et la véranda dateraient également de cette époque.

Natif de Montmagny, sir Étienne-Paschal Taché s'illustre à titre de médecin, d'homme politique et d'adjudant général adjoint de la milice. Il participe aux rébellions des patriotes de 1837 et 1838, puis entame une glorieuse carrière politique lors de l'union des Canadas (1841). Par la suite, il occupe le poste de chef de la majorité parlementaire du Canada-Est (1855-1857 et 1864-1865) de la province du Canada et est considéré comme l'un des pères de la Confédération, notamment pour son rôle dans la conférence de Québec (1864). Son fils Eugène-Étienne Taché (1836-1912) s'illustre quant à lui comme arpenteur, ingénieur civil et surtout comme architecte. Taché occupe une place importante dans l'histoire de l'architecture québécoise du dernier quart du XIXe siècle. Il dote la capitale de plusieurs édifices marquants, dont l'Hôtel du Parlement (1877-1886), l'ancien palais de justice (1883-1887) et le manège militaire (1883). Il est également l'auteur de la devise du Québec : « Je me souviens ».

La maison Étienne-Paschal-Taché est classée en 1962. Acquise par la Ville de Montmagny en 1990, elle est ensuite restaurée. L'endroit est désigné lieur historique national du Canada en 1990. La maison abrite un centre d'interprétation qui rend hommage à la famille Taché et présente des activités culturelles.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Chaudière-Appalaches

MRC :

  • Montmagny

Municipalité :

  • Montmagny

Adresse :

  • 37, avenue Sainte-Marie
  • 39, avenue Sainte-Marie

Latitude :

  • 46° 58' 52.3"

Longitude :

  • -70° 33' 30.2"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Montmagny Village de Montmagny Absent 61ptie

Haut de la page

Références

Liens Internet :

Notices bibliographiques :

  • Commission des biens culturels du Québec. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.
  • DÉSILETS, Andrée. « Taché, sir Étienne-Paschal ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/
  • DORION, Jacques. « Manoir Étienne-Pascal-Taché ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome I. Québec, Les Publications du Québec, 1990, p. 378.
  • MORISSET, Lucie K. et Luc NOPPEN. « Taché, Eugène-Étienne ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013