Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Barclay

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Maison Désormeaux

Région administrative :

  • Laurentides

Municipalité :

  • Saint-André-d'Argenteuil

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Personnes associées (1)

Images

Carte

Description

La maison Barclay est une résidence d'inspiration géorgienne construite dans la première moitié du XIXe siècle. Le bâtiment en brique de plan rectangulaire, à deux étages et demi, est coiffé d'un toit à deux versants droits. Une annexe récente est greffée à l'arrière. La maison Barclay s'élève légèrement en retrait de la rue Principale, sur un vaste terrain bordant la rivière des Outaouais, dans la municipalité de Saint-André-d'Argenteuil.

Ce bien est classé immeuble patrimonial. Il est entouré d'une aire de protection.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

2 ½

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Maçonnerie en brique

Annexes :

  • Agrandissement

Saillies :

  • Cheminée

Fondations :

  • Béton
  • Pierre

Élévations :

  • Façade arrière : Composite
  • Façade droite : Brique
  • Façade gauche : Brique
  • Façade avant : Brique

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Tôle à la canadienne
  • Forme : À un versant
    Matériau : Tôle pincée

Porte principale :

  • bois, à panneaux et vitrage, à imposte

Autre(s) porte(s) :

  • contemporaine
  • entièrement vitrée

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À auvent
  • Rectangulaire, À battants, à moyens ou grands carreaux
  • Rectangulaire, À battants, à petits carreaux
  • Rectangulaire, Soupirail

Lucarne(s) :

  • À croupe

Éléments architecturaux :

  • Chaîne d'angle
  • Chambranle
  • Pilastre
  • Plate-bande
  • Portail
  • Retour de l'avant-toit

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1973-09-20
 
Délimitation Aire de protection Ministre de la Culture et des Communications 1975-08-22
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Barclay présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Cette demeure illustre l'influence de l'architecture géorgienne. Surtout populaire entre 1720 et 1790, ce style qui s'inspire de l'architecture classique de la Renaissance s'est imposé en Angleterre sous les règnes de George Ier (1660-1727), George II (1683-1760) et George III (1738-1820). Il a été introduit au Québec à partir de l'Ontario et des États-Unis au cours du XIXe siècle. La maison Barclay incarne ce courant par son plan rectangulaire, son élévation de deux étages et demi, son toit à deux versants droits ainsi que la disposition symétrique de ses éléments architecturaux. Ses murs sont constitués de trois rangées de brique, matériau courant dans la région. L'utilisation de la brique, tant pour la structure que pour le revêtement extérieur, et de la pierre de taille pour les portails aux pilastres doriques, les chaînages d'angle et les chambranles de la façade témoignent aussi de l'influence georgienne et confèrent à la résidence un caractère prestigieux.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2004.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments clés de la maison Barclay liés à sa valeur architecturale comprennent, notamment :
- sa situation en bordure de la rue Principale, dans la municipalité de Saint-André-d'Argenteuil, sur un vaste terrain bordant la rivière des Outaouais;
- son volume, dont le plan rectangulaire, l'élévation de deux étages et demi ainsi que le toit à deux versants droits (couvert de tôle à la canadienne);
- ses matériaux, dont la maçonnerie et les cheminées en brique, les fondations en pierre et les éléments décoratifs d'inspiration classique en pierre de taille comprenant des portails à pilastres doriques, des chaînages d'angle et des chambranles;
- la disposition symétrique des éléments architecturaux, dont les ouvertures et les deux cheminées latérales dans l'axe de faîtage;
- ses ouvertures, dont les deux portes à imposte en façade et les fenêtres à battants à petits carreaux.

Haut de la page

Informations historiques

Cette résidence construite dans la première moitié du XIXe siècle est habitée vers 1840 par l'aubergiste James Barclay et demeure la propriété de sa famille jusqu'en 1940.

La maison Barclay est classée en 1973. Elle bénéficie d'une aire de protection depuis 1975.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Laurentides

MRC :

  • Argenteuil

Municipalité :

  • Saint-André-d'Argenteuil

Adresse :

  • 36, route du Long-Sault
  • 38, route du Long-Sault

Lieux-dits :

  • Carillon

Localisation informelle :

L'odonyme rue Principale est remplacé par Route du Long-Sault.

Latitude :

  • 45° 33' 55.6"

Longitude :

  • -74° 22' 22.5"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Argenteuil Paroisse de Saint Andrews Absent 196 ptie
201 ptie

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Commission des biens culturels du Québec. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.
  • NOPPEN, Luc. « Maison Desormeaux ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome II. Québec, Les Publications du Québec, 1991, p. 409.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013