Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Loriot

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Maison Jobin

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Neuville

Date :

  • vers 1768 (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Personnes associées (3)

Voir la liste

Images

Carte

Description

La maison Loriot est une résidence d'inspiration française construite vers 1768. L'habitation en pierre de plan rectangulaire, à un étage et demi, est coiffée d'un toit aigu à deux versants, l'un droit et l'autre retroussé formant un avant-toit. La maison Loriot est située dans un secteur rural de la municipalité de Neuville.

Ce bien est classé immeuble patrimonial. La protection s'applique aussi au terrain. La maison bénéficie d'une aire de protection.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

1 ½

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Maçonnerie en pierre

Annexes :

  • Cuisine d'été

Saillies :

  • Cheminée

Fondations :

  • Pierre

Élévations :

  • Façade arrière : Pierre (À bossages)
  • Façade droite : Bois (Planche à clins)
  • Façade gauche : Pierre (À bossages)
  • Façade avant : Pierre (À bossages)

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Asphalte, bardeaux
  • Forme : À deux versants droits retroussés
    Matériau : Asphalte, bardeaux

Porte principale :

  • bois, à panneaux et vitrage, à imposte

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À battants, à moyens ou grands carreaux

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1964-06-03
 
Délimitation Aire de protection Ministre de la Culture et des Communications 1976-12-23
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Loriot présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Elle constitue un exemple représentatif de la maison rurale d'inspiration française. Construite vers 1768, cette habitation en pierre présente un toit aigu à deux versants, une charpente de toit comprenant poinçons, faux-entraits, aisseliers, pannes et chevrons, des ouvertures disposées de façon asymétrique et une cheminée située sur le faîte presque au centre du long pan. L'avant-toit retroussé de la façade, les lucarnes à l'avant et la laiterie sont des ajouts, qui n'ont cependant pas altéré de façon marquée l'apparence d'origine de la maison.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2004.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments clés de la maison Loriot comprennent, entre autres :
- sa situation dans un secteur rural de la municipalité de Neuville et son orientation vers le fleuve;
- ses caractéristiques associées à la maison rurale d'inspiration française, dont le plan rectangulaire, l'élévation d'un étage et demi, la maçonnerie crépie en moellons et en pierre des champs, la disposition asymétrique des ouvertures, le toit aigu à deux versants (l'un retroussé et l'autre droit), la charpente du toit comprenant poinçons, faux-entraits, aisseliers, pannes et chevrons ainsi que la cheminée centrale en moellons;
- les ajouts, dont l'avant-toit retroussé de la façade, les lucarnes à croupe et la laiterie à l'arrière du côté est;
- les ouvertures, dont les fenêtres à battants à grands carreaux et les chambranles de bois;
- le décor intérieur, dont le large foyer et la cheminée en pierre.

Haut de la page

Informations historiques

La maison Loriot, probablement construite en 1768, est mentionnée pour la première fois l'année suivante dans un acte de donation de Pierre Loriot et Marie Denis à leur fils Michel. Les Loriot sont l'une des familles de maçons qui exploitent les carrières de la région. À la fin du XVIIe siècle, Jean Loriot travaille à la construction de la maison de Louis Jolliet et à l'agrandissement de la cathédrale de Québec. Les descendants de la famille Loriot habitent la maison de Neuville sans interruption jusqu'en 1950.

La maison Loriot est classée en 1964. Elle bénéficie d'une aire de protection depuis 1976.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Capitale-Nationale

MRC :

  • Portneuf

Municipalité :

  • Neuville

Adresse :

  • 96, route 138

Lieux-dits :

  • Pointe-aux-Trembles

Latitude :

  • 46° 43' 14.3"

Longitude :

  • -71° 32' 38.9"

Désignation cadastrale :

  • Lot 3 832 347

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Commission des biens culturels du Québec. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.
  • DORION, Jecques. « Maison Loriot (ou Jobin) ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome I. Québec, Les Publications du Québec, 1990, p. 302.
  • LAFRAMBOISE, Yves. La maison au Québec : de la colonie française au XXe siècle. Montréal, Les Éditions de l'Homme, 2001. s.p.
  • LAFRAMBOISE, Yves. Neuville, architecture traditionnelle. Québec, Ministère des Affaires culturelles, 1976. 296 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013