Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Parent

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Maison Édouard-T.-Parent

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Québec

Date :

  • avant 1750 (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Images

Carte

Description

La maison Parent est une ancienne maison de ferme d'inspiration française construite avant 1750 et agrandie vraisemblablement en 1804. La résidence en pierre de plan rectangulaire, à un étage et demi, est coiffée d'un toit aigu à deux versants droits. La maison est orientée face au sud. Elle se situe dans l'arrondissement municipal de Beauport de la ville de Québec.

Ce bien est classé immeuble patrimonial. La protection s'applique aussi au terrain. La maison Parent bénéficie d'une aire de protection dont une partie est comprise dans le site patrimonial de Beauport. Un site archéologique euroquébécois inscrit à l'Inventaire des sites archéologiques du Québec est associé à ce lieu.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1965-07-27
 
Délimitation Aire de protection Ministre de la Culture et des Communications 1977-10-25

Transfert de responsabilité

  • Exercice de certains pouvoirs par la municipalité (Québec), 2016-12-09
    Prise d'effet : 2017-06-09
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Parent présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Elle constitue un exemple représentatif de maison rurale d'inspiration française. Vraisemblablement construite avant 1750, elle illustre ce type par son plan rectangulaire, son carré bas en pierre crépie, son toit aigu à deux versants droits couvert en bardeaux de cèdre et la disposition des cheminées dans les murs pignons. D'autres éléments rappellent que le savoir-faire des maîtres artisans d'autrefois tenait aussi compte des rigueurs du climat. Ainsi, l'orientation face au sud et le fenêtrage plus important de ce côté permettent de profiter au maximum de l'ensoleillement. De même, sa situation dans un axe est-ouest fait en sorte que c'est un petit pan qui affronte le vent du nord-est. Par ailleurs, la maison Parent témoigne aussi des changements fréquemment apportés aux bâtiments résidentielsdu XVIIIe siècle pour les adapter aux besoins des propriétaires. Ainsi, la maison Parent a été agrandie vers l'est, vraisemblablement en 1804, comme le suggèrent les reprises de maçonnerie à l'intérieur et la présence d'une cheminée centrale à l'emplacement du premier mur pignon est. Des ajouts apportés plus tard au XIXe siècle reflètent une nouvelle manière d'habiter la maison. L'influence du courant pittoresque, introduit par les Britanniques, est illustrée par le garde-soleil au-dessus de la galerie en façade, qui permet aux occupants de profiter de la nature. De plus, des lucarnes ont été percées pour éclairer les combles, transformés en espace habitable.

La maison Parent présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. La résidence est située sur une terre concédée en 1654 par les Jésuites au boucher Pierre Parent (vers 1626-1698), originaire de la Saintonge. Elle évoque les premiers établissements de la seigneurie de Notre-Dames-des-Anges, propriété des Jésuites, en plus de rappeler que la famille Parent, une famille souche, est demeurée propriétaire de cette terre pendant trois siècles, soit jusqu'en 1953. Par ailleurs, cette maison de ferme faisait autrefois partie d'un ensemble agricole qui comptait, outre les bâtiments agricoles, un four à chaux. Les vestiges de cette structure rappellent que plusieurs agriculteurs de la Côte-de-Beaupré tiraient un revenu d'appoint de la production de chaux.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2004.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les caractéristiques de la maison Parent liées à ses valeurs architecturale et historique comprennent, notamment :
- son orientation face au sud, dans un axe est-ouest;
- son volume, dont le plan rectangulaire, l'élévation d'un étage et demi et le toit aigu à deux versants droits percé dans le faîte de trois souches de cheminées en pierre (deux dans les murs pignons et une légèrement décentrée);
- ses matériaux, dont la maçonnerie en pierre crépie, la couverture en bardeaux de cèdre et les ouvertures en bois (telles que la porte en façade et les fenêtres à battants à grands carreaux);
- les reprises de maçonnerie à l'intérieur;
- la cheminée en pierre légèrement décentrée;
- les éléments ajoutés au XIXe siècle, dont le garde-soleil à la base du versant sud du toit et les lucarnes;
- la situation de la maison sur une terre concédée en 1654 et occupée par des membres de la famille Parent pendant presque 300 ans;
- le site archéologique témoignant d'anciennes dépendances.

Haut de la page

Informations historiques

Cette maison s'élève sur une terre concédée à Pierre Parent (vers 1626-1698), originaire de la Saintonge, en 1654. Parent est à la fois cultivateur, boucher et chaufournier, en plus d'exploiter une carrière appartenant aux Jésuites.

Le premier carré, construit avant 1750, est agrandi, vraisemblablement en 1804. L'habitation faisait partie d'un ensemble agricole qui comptait, outre les bâtiments de ferme secondaires, un four à chaux. Au cours du XIXe siècle, la maison est dotée d'un garde-soleil et de lucarnes. La famille Parent, une famille souche, en est demeurée propriétaire pendant trois siècles, soit jusqu'en 1953.

La maison Parent est classée en 1965. Elle conserve sa fonction résidentielle.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Capitale-Nationale

MRC :

  • Québec

Municipalité :

  • Québec

Arrondissement municipal :

  • Beauport

Adresse :

  • 2240, avenue de Lisieux
  • 2242, avenue de Lisieux

Latitude :

  • 46° 51' 18.5"

Longitude :

  • -71° 12' 15.7"

Désignation cadastrale :

  • Lot 3 553 668
  • Lot 3 553 669
  • Lot 3 553 670

Code Borden

CfEt-22      

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Commission des biens culturels du Québec. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.
  • DORION, Jacques. « Maison Édouard-T.-Parent ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome I. Québec, Les Publications du Québec, 1990, p. 256.
  • Ministère des Affaires culturelles / Direction générale du patrimoine. Promenade à Beauport. Québec, Ministère des Affaires culturelles, s.d. s.p.
  • PAULETTE, Claude. Giffard : un souvenir des Jésuites. Beauport, Ville de Beauport, 1999. 16 p.
  • ROULEAU, Serge. Inventaire d'un terrain de la ferme de la maison Édouard-T. Parent, CfEt-22. Vol. 1. Rapport. Québec, Ville de Québec, Service de l'aménagement du territoire, Division design, architecture et patrimoine, 2004. 28 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013