Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Amyot, Georges-Élie

Type :

Personne (Homme)

Date :

  • 1856‑01‑28 – 1930‑03‑28

Occupation :

  • Banquier
  • Commerçant / marchand
  • Député
  • Personnalité d'affaires

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (2)

Plaques commémoratives associées (1)

Images

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né à Saint-Augustin-de-Desmaures le 28 janvier 1856, Georges-Élie Amyot est le fils de Dominique Amyot, cultivateur, et de Louise Nolin.

Après des études à l'Académie commerciale de Québec, il occupe le poste de commis chez le sellier Louis Girard à Québec, puis chez Louis Tanguay, son futur beau-père, jusqu'en 1874. Il travaille ensuite dans les domaines de la quincaillerie et de la chaussure à Montréal, de 1877 à 1879, puis au service de Jos. Amyot et Frères à Québec, de 1879 à 1885. Il fonde, en 1885, une maison de nouveautés à Québec et s'associe, l'année suivante, à M. Dyonnet dans une manufacture de corsets qui sera connue plus tard sous le nom de Dominion Corset Co. Il ouvre, en 1894, une fabrique de boîtes. Il est ainsi président de la Quebec Paper Box Co., de la Dominion Corset Co., de la Canada Corset Steel Co. et de la Banque Nationale. Il est aussi vice-président de la Banque canadienne nationale et de la Banque d'économie de Québec, et directeur de la National Breweries, de la Title and Guarantee Trust et de la Quebec, Saguenay and Chibougamau Railroad.

De 1912 à 1930, Amyot est conseiller législatif de la division de La Durantaye .

Il est décédé en fonction à Palm Beach, en Floride, le 28 mars 1930. Il est inhumé à Sainte-Foy, dans le cimetière Notre-Dame-de-Belmont.

Il avait épousé à Québec, en 1881, Marie-Joséphine-Angèle Tanguay, fille de Louis Tanguay, sellier, et d'Angèle Pâquet.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Assemblée nationale du Québec. Histoire: Dictionnaire des parlementaires du Québec de 1792 à nos jours [En Ligne]. http://www.assnat.qc.ca/
  • VALLIÈRES, Marc. « Amyot, Georges-Élie ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013