Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Brassard, Sylvio

Type :

Personne (Homme)

Date :

  • 1898 – 1975‑03‑14

Occupation :

  • Architecte
  • Constructeur / entrepreneur

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (36)

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Sylvio Brassard est né à Jonquière (Saguenay) en 1898.

Il obtient son diplôme en architecture de l'École des beaux-arts de Montréal en 1925. La même année, il devient membre de l'Association des architectes de la province de Québec.

Brassard travaille d'abord à Jonquière, où il s'associe aux architectes Alfred Lamontagne et Armand Gravel. Les trois hommes forment l'un des bureaux d'architectes les plus actifs de la région. Avec Lamontagne et Gravel, Brassard travaille notamment à la construction de l'église de Saint-Édouard (1925-1928) à Port-Alfred (Saguenay), de l'ancien Hôtel de Ville de Port-Alfred (1932), ainsi que du charnier et du portail d'entrée du cimetière Saint-François-Xavier (1932) à Chicoutimi (Saguenay). Il conçoit les plans de l'église de Saint-Matthieu (1929-1931) à Jonquière en collaboration avec l'architecte Jean-Omer Marchand.

Dans les années 1930, Brassard s'installe à Québec. Il est connu pour son oeuvre inspirée de l'architecture traditionnelle québécoise. Travaillant plus particulièrement en architecture religieuse, il est à l'origine de plus de 65 églises érigées principalement dans les régions du Saguenay, de Québec, de Charlevoix et du Bas-Saint-Laurent. Dans la région de Québec, il dresse, entre autres, les plans des premiers bâtiments du Jardin zoologique de Québec (1932), et ceux des églises de Sainte-Claire-d'Assise (1950-1951), à Québec, et de Sainte-Agnès (1955-1957), à Donnacona. Les églises de Saint-Urbain (1954) et de Saint-Paul (1962-1964) dans Charlevoix et l'église de Sainte-Irène (1957-1958) dans le Bas-Saint-Laurent font aussi partie de ses réalisations. Brassard retourne parfois travailler dans sa région natale. Il réalise notamment les églises de Saint-Jean-Eudes (1953) et de Saint-Georges (1958-1959) à Jonquière. Intéressé par le patrimoine architectural, il participe à la rénovation de quelques résidences historiques de Place-Royale à Québec, de même qu'à la reconstruction de la maison Chauvin à Tadoussac et de Port-Royal en Nouvelle-Écosse.

Brassard est directeur de la Société zoologique de Québec de 1946 à 1950. Il a publié des articles sur l'architecture canadienne-française et a donné des conférences et des causeries à la radio sur le sujet.

Il est décédé à Québec, le 14 mars 1975.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Division des archives de l'Université Laval. « Fonds Sylvio Brassard ». Université Laval. Division des archives de l'Université Laval [En ligne]. http://site.rdaq.qc.ca/ArchivesUniversiteLaval/
  • JOBIDON, Hélène, Luc NOPPEN et Paul TRÉPANIER. Québec monumental, 1890-1990. Sillery / Montréal, Septentrion / Ordre des architectes du Québec, 1990. 191 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013