Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Bourdon, Jean

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Jean Bourdon est né à Rouen, en France, vers 1601.

Bourdon arrive en Nouvelle-France en 1634. L'ingénieur et arpenteur s'installe sur le coteau Sainte-Genevière, à proximité de Québec. Il reçoit plusieurs seigneuries pour services rendus, dont la seigneurie de la Rivière-au-Griffon en 1636 et les seigneuries d'Autray et Saint-Jean en 1637. Neuf ans plus tard, le gouverneur Charles Huault de Montmagny lui concède la seigneurie Saint-François, à la condition qu'il y construise un fort pour protéger Québec. Bourdon acquiert également les seigneuries de Neuville et de La Malbaie en 1653, de même que l'arrière-fief Sainte-Anne dans la seigneurie de Lauzon en 1655.

À Québec, Bourdon travaille à l'arpentage de la ville, à la supervision des constructions et au règlement des contestations de terrain. En 1645, il est nommé gouverneur intérimaire de Trois-Rivières. L'année suivante, il se rend en Iroquoisie avec le père Isaac Jogues, afin de renouveler un traité de paix. En 1647, il est élu procureur-syndic de la ville de Québec et il devient commis général de la Communauté des Habitants. Chargé de surveiller la traite de fourrures, il parcourt la Nouvelle-France au cours des années suivantes. Il se rend en France en 1650 afin de négocier la création de la Compagnie de Tadoussac. Vers 1657, il tente, sans succès, d'atteindre la baie d'Hudson. Devenu procureur général au Conseil souverain en 1663, il occupe cette fonction jusqu'en 1668, à l'exception de deux courtes périodes.

Il est décédé à Québec le 12 janvier 1668. Il est inhumé dans l'église de Notre-Dame de Québec.

Il avait épousé à Québec, en 1635, Jacqueline Potel; puis probablement à Québec, en 1655, Anne Gasnier.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • HAMELIN, Jean. « Bourdon, Jean ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013