Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Mouvement des caisses Desjardins

Type :

Groupe

Autre(s) nom(s) :

  • Caisses populaires Desjardins

Date :

  • 1900‑12‑06 –

Activité :

  • Banque / caisse populaire (Finances et affaires)
  • Compagnie d'assurances (Finances et affaires)
  • Investissements (Finances et affaires)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (12)

Plaques commémoratives associées (1)

Personnes associées (3)

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

La première caisse populaire est fondée par Alphonse Desjardins le 6 décembre 1900 dans son domicile de Lévis. Ses opérations débutent le 23 janvier 1901, alors que douze membres versent un total de 26,40 $. La caisse populaire de Lévis suit le modèle coopératif de crédit européen. En organisant une caisse populaire autour de l'épargne populaire, Desjardins souhaite aider les Canadiens français à s'émanciper.

Soutenu par le clergé et les journalistes, le projet de Desjardins gagne rapidement en popularité. En 1906, le montant des dépôts frise les 40 000 $, même si la caisse ne détient aucune protection juridique. Desjardins a tenté en vain de faire voter une loi sur le crédit coopératif au niveau fédéral, mais devant le refus des députés à Ottawa, il doit se tourner vers l'Assemblée législative de la province de Québec. Cette dernière vote la Loi concernant les syndicats coopératifs en 1906. Son entreprise protégée par la juridiction provinciale, Desjardins se consacre au rayonnement des caisses. À sa mort, en 1920, 219 caisses populaires sont en activité, dont 23 en Ontario et aux États-Unis.

Desjardins souhaite fédérer les caisses sous la direction d'un organisme central. En décembre 1920, après son décès, naît la première union des caisses. Il faut cependant attendre 1932 pour voir une fédération provinciale des caisses populaires. Dans les années 1940, le Mouvement Desjardins commence à prendre forme avec l'ajout de nouveaux services pour les membres, comme l'assurance. Dans les années 1960, le mouvement acquiert des entreprises de services financiers. La vigueur du mouvement incite plusieurs associations coopératives à se joindre aux caisses populaires Desjardins. Ainsi, de 1971 à 1990, les caisses francophones du Manitoba, de l'Ontario et de l'Acadie se joignent au Mouvement Desjardins. En 1990, le mouvement cumule un actif de 44 milliards de dollars.

Après cette forte croissance, le Mouvement Desjardins se réorganise durant les années 1990. Le mouvement acquiert le Groupe La Laurentienne en 1994, puis entreprend, de 1996 à 1999, plusieurs opérations de rationalisation. En 2007, le Mouvement Desjardins, dont le siège social se situe à Montréal, cumule des actifs totalisant 114 milliards de dollars, compte plus de 6 000 membres et plus de 40 000 employés. Il figure parmi les groupes financiers les plus importants au Canada.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • BÉLANGER, Guy et Pierre POULIN. « Desjardins, Alphonse ». Université Laval/University of Toronto. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/
  • GOULET, Pierre. Desjardins, l'argent au service des gens. Lévis, Desjardins: Éditions Dorimène, 2006. 46 p.
  • LAMARCHE, Jacques. Alphonse Desjardins, un homme au service des gens. Montréal, Éditions du jour, 1977. 173 p.
  • POULIN, Pierre. Histoire du Mouvement Desjardins. Montréal, Québec/Amérique, 1998. s.p.
  • ST-PIERRE, Majella. Alphonse Desjardins entrepreneur. Montréal, Éditions Transcontinental, 2001. 193 p.
  • YUSUFALI, Sasha. « Mouvement Desjardins ». Institut Historica-Dominion. L'encyclopédie canadienne [En ligne]. http://www.thecanadianencyclopedia.com/
  • s.a. Desjardins, À propos de Desjardins [En Ligne]. http://www.desjardins.com

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013