Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Rigaud de Vaudreuil, Philippe de

Images

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Désignation Personnage historique Ministre de la Culture et des Communications 2013-09-12
 
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né vers 1643 près de Revel, en France, Philippe de Rigaud de Vaudreuil est le fils de Jean-Louis de Rigaud, cornette dans l'armée française, et de Marie de Chateauverdun.

Rigaud de Vaudreuil est mousquetaire de 1672 à 1687 et participe à la guerre contre la Hollande à partir de 1672. Il est aide de camp en Allemagne par la suite.

Nommé commandant des troupes françaises au Canada en 1687, Rigaud de Vaudreuil est gouverneur intérimaire de Montréal en 1689. Cette année-là, son manque d'expérience et de jugement aurait causé le désastre de Lachine. Il dirige plusieurs expéditions contre les Iroquois entre 1690 et 1700. À la mort de Louis de Buade, comte de Frontenac et de Palluau, survenue en 1698, il demande à le remplacer à titre de gouverneur de la Nouvelle-France. C'est plutôt Louis-Hector de Callière qui obtient le poste. Rigaud de Vaudreuil est alors nommé gouverneur de Montréal. Il fait interdire la vente d'eau-de-vie aux Amérindiens en 1702, ce qui lui vaut plus tard l'appui des Sulpiciens.

Rigaud de Vaudreuil devient gouverneur de la Nouvelle-France en 1703. Il fait alors face à la menace des colonies américaines dans le contexte de la guerre de la Succession d'Espagne. Il doit également gérer la question des alliances avec les Amérindiens, mises en danger par la baisse du commerce des fourrures. De 1703 à 1710, il est en conflit avec les intendants Jacques et Antoine-Denis Raudot. Il envoie un détachement à Détroit vers 1712 pour éviter un conflit entre les groupes amérindiens à l'ouest de la colonie. En 1715, il se trouve en France et encourage le Conseil de la Marine à raffermir la position géopolitique de la Nouvelle-France. Pour se faire, il recommande d'augmenter l'émigration vers la colonie et de consolider les alliances avec les Amérindiens. Il reçoit l'aval du Conseil de la Marine pour mettre en place son programme. On lui ordonne cependant de ménager la paix avec les colonies américaines.

À compter de 1717, le gouverneur Vaudreuil fait face à des tensions entre le Canada et la colonie de la Louisiane. Il doit également empêcher l'expansion des colonies britanniques dans la région des Grands Lacs et dans l'Est. Pour ce faire, il obtient des Iroquois l'autorisation d'ériger trois postes commerciaux sur les rives du lac Ontario. Il incite par ailleurs les Abénaquis à s'opposer à l'expansion britannique dans la baie du Massachusetts.

Rigaud de Vaudreuil participe à la traite des fourrures avant 1716. Par la suite, il exploite les postes de Témiscamingue et de l'île aux Tourtes.

Il est décédé à Québec le 10 octobre 1725. Il est inhumé dans la chapelle des Récollets, mais son coeur est envoyé en France.

Il avait épousé en Nouvelle-France, Louise-Élisabeth Joybert.

Ce personnage historique a été désigné par le ministre de la Culture et des Communications le 12 septembre 2013.

Haut de la page

Intérêt patrimonial

Ce personnage historique est désigné, avec les autres gouverneurs de la Nouvelle-France, pour les motifs suivants:

La fonction de gouverneur de la Nouvelle-France est exercée de 1636 à 1760, soit de l'arrivée de Charles Huault de Montmagny au départ de Pierre de Rigaud de Vaudreuil de Cavagnial. Précédemment, Samuel de Champlain agit comme lieutenant, notamment de Pierre Du Gua de Monts et du cardinal de Richelieu, et dispose des prérogatives d'un gouverneur, sans toutefois en avoir reçu la commission. À titre de plus haut dignitaire de la Nouvelle-France, le gouverneur est le représentant du roi dans la colonie. Jouissant de pouvoirs civils et militaires étendus avant l'arrivée d'un intendant en 1665, ses attributions sont par la suite essentiellement d'ordre militaire et diplomatique. C'est à lui que revient le privilège de commander les armées et d'entretenir des relations avec les Amérindiens. La fonction de gouverneur est cruciale dans le développement de la Nouvelle-France en raison de l'influence politique et militaire que son titulaire peut déployer.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • ZOLTVANY, Yves F. Philippe de Rigaud de Vaudreuil : governor of New France, 1703-1725. Toronto, McClelland and Stewart, 1974. 242 p.
  • ZOLTVANY, Yves F. « Rigaud de Vaudreuil, Philippe de, marquis de Vaudreuil ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013