Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Perrault, Maurice

Type :

Personne (Homme)

Autre(s) nom(s) :

  • Perrault et Mesnard
  • Perrault, Mesnard et Venne

Date :

  • 1857‑06‑12 – 1909‑02‑11

Occupation :

  • Architecte
  • Député
  • Maire

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (37)

Voir la liste

Plaques commémoratives associées (3)

Groupes associés (1)

Personnes associées (3)

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né à Montréal, le 12 juin 1857, Maurice Perrault est le fils d'Henri-Maurice Perrault, architecte et arpenteur, et de Marie-Louise-Octavie Masson.

Perrault fait l'apprentissage de l'arpentage dans le bureau Perrault et Rielle et de l'architecture auprès de son père, de 1875 à 1879. À partir de 1880, avec son associé Albert Mesnard, il prend la direction du bureau de son père. Sous la raison sociale Perrault et Mesnard, ils se spécialisent dans l'architecture religieuse et institutionnelle.

Perrault et Mesnard réalisent les plans de nombreux lieux de culte, généralement dans la région de Montréal, dont la basilique de Sainte-Anne (1883-1887) à Varennes, la cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue (1884-1888) à Longueuil et la chapelle Notre-Dame du Sacré-Coeur (1889-1891) à Montréal. Au cours des années 1890, ils se voient confier de prestigieuses commandes dont le Monument-National (1891-1894) et le pavillon de l'Université Laval à Montréal (1893-1895). En 1888, Perrault, qui est d'allégeance libérale, est nommé architecte en chef pour le district de Montréal par le premier ministre Honoré Mercier.

En 1892, Perrault et Mesnard s'associent au dessinateur Joseph Venne. La société est dissoute en 1895. Par la suite, Maurice Perrault a son propre bureau d'architecte. Plusieurs projets lui sont confiés par l'État, dont les agrandissements de la prison des femmes de Montréal (1900) et de l'hôtel des postes de Montréal (1908-1910). Il participe aussi à la reconstruction de la cathédrale de Saint-Hyacinthe (1909-1910).

Perrault est maire de Longueuil de 1898 à 1902. Il est également député de la circonscription de Chambly à l'Assemblée législative de 1900 jusqu'à son décès.

Perrault a été l'un des membres fondateurs et conseiller de l'Association des architectes de la province de Québec. Il a participé aussi à la fondation de l'Institut d'architecture du Canada, en1908.

Il est décédé à Longueuil, le 11 février 1909. Il est inhumé au cimetière Notre-Dame-des-Neiges de Montréal.

Il avait épousé à Montréal, en 1879, Marie-Sara-Arthémise Hébert, fille de Charles-Polycarpe Hébert et de Rose de Lima Brosseau.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Assemblée nationale du Québec. Histoire: Dictionnaire des parlementaires du Québec de 1792 à nos jours [En Ligne]. http://www.assnat.qc.ca/
  • LABERGE, André. « Perrault, Maurice ». Université Laval/University of Toronto. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013