Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Dugal, François

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né en 1794, François Dugal est le fils de Louis Cotin (Cottin) dit Dugal, cabaretier, et de Madeleine Bernard.

Dugal apprend la sculpture dans l'atelier dirigé par Louis Quévillon, près de Montréal. Le sculpteur s'établit ensuite à Terrebonne. Son frère Olivier se joint à lui dans son travail. La production des deux frères est constituée essentiellement de travaux d'ornementation de lieux de culte et de pièces de mobilier religieux. Elle est concentrée dans la région montréalaise.

Les frères Dugal participent notamment à la réalisation du décor intérieur de l'église de Saint-Mathias, dans l'actuelle municipalité de Saint-Mathias-sur-Richelieu, de 1821 à 1833. Ils y travaillent en collaboration avec René Beauvais dit Saint-James, Paul Rollin et Jean-Baptiste Baret, tous de l'atelier des Écores. Les Dugal réalisent également le décor intérieur de l'église de Saint-Benoît, située sur le territoire de l'actuelle ville de Mirabel et aujourd'hui disparue, de même que celui de l'église de Sainte-Rose, localité aujourd'hui fusionnée à la ville de Laval.

Après le décès prématuré de son frère en 1829, François Dugal travaille seul. Il réalise, entre autres, le décor intérieur de l'église de Saint-Laurent, sur l'île de Montréal, à partir de 1836.

Il est décédé en 1862.

Il avait épousé à Terrebonne, en 1817, Félicité-Zoë Séguin.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Fondation du patrimoine religieux du Québec. Inventaire des lieux de culte du Québec [En Ligne]. http://www.lieuxdeculte.qc.ca/
  • KAREL, David. Dictionnaire des artistes de langue française en Amérique du Nord : peintres, sculpteurs, dessinateurs, graveurs, photographes et orfèvres. Québec, Musée du Québec / Les Presses de l'Université Laval, 1992. 962 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013