Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Dollier de Casson, François

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né en 1636 à Casson-sur l'Erdre, diocèse de Nantes, France, François Dollier de Casson est le fils de Charles de Casson et de Françoise de Cailleux.

Dollier de Casson sert durant trois années dans l'armée de France. Ensuite, il entre chez les Sulpiciens pour poursuivre ses études et devenir prêtre. En 1666, il est désigné pour venir s'installer en Nouvelle-France. Au cours des années qui suivent, il fait plusieurs expéditions dans la région de Montréal, des Grands Lacs et du lac Champlain. En 1669 et 1670, il participe notamment à une importante expédition d'exploration et d'évangélisation. Il prend alors possession du territoire au-delà du lac Ontario et collabore à son relevé géographique. Il participe aussi à l'éducation des autochtones.

Dollier de Casson devient le supérieur du Séminaire des Sulpiciens à Montréal en 1670. Il dresse les plans et choisit le site de la première église Notre-Dame (1672-1683) à Montréal. En 1672, avec le notaire-arpenteur Bénigne Basset, Dollier de Casson dresse aussi le plan des premières rues de la cité. Il fait également la promotion du creusage des canaux Lachine et Saint-Gabriel à partir des années 1680.

Il est l'auteur de l'Histoire de Montréal, éditée pour la première fois en 1868. Il est considéré comme le premier historien de Montréal.

Il est décédé à Montréal le 27 septembre 1701. Il est inhumé dans la première église Notre-Dame à Montréal.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • DOLLIER DE CASSON, François. Histoire de Montréal de 1640 à 1672. Montréal, Éditions 101, 1992. 227 p.
  • MATHIEU, Jacques. « Dollier de Casson, François ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013