Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Desjardins, Alphonse

Images

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né le 6 mai 1841 à Terrebonne, Alphonse Desjardins est le fils d'Édouard Desjardins, huissier, et de Joséphine Panneton.

Desjardins fait ses études classiques au collège Masson de Terrebonne et au séminaire de Nicolet. Il poursuit des études en droit au collège Sainte-Marie à Montréal et est admis au barreau en 1862.

Au cours des six années suivantes, Desjardins poursuit sa carrière d'avocat à Montréal, tout en s'intéressant au journalisme. À partir de 1868, il décide de se consacrer à cette profession. Il occupe d'abord les postes de rédacteur et correspondant parlementaire au journal L'Ordre. En 1872, il devient actionnaire et vice-président du bureau de direction du journal Le Nouveau Monde à Montréal. Puis, l'année suivante, il obtient le poste de rédacteur en chef et embrasse les idées ultramontaines de cet organe religieux.

Desjardins fait le saut en politique en 1874 et poursuit une carrière active au niveau fédéral et municipal. Il occupe durant 18 ans le poste de député conservateur d'Hochelaga à la Chambre des communes. Il est l'un des acteurs importants des débats au sujet de Louis Riel. Lorsque l'exécution de ce dernier est confirmée par le premier ministre conservateur, John Alexander MacDonald, il rompt publiquement avec son parti. Lors des élections de 1887, il revient finalement au parti conservateur et devient un des chefs de file dans la région de Montréal. En 1892, il est nommé sénateur pour une période de quatre ans et de 1893 à 1894, il occupe le poste de maire de Montréal. En 1896, il quitte la retraite et remplit les fonctions de ministre de la Milice et de la Défense dans le cabinet de Mackenzie Bowell, puis de ministre des Travaux publics dans le cabinet de Charles Tupper.

Desjardins s'implique également dans le monde des affaires et de la finance. Il participe à la fondation et au développement urbain et industriel de la ville de Maisonneuve (Montréal), où il devient un des plus importants propriétaires fonciers. Il occupe plusieurs postes éminents dont la présidence de la Banque Jacques-Cartier de 1880 à 1899 et celle du Crédit foncier du Bas-Canada. À cette époque, il fonde également la Montreal Terra Cotta Lumber Company et tient le poste de président.

Devenu un homme d'affaires important et respecté, Desjardins est élu président de la Chambre de commerce du district de Montréal en 1898 et 1899. Il remplit aussi les fonctions de vice-président de la Compagnie de navigation Richelieu et Ontario, de la Western Railway Company, de la Canadian Accident Insurance Company et de la Guardian Insurance Company ainsi que celles de directeur du Crédit foncier franco-canadien, du Comptoir immobilier du Canada, de la Société d'administration générale et de l'Association des citoyens de Montréal.

Également actif dans le milieu intellectuel, Desjardins est secrétaire de l'Institut canadien-français et président du Cercle littéraire de Montréal. En plus de nombreux articles parus dans les journaux, Desjardins est l'auteur de La réciprocité, c'est l'annexion (1890).

Il est décédé à Montréal le 4 juin 1912.

Il avait épousé à Montréal, en 1864, Justine-Virginie Paré, fille d'Hubert Paré, marchand, et de Justine Vinet; puis au même endroit, en 1880, Hortense Barsalou, fille de Joseph Barsalou, encanteur et industriel, et de Julie-Adèle Gravel.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • DESJARDINS, Joseph-Alphonse. Le sénateur Alphonse Desjardins. Journaliste et homme public. 1841-1912. Montréal, Éditions du Messager canadien, 1944. 110 p.
  • LINTEAU, Paul-André. « Desjardins, Alphonse ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca
  • MASSON, Gérard. Alphonse Desjardins, journaliste et homme politique, 1841-1912 : Étude généalogique. Outremont, G. Masson, 1982. 137 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013