Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Raimbault, Pierre

Type :

Personne (Homme)

Date :

  • 1671‑10‑11 – 1740‑10‑17

Occupation :

  • Juge
  • Notaire
  • Personnalité d'affaires
  • Policier

Éléments associés

Patrimoine mobilier associé (1)

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né le 11 octobre 1671 à Ville-Marie (Montréal), Pierre Raimbault est le fils de Claude Raimbault, maître menuisier, et de Marie-Thérèse Sallé.

Passé en France vers l'âge de dix ans, Raimbault revient à Montréal en 1696. Impliqué dans le milieu du droit, il exerce la fonction de notaire de 1697 à 1727. Il est également notaire royal à partir de 1699 et procureur du roi par intérim dès l'année suivante. Il détient une commission officielle de procureur du roi de 1706 à 1727. Il exerce les fonctions de subdélégué de l'intendant de 1716 à 1730 et de lieutenant de police intérimaire de 1720 à 1727. Cette année-là, il est nommé lieutenant général, civil et criminel de police, commerce et navigation au tribunal de Montréal et conserve ce poste jusqu'à sa mort.

Homme d'affaire, Raimbault signe une trentaine de transactions immobilières au cours de sa vie. À sa mort, il laisse deux propriétés à Montréal ainsi que le fief La Moinaudière au lac Champlain.

Il est décédé à Montréal le 17 octobre 1740.

Il avait épousé à Paris, en 1691, Jeanne-Françoise Simblin; puis, à Montréal, en 1707, Louise Nafrechoux.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • LAHAISE, Robert. « Raimbault, Pierre ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013