Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Pipe

Type :

Patrimoine mobilier (Bien archéologique)

Autre(s) nom(s) :

  • Pipe de type ovoïde

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Québec

Date :

  • 1834 – 1920 (Production)
  • après 1900 – avant 1920 (Importation)

Classification :

  • Bien archéologique > Objets personnels > Accessoire personnel > Objet pour fumer, priser et chiquer

Éléments associés

Patrimoine mobilier associé (1)

Groupes associés (1)

Inventaires associés (1)

Description

La pipe en terre cuite fine argileuse blanche, de type ovoïde, est liée à la consommation de narcotiques. L'objet, fabriqué avant 1920, est muni d'un talon droit à bout plat et d'un tuyau droit. Le fourneau ovoïde de forte capacité forme un angle obtus avec le tuyau et l'ouverture est oblique par rapport à son axe. Une section du tuyau et l'embout sont manquants. L'artéfact mesure 12,35 cm de longueur et le fourneau mesure 4,3 cm de hauteur et 2,3 cm de diamètre au rebord.

Provenance archéologique :

  • CeEt-18 > Opération 2 > Sous-opération A > Lot 2 > Numéro de catalogue 476

Site de provenance :

  • Maison Pagé-Quercy

Fonctions / usages :

La pipe sert à la consommation de narcotiques tels que le tabac ou d'autres mélanges.

Lieu de production :

  • Europe > France > Paris

Type de fabrication :

Artisanal

Technique de fabrication :

  • Moulé

Matériaux :

  • Céramique - terre cuite fine (Argileuse blanche)

Motif décoratif :

  • Animal
  • Couronne
  • Croix
  • Floral
  • Végétal

Représentation iconographique :

  • Armoiries de la Ville de Québec
  • Castor
  • Chardon
  • Croix de Saint-André
  • Rose
  • Trèfle

Décor :

Un motif héraldique, soit les armoiries de la ville de Québec et de Montréal (composées d'une croix de Saint-André, d'une rose, d'un trèfle, d'un chardon et d'un castor) est présent sur les côtés du fourneau.

Marque / signe :

  • Sur le côté gauche du tuyau: N 504
  • Sur le dessus du tuyau, perpendiculairement: NOËL / PARIS

Inscription :

Sur les parois latérales et à la base du fourneau, dans des jarretières: CONCORDIA SALUS / MONTREAL (à gauche) / NATURA FORTIS INDUSTRIA CRESCIT / QUEBEC (à droite)

Dimensions :

  • Diamètre du rebord, Fourneau (Mesurée / intégral) : 2,3 centimètre(s)
  • Hauteur, Fourneau (Mesurée / intégral) : 4,3 centimètre(s)
  • Longueur (Mesurée / subsistant) : 12,35 centimètre(s)

Intégrité :

Objet complet constitué de plusieurs fragments recollés ou non (75% et plus de l'objet)

Nombre de biens :

1

Nombre de fragments :

2

Numéro de l'objet :

  • CARQ : 6
  • Numéro archéologique : CeEt-18-2A2-476
  • Numéro précédent : 134QU-2A2-476

Discipline :

  • Archéologie historique

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Partie d'un objet patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1999-03-04
 

Haut de la page

Informations historiques

La pipe en terre cuite fine, de facture soignée, est possiblement fabriquée à Paris. Elle est caractéristique des modèles de type ovoïde. Populaires entre les années 1850 et 1920, ils rappellent les pipes hollandaises du XVIIIe siècle et sont produits par plusieurs firmes, tant en France, qu'en Hollande ou en Grande-Bretagne, dès le milieu du XIXe siècle, comme le confirme le catalogue publié en 1840 par la firme Gambier et ses successeurs, Hasslauer et L. Fiolet, qui en illustre plusieurs modèles. Des pipes de ce type sont également fabriquées par des firmes canadiennes.

Les motifs présents sur les parois latérales de cette pipe illustrent les anciennes armoiries des villes de Montréal et de Québec avec leur devise. Si la devise de Montréal est toujours la même, bien que ses armoiries aient changé, les armoiries et la devise de Québec apparaissant sur cette pipe sont adoptées en 1833 et remplacées à la fin des années 1940.

Par ailleurs, la firme Noël de Lyon s'est associée à la maison Gambier de Givet en 1890, tout en conservant sa propre marque. Ainsi, la marque « NOËL / PARIS » que l'on retrouve sur le côté distal du tuyau est déposée en mars 1903. Il semble plus que probable que les objets affichant une telle marque ne sont pas fabriqués dans la capitale française, qui fait plutôt office de dépôt. L'inscription présente sur le côté gauche du tuyau, « N 504 », se rapporte au numéro de modèle de l'entreprise, Noël 504, que l'on retrouve dans le catalogue de la maison Gambier de 1908, dans la catégorie des pipes dites Néogènes. L'intérieur du fourneau de celle-ci est partiellement noirci par la combustion.

L'artéfact est mis au jour sur le site de Maison Pagé-Quercy, dans le secteur de Place-Royale, à Québec.

Haut de la page

Évaluation d'inventaire

  • Numérisation de la collection archéologique de référence du Québec (2016 - )
    Société du musée d'archéologie et d'histoire de Montréal Pointe-à-Callière


  • La pipe fait partie de la collection archéologique de référence du Québec, car elle constitue un rare exemplaire d'une pipe française de type ovoïde affichant les anciennes armoiries des villes de Montréal et de Québec.

    Haut de la page

    Emplacement

    Region administrative :

    • Capitale-Nationale

    MRC :

    • Québec

    Municipalité :

    • Québec

    Arrondissement municipal :

    • Les Rivières

    Adresse :

    • 1825, rue Semple

    Localisation informelle :

    Laboratoire et Réserve d'archéologie du Québec

    Code Borden

    CeEt-18      

    Haut de la page

    Références

    Contributeur de données :

    Laboratoire et Réserve d'archéologie du Québec

    Notices bibliographiques :

    • DROUIN, Pierre et Mario SAVARD. Les pipes à fumer de Place-Royale. Collection Patrimoines, série Dossiers, 67. Sainte-Foy, Québec, Publications du Québec, 2000. 412 p.
    • RAPHAËL, M. La pipe en terre, son périple à travers la France. s.l. Éditions Aztec, s.d. 285 p.

    Multimédias disponibles en ligne :

    Haut de la page

    Gouvernement du Québec

    © Gouvernement du Québec, 2013