Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Centre du pourvoyeur Mastigouche

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Club Mastigouche

Région administrative :

  • Lanaudière

Municipalité :

  • Mandeville

Usage :

  • Fonction culturelle et récréative, loisir (Clubs de chasse et pêche)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Groupes associés (1)

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Site patrimonial Municipalité (Mandeville) 2015-05-04
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

"L'intérêt patrimonial du Centre du pourvoyeur Mastigouche tient à son importance dans l'histoire du développement de la municipalité de Mandeville et de l'importance des personnes qui y ont séjourné au cours des décennies.

En 1881, des droits de chasse et de pêche sont concédés à Mme Élisabeth Copeland sur un territoire environnant le lac Seymour (aujourd'hui le lac de la Chute). En 1890, un premier club privé de chasse et pêche est construit aux abords du lac de la Chute. Le premier bâtiment sera détruit par un incendie en 1925. À la suite de cet événement, un nouveau bâtiment, une auberge, sera alors construit. C'est le bâtiment qui est toujours utilisé à ce jour.

Les chalets individuels furent tous construits entre 1890 et 1940, au fur et à mesure que la pourvoirie se développa. Ceux-ci sont situés de part et d'autre de l'auberge. On retrouve quatorze chalets situés au nord de l'auberge et trois situés au sud.

Durant ses premières décennies, le Club Mastigouche, qui est devenu le Centre du pourvoyeur Mastigouche, fut un important employeur et contribua à l'essor de la municipalité. De nombreux résidants de la municipalité travaillaient comme guide auprès du club de chasse et pêche. Cependant, durant les mois d'hiver, ils avaient de la difficulté à trouver de l'emploi. Cette situation amena certains membres du club de chasse et pêche à implanter une usine de fabrication de produits du bois au village afin de permettre aux résidants d'avoir un emploi à l'année.

De plus, le Centre du pourvoyeur Mastigouche, par son ensemble architectural, témoigne d'une période où les clubs de chasse et pêche privés étaient présents et très actifs dans la région.

Tout au long de son existence, des personnes d'influence ont fréquenté le Club, comme le prince Philip, venu faire un voyage de pêche, en 1961. Aussi, de nombreuses autres personnalités de la haute finance américaine ont fréquenté les lieux depuis sa fondation.

Les bâtiments ont conservé l'aspect d'origine ainsi que leurs cheminées massives en pierre. De surcroît, on retrouve toujours le trottoir de bois reliant les différents chalets à l'auberge, en bordure du lac."

Source: Municipalité de Mandeville, 2015

Haut de la page

Éléments caractéristiques

"Les éléments caractéristiques du Centre du pourvoyeur Mastigouche liés à ses valeurs patrimoniales comprennent notamment :
- les revêtements muraux de tous les bâtiments cités;
- le revêtement de toit de l'auberge;-
- les fenêtres à guillotine;
- le trottoir en bois reliant les chalets entre eux;
- les cheminées de pierre."

Source: Municipalité de Mandeville, 2015

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Lanaudière

MRC :

  • D'Autray

Municipalité :

  • Mandeville

Adresse :

  • 10, chemin du Lac-de-la-Chute

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013