Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

1985, chemin du Pays-Brûlé

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Montérégie

Municipalité :

  • Varennes

Date :

  • vers 1780 (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Inventaires associés (1)

Carte

Description

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

2

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Maçonnerie en pierre

Saillies :

  • Auvent
  • Cheminée
  • Galerie

Fondations :

  • Pierre

Élévations :

  • Toutes les façades : Pierre

Toit :

  • Forme : Mansardé
    Matériau : Tôle en plaques

Porte principale :

  • entièrement vitrée

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À guillotine
  • Rectangulaire, Contemporaine

Lucarne(s) :

  • À pignon

Éléments architecturaux :

  • Corniche à consoles
  • Crête faîtière
  • Esse
  • Tympan

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

Selon l'inventaire de 1979-1980 et selon les données du rôle d'évaluation de la Ville de Varennes, elle daterait d'environ 1780. Des Provost ont habité cette maison pendant plusieurs générations. Deux générations de Langlois l'ont occupée par la suite : la famille de Jean-Baptiste Langlois à partir du début du XXe siècle, puis, la famille de Félicien Langlois qui l'habitait toujours lors de l'inventaire de 1999.

Haut de la page

Évaluation d'inventaire

  • Inventaire du patrimoine bâti de la MRC de Marguerite-D'Youville (2014)
    MRC de Marguerite-D'Youville


  • La valeur patrimoniale accordée à cette maison repose sur son intérêt architectural et sur son ancienneté. Érigée vers la fin du XVIIIe siècle, son architecture présente dans un premier temps certains éléments d'inspiration française. Le carré en pierre à moellons, les esses et la disposition asymétrique des ouvertures du rez-de-chaussée rappellent effectivement des éléments distinctifs de l'architecture française dominante au XVIIIe siècle. Cependant, la mansarde à quatre versants, la grille faîtière, les consoles et les boiseries ornementales sont probablement issues des travaux de 1904, inspirés notamment du style Second Empire. En ce sens, cette maison est un exemple éloquent d'architecture hybride résultant de l'adaptation au goût du jour des styles anciens. La cheminée de tôle ouvragée reprend le modèle qui est prédominant à Varennes. Les matériaux recouvrant les façades et la toiture sont traditionnels mais ce n'est pas le cas des ouvertures dont les portes et les fenêtres ont été modernisées, diminuant la valeur patrimoniale du bâtiment. Par contre, son potentiel patrimonial demeure très bon et le retour à des composantes architecturales compatibles avec l'âge de la résidence pourrait faire accroître sa valeur patrimoniale.

    Haut de la page

    Emplacement

    Region administrative :

    • Montérégie

    MRC :

    • Marguerite-D'Youville

    Municipalité :

    • Varennes

    Adresse :

    • 1985, chemin du Pays-Brûlé

    Latitude :

    • 45° 39' 35.5"

    Longitude :

    • -73° 24' 20.9"

    Haut de la page

    Gouvernement du Québec

    © Gouvernement du Québec, 2013