Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Mine Rumpelville

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Chaudière-Appalaches

Municipalité :

  • Thetford Mines

Date :

  • 1981 – 1993 (Production)

Thématique :

  • Patrimoine industriel

Usage :

  • Production et extraction de richesses naturelles (Extraction minière: minéraux non métalliques)

Éléments associés

Inventaires associés (1)

Images

Carte

Description

L'ancienne mine Rumpelville est située dans la municipalité de Thetford Mines, plus précisément à Rumpelville, d'où l'origine de son nom. Elle a été exploitée pour la stéatite, communément appelée « pierre à savon », à partir de 1981 par la Broughton Soapstone and Quarry Company Limited, qui devient Talc B.S.Q inc., et ensuite par la compagnie Luzenac inc. On y a exploité une stéatite massive à grain fin, comprise entre une serpentinite très cisaillée et un schiste à talc. L'origine du talc est liée au feuillet de Pennington. Le feuillet de Pennington est une longue bande de péridotite altérée en serpentinite et talc d'environ 300 mètres d'épaisseur qui s'étend du sud-ouest au nord-est, sur environ 32 km entre Thetford Mines et Tring Jonction. Ce phénomène géologique est responsable de la présence de talc, d'amiante et de cuivre dans la région.

Il ne subsiste aucun bâtiment témoin de l'exploitation de la mine Rumpelville. De plus, aucune information ne permet d'affirmer qu'il y a déjà eu une construction sur le site. Toutefois, le puits d'exploitation est toujours visible. Le puits est inondé et l'eau circule par un ruisseau au sud. En forme de P, il mesure 82 mètres de long sur 55 mètres de large et 8 mètres de profondeur. Les parois sont végétalisées à la suite d'un projet de restauration effectué au milieu des années 1990. Le gisement est estimé avoir une superficie de 100 par 70 mètres. Exploitée pour une courte période, la mine est fermée au début des années 1990.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

En 1944, le gisement de la mine Rumpelville est la propriété d'Edouard Guay. La même année, celui-ci vend sa propriété à la Broughton Soapstone and Quarry Company Limited. Cette compagnie, qui exploite plusieurs gisements de talc dans la région, a été formée en 1925 par Louis Richard Cyr et son oncle, le Dr Oliva Cyr, dentiste de Thetford Mines. En 1945, la compagnie exploite une petite carrière de schiste à talc-carbonate, à 250 mètres au nord de la mine Rumpelville. En 1947, la Bell Asbestos Mines ltd a effectué au même endroit des sondages totalisant 372 mètres. Ces travaux n'ont donné aucun résultat encourageant pour l'amiante.

La Broughton Soapstone and Quarry devient par la suite la compagnie Talc B.S.Q inc. En 1981, l'ampleur du gisement est découverte à la suite de travaux de prospection effectués par Talc B.S.Q. Elle effectue alors des travaux de décapage et creuse des tranchées. Elle exploite le site de façon intermittente jusqu'en 1984. En 1987, l'entreprise Luzenac inc. acquiert le site. Cette compagnie y exploite la stéatite surtout sous forme de blocs. La mine Rumpelville ferme vers 1991. Un projet de restauration financé conjointement par l'entreprise Luzenac inc. et Environnement Canada a été mené à terme en 1993. On peut présumer que toute trace d'exploitation y compris les bâtiments a été détruite à cette époque.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Chaudière-Appalaches

MRC :

  • Les Appalaches

Municipalité :

  • Thetford Mines

Adresse :

  • boulevard Frontenac Est

Latitude :

  • 46° 10' 22.5"

Longitude :

  • -71° 10' 43.02"

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013