Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Plat à ragoût

Type :

Patrimoine mobilier (Oeuvre d'art / Ethno-historique)

Région administrative :

  • Montréal

Date :

  • 1740 – 1741 (Production)

Thématique :

  • Patrimoine de la Nouvelle-France

Éléments associés

Groupes associés (1)

Personnes associées (1)

Inventaires associés (1)

Images

Description

Ce plat à ragoût est une pièce d'orfèvrerie civile façonnée en 1740-1741 par l'orfèvre parisien Claude Lisonnet (maître 1736 - décédé en 1761). L'objet, en argent massif, est un grand plat creux destiné à servir à table un mets chaud composé de morceaux de viande et de légumes cuits en sauce.

Ce plat de service mesure 9,80 cm de haut sur une largeur extérieure de 48 cm et une profondeur de 42 cm. Il s'agit d'un plat rond aux allures classiques présentant un bord à six contours et une moulure de filets. Des anses fondues, rapportées et relevées à motif de balustres assurent une bonne prise à l'objet pesant 2,275 kg vide.

Des armoiries non identifiées sont gravées sur le rebord du plat. Elles présentent une licorne sur un fond pointillé dans un ovale du côté gauche et, à droite, un lion rampant tenant une croix fleuronnée sur un fond de lignes verticales. Un monogramme GCJ n'a pas non plus été identifié, il est aussi gravé sur le rebord du plat à ragoût face aux armoiries.

Numéro de l'objet :

  • Numéro d'accession : 1976.0924

Lieu de production :

  • Europe > France > Paris

Dimensions :

  • hauteur : 9.8 centimètre(s)
  • largeur : 48 centimètre(s)
  • poids : 2.275 kilogramme(s)
  • profondeur : 42 centimètre(s)

Matériaux :

  • Métal (Argent)

Poinçon :

  • maison commune de Paris 1740 : la lettre A
  • maître : C L sous une fleur de lys couronnée et deux grains
  • poinçon de charge de Paris 1738-1744 : la lettre A
  • poinçon de décharge de Paris 1738-1744 : une tête de boeuf

Inscription :

sur le rebord intérieur, monogramme G C J; à l'opposé : armoiries non identifiées

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

Ce plat à ragoût a été réalisé dans l'atelier du maître orfèvre parisien Claude Lisonnet (maître 1736 - décédé en 1761) dont la carrière est peu connue. Ce type de plat de service a été en usage de la fin du XVIIe jusqu'au milieu du XVIIIe siècle.

Les armoiries gravées sur le rebord du plat n'ont pas été identifiées, tout comme le monogramme postérieur GCJ qui leur fait face. Aucun document ne permet de savoir à quel moment et dans quel contexte ce plat à ragoût est devenu la propriété des Sulpiciens de Montréal.

Auteur : Joanne Chagnon, 2014.

Haut de la page

Références

Gestionnaires des données :

Univers culturel de Saint-Sulpice

Contributeur de données :

Univers culturel de Saint-Sulpice

Notices bibliographiques :

  • CHAGNON, Joanne. « L'orfèvrerie des Messieurs de Saint-Sulpice ». LACROIX, Laurier. Les arts en Nouvelle-France. Collection Arts du Québec. Québec, Musée national des beaux-arts du Québec : Publications du Québec, 2012, p. 186-187.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013