Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Parc Labelle

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Laurentides

Municipalité :

  • Saint-Jérôme

Date :

  • 1905 (Ouverture)

Usage :

  • Fonction culturelle et récréative, loisir (Squares, parcs urbains et grands jardins)

Éléments associés

Groupes associés (1)

Personnes associées (5)

Voir la liste

Images

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Identification Lieu historique Municipalité (Saint-Jérôme) 2014-06-17
 

Haut de la page

Informations historiques

Maintenant connu sous le nom de Place du Curé-Labelle, le parc Labelle est l'âme du centre-ville de Saint-Jérôme.

La section de la rue Saint-Georges contenue entre l'actuel parc Labelle et la cathédrale, ainsi qu'une part de l'actuel parc Labelle, fut un certain temps le cimetière paroissial. L'aménagement d'un nouveau cimetière entreprit en 1878 par le curé Labelle, permet d'ouvrir complètement la rue Saint-Georges à la suite de la translation complète des corps vers le nouveau cimetière en 1888. Un point central encadré par les rues Labelle, Saint-Georges, du Palais et Parent est alors créé. Petit à petit, l'emplacement perd ses occupants; le cimetière n'y est plus, le presbytère a déménagé à son emplacement actuel en 1895, et bientôt on procède à la démolition de la première église. Cependant, le couvent des Soeurs de Sainte-Anne s'y trouve encore. Toutefois, le bâtiment est vétuste et ne parvient plus à accueillir le nombre toujours croissant d'étudiantes. La Ville de Saint-Jérôme accorde alors aux Soeurs de Sainte-Anne un montant de 10000 $ et une exemption de taxes pour permettre la construction d'un nouveau couvent sur la rue du Palais. L'ancien couvent sera démoli en 1905.

Le conseil de la fabrique se réunit le 17 mai 1903, les nouveaux et les anciens marguillers ainsi que les francs tenanciers de la paroisse conviennent d'offrir à la ville de Saint-Jérôme la location le terrain prochainement vacant pour 99 ans. Le conseil de la Fabrique impose toutefois de convertir l'endroit en parc public et de favoriser l'érection d'un monument en l'honneur du curé Labelle. La Ville accueille favorablement la proposition, le contrat de location emphytéotique consenti à la Ville par la Fabrique est entériné le 10 décembre 1903. C'est le docteur Emmanuel Fournier, à l'époque échevin sous l'administration du maire Wilfrid-Bruno Nantel, qui conçoit les plans du parc.

Le Parc est inauguré à l'automne 1905. L'emplacement et l'aménagement du parc sont significatifs, car peu importe la direction qui nous y mène, l'église domine le paysage. Toutefois, une clause du contrat n'est pas réalisée immédiatement, l'érection d'un monument en l'honneur du curé Labelle se fait attendre. Donc, au printemps de 1916 on installe au centre du « carré » Labelle un petit kiosque qui accueille les musiciens de la fanfare locale. C'est finalement le 20 octobre 1924 qu'on inaugure le monument en l'honneur du curé Labelle. Après plusieurs embûches, le quatrième comité du monument au curé Labelle présente l'accomplissement de son projet. La statue du curé Labelle pointant le Nord trône au centre du parc, au même l'endroit où il prêchait pour ses paroissiens. Réalisée par le sculpteur renommé Alfred Laliberté, l'oeuvre repose sur un socle en granite de Standstead. Gravé au dos du monument, le leitmotiv du célèbre curé: « Emparons-nous du sol ».

Même si elle n'en était pas propriétaire, c'est la municipalité qui a toujours entretenu le parc Labelle. Après avoir renouvelé pour quelques années le bail conclu en 1903, la ville de Saint-Jérôme achète l'emplacement au diocèse en 2013 pour la somme de 200 000 $.

Ce lieu historique a été identifié par la Ville de Saint-Jérôme.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Laurentides

MRC :

  • La Rivière-du-Nord

Municipalité :

  • Saint-Jérôme

Adresse :

  • rue Labelle

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • AUCLAIR, Élie-Joseph. Saint-Jérôme de Terrebonne. Saint-Jérôme, L'imprimerie-photogravure J.-H.-A., 1934. 357 p.
  • BOURBEAU, Jean-Pierre et Suzanne MARCOTTE. Saint-Jérôme: un air fier et hardi. Québec, Les Éditions GID, 2007. 205 p.
  • Comité de toponymie de Saint-Jérôme. Les maires de Saint-Jérôme et les conseillers municipaux. Saint-Jérôme, 1991. 151 p.
  • LABELLE, Paul. Une ville s'épanouit : Saint-Jérôme de 1914 à 1934. Saint-Jérôme, Éditions L'Écho du Nord, 1985. 363 p.
  • LAURIN, Serge. Histoire de Saint-Jérôme. Québec, Éditions GID, 2009. 511 p.
  • PRÉVOST, Henri. « La Ville achète le parc Labelle ». s.a. L'Écho du Nord et Le Mirabel [En ligne]. http://www.lechodunord.ca/2013/08/29/la-ville-achete-le-parc-labelle

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013