Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Moulin Péan (cage des roues)

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Moulin d'en bas à Beaumont
  • Moulin Péan
  • Site archéologique du Moulin Péan

Région administrative :

  • Chaudière-Appalaches

Municipalité :

  • Beaumont

Date :

  • 1744 – (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine de la Nouvelle-France

Usage :

  • Fonction industrielle, transformation de matières végétales et animales (Moulins à farine)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (2)

Personnes associées (2)

Inventaires associés (1)

Carte

Description

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

1 ½

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Maçonnerie en pierre

Saillies :

  • Évent

Fondations :

  • Pierre

Élévations :

  • Toutes les façades : Pierre

Toit :

  • Forme : À deux versants droits retroussés
    Matériau : Tôle profilée

Porte principale :

  • bois, à panneaux, à battants

Fenêtre(s) :

  • carrée

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

Le moulin seigneurial Péan date de 1744. Il est situé en bas de la falaise du moulin de Beaumont, juste en bordure du fleuve Saint-Laurent et au pied de la Chute-à-Maillou. Au cours des années 1745 à 1759, ce moulin a franchi le sommet de sa capacité pour actionner les deux grandes roues. La farine était expédiée par bateau à partir d'un quai construit en face. Le moulin Péan fonctionna jusqu'en 1889, année où il fut abandonné. C'est Onésime Poulin, propriétaire à l'époque du moulin de Beaumont, qui monta la machinerie du moulin d'en bas (Péan).

Vestige en friche recouvert d'arbres et de végétation, voilà ce qui restait en 1982 du moulin Péan. Des fouilles archéologiques sous la direction de Yves Lebel (rapport déposé au MCCCF en 1987, no. 1437) ont été réalisées avant que les travaux de reconstruction ne soient entrepris en 1985. Une partie du moulin, soit l'ancienne cage aux roues, a été reconstruite en 1982 par l'artisan Robert Lamontagne et son fils Jean. Sur les fondations existantes, les Lamontagne ont reconstitué les murs, équarri les poutres à la hache, fabriqué les portes et fenêtres.

Selon le mandat confié par Arthur Labrie, propriétaire des lieux à l'époque, cette partie du moulin fut transformée en petite salle de cinéma et des documentaires sur le patrimoine y furent projetés. On accède au vestige du moulin Péan par un escalier panoramique de 106 marches et de 30 mètres de hauteur, construit par Robert Lamontagne.

Les principales mesures de reconstitution sur les ruines existantes du moulin Péan qui furent réalisées par Robert Lamontagne sont :
· Dégagement des fondations. Établissement avec le Dr Labrie des plans de la partie appelée cage aux roues en se fiant à d'autres moulins existants;
· Réalisation de la maçonnerie et des murs en pierre;
· Équarrissage des poutres à la hache pour réaliser les chevrons;
· Réfection de la toiture, fenestration, confection des portes selon les techniques anciennes;
· Aménagement de l'intérieur en petite salle de cinéma.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Chaudière-Appalaches

MRC :

  • Bellechasse

Municipalité :

  • Beaumont

Latitude :

  • 46° 51' 18.809"

Longitude :

  • -70° 57' 4.174"

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • BEAUDET, Pierre. Robert Lamontagne, artisan de Beaumont. Québec, Les Éditions GID, 2010. 144 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013