Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Denis-Launière

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Maison Dennis-Launière

Région administrative :

  • Bas-Saint-Laurent

Municipalité :

  • Cacouna

Date :

  • vers 1891 – (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine autochtone (Patrimoine amérindien)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons de colonisation)

Éléments associés

Personnes associées (2)

Inventaires associés (1)

Carte

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Communauté autochtone (Première Nation Malécite de Viger) 2013-07-26
 
Inventorié --
 

Haut de la page

Éléments caractéristiques

« Son volume, dont le plan rectangulaire comporte deux sections, l'une à deux étages (partie avant) avec toit à deux versants, l'autre (partie arrière) avec toit en appentis édifiée dans le prolongement du mur est.
Les matériaux, dont le parement en planches peintes posées à la verticale, le toit en bardeau de cèdre, le recouvrement du toit de la partie arrière en granulé noir, la cheminée en brique rouge et les portes en bois teintes en fenêtres en bois peintes.
Les ouvertures, dont les fenêtres à battants et portes avec vitrage à carreaux.
Les éléments ornementaux, dont le larmier retroussé, la corniche de la partie arrière, la galerie en bois, la gouttière en bois, et des accessoires de quincaillerie d'origine et typiques de la deuxième moitié du 19e siècle. »

Source : Première Nation Malécite de Viger

Haut de la page

Informations historiques

L'implantation permanente de Malécites dans le secteur de la pointe de la Fontaine Claire, à la fin du 19e siècle, oblige le ministère des Affaires indiennes à faire l'acquisition, en juillet 1891, d'un lopin de terre de soixante pieds de large (18,20 m). Compris entre la rue de la Grève et le fleuve Saint-Laurent, les lieux deviennent alors la réserve malécite de Cacouna. Les familles Denis, Brière et Launière, notamment, ont habité la réserve.

Après juillet 1890, on y construit six petites maisons, dont l'actuelle maison Launière. L'édifice serait l'une des plus anciennes maisons de réserve dans l'Est du Canada. La maison a été habitée par le dernier occupant permanent de la réserve, M. Joseph Launière, jusqu'à son décès survenu en 1972.

La maison Launière particularise le patrimoine bâti de la réserve. Entièrement construite en bois et peu dégagée du sol, la maison repose sur des fondations constituées de rangs de pierres sèches. Elle comporte un corps principal et un corps secondaire au toit en appentis. Le carré principal, de petites dimensions (5,64 m par 4,75 m), est fait de madriers empilés sur le chant. L'édifice est caractérisé par un toit à deux versants à pente assez forte avec avant-toits courbés.

L'édifice a fait l'objet de travaux de restauration en 2001 à l'issue desquels on a mis en place un revêtement de planches verticales s'inspirant du parement d'origine. Les fenêtres à battants à grands carreaux à contre-fenêtres extérieures sont conformes également aux fenêtres d'origine.

La maison Launière accueille aujourd'hui un lieu d'interprétation et une boutique d'artisanat.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Bas-Saint-Laurent

MRC :

  • Rivière-du-Loup

Municipalité :

  • Cacouna

Adresse :

  • 215, rue de la Grève

Localisation informelle :

La maison Denis-Launière est située sur le terrain connu et désigné comme étant le lot N66 du cadastre du Québec.

Latitude :

  • 47° 55' 4.34"

Longitude :

  • -69° 30' 26.91"

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013