Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Église Christ-Roi

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Lanaudière

Municipalité :

  • Joliette

Date :

  • 1952 – 1953 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Services et institutions (Églises, temples, synagogues et mosquées)

Éléments associés

Groupes associés (2)

Voir la liste

Personnes associées (6)

Voir la liste

Inventaires associés (1)

Carte

Description

La paroisse de Christ-Roi a été fondée en 1935 alors que l'église ne sera construite qu'en 1953, presque vingt ans plus tard. La paroisse de Christ-Roi a été associée durant plusieurs années à la maison Querbes, une retraite fermée pour hommes, qui n'existe plus aujourd'hui.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Joliette) 2016-04-18
 
Inventorié --
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

"L'église Christ-Roi est érigée presque vingt ans après la création de la paroisse du même nom. Les architectes qui en ont conçu les plans, René Charbonneau et son fils Gérard, ont ouvert leur firme en 1945 et, depuis, ont travaillé ensemble à plusieurs projets de bâtiments religieux. Parmi ceux-ci, mentionnons l'église Sainte-Thérèse de l'Enfant-Jésus, certains éléments architecturaux de l'évêché de Joliette et quelques autres lieux de culte ailleurs au Québec. Pour sa part, Gérard Notebaert, diplômé de l'Université Harvard, contribue au renouveau architectural des bâtiments religieux au Québec dans la deuxième moitié du 20e siècle. En plus de sa participation aux plans de l'église Christ-Roi, il a aussi réalisé ceux de la basilique de l'Oratoire Saint-Joseph.

Construite en forme de T, l'église Christ-Roi comprend un bâtiment principal additionné de deux ailes à l'arrière au milieu desquelles se trouve le clocher. Dans les églises traditionnelles, le clocher se trouve au milieu de la façade alors que, dans les créations religieuses modernes, le choix de son emplacement relève de l'imagination de son créateur. Une fenestration importante remplace le clocher en façade. Les fenêtres remplissent tout le centre de la façade et rappellent les vitraux traditionnels."

Source: Ville de Joliette, 2016.

Haut de la page

Informations historiques

L'église Christ-Roi s'élève dans une paroisse fondée en 1935 à Joliette. Un lieu de culte temporaire est aménagé dans la Maison Querbes appartenant aux clercs de Saint-Viateur dans l'attente de la construction du lieu de culte actuel. Les travaux commencent en 1952 et se terminent l'année suivante. L'église est réalisée par les architectes René (1881-1969) et Gérard Charbonneau (né en 1907) qui se sont associés avec l'architecte Gérard Notebaert (1927-1979). Le père Wilfrid Corbeil (1893-1979), fondateur du groupe d'art sacré Le Retable, aurait contribué à la conception de certains éléments architecturaux.

L'église Christ-Roi rappelle celle de Sainte-Thérèse-de-l'Enfant-Jésus (1951-1952) à Joliette, aussi conçue par les Charbonneau. Christ-Roi reprend la même composition comprenant un chemin couvert qui relie perpendiculairement le presbytère et l'église et qui est complété de la tour-clocher. De plus, les façades des deux églises présentent une utilisation semblable du verre et de la pierre. Toutefois, le terrain argileux où s'élève Christ-Roi contraint les architectes à opter pour une structure plus légère en bois lamellé-collé. C'est une des premières utilisations de ce matériau dans l'architecture religieuse du Québec.

Le dépouillement et la sobriété du décor intérieur visent à inspirer le calme et le recueillement. Les vitraux sont une réalisation d'Olivier Ferland (1928-2017). L'artiste Claude Vermette (1930-2006) conçoit le chemin de croix et les motifs en céramique des autels. Les statues de la Vierge et de saint Joseph sont des oeuvres de Rose-Anne Monna.

Au fil du temps, de nombreux artistes contribuent à la décoration du lieu de culte. En 1960, une murale de céramique conçue par Gaétan Beaudin (1924-2002) est installée sur le mur du choeur. Le chemin de croix actuel ainsi que le Christ en croix, sculpture sur bois d'environ 7 mètres de hauteur, sont installés en 1978. Ces oeuvres de Maximilien Boucher (1918-1975), membre du groupe Le Retable, étaient auparavant au séminaire de Joliette. En 1980, plusieurs oeuvres du sculpteur Gaétan Therrien (1927-2005), soit le maître-autel, deux bas-reliefs et les lutrins, viennent compléter le décor du choeur.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Lanaudière

MRC :

  • Joliette

Municipalité :

  • Joliette

Adresse :

  • 330, rue Papineau

Latitude :

  • 46° 1' 58.8"

Longitude :

  • -73° 26' 50.3"

Désignation cadastrale :

  • Lot 2 901 220

Haut de la page

Références

Liens Internet :

Notices bibliographiques :

  • BERGERON, Claude. Architecture des églises du Québec : 1940-1985. Québec, Presses de l'Université Laval, 1987. 383 p.
  • BERGERON, Claude. « Aux origines de l'architecture religieuse moderne: la phase suisse et savoyarde ». MOSER-VERREY, Monique, dir. Les cultures du monde au miroir de l'Amérique française. Culture de l'Amérique française. Québec, Presses de l'Université Laval, 2002, p. 157-180.
  • BOUCHER, Denis, Marie-Dina SALVIONE et France VANLAETHEM. « Modernes & magnifiques ». Continuité. No 152 (2017), p. 32-37.
  • Collectif. La paroisse du Christ-Roi. Québec, Le Citoyen Editeur Ltée, 1986. s.p.
  • ELDRIDGE, T. A. « Pourquoi une structure en bois lamellé à l'église Christ-Roi de Joliette ». Architecture, bâtiment, construction. Vol. 9, no 94 (1954), p. 36-37.
  • s.a. « Chapelle conventuelle Église abbatiale de l'Abbaye Notre-Dame-de-la-Paix ». s.a. Inventaire des lieux de culte du Québec [En ligne]. http://www.lieuxdeculte.qc.ca/fiche.php?LIEU_CULTE_ID=99693
  • s.a. « Église du Christ-Roi à Joliette ». Architecture, bâtiment, construction. Vol. 9, no 94 (1954), p. 22-24.
  • VANLAETHEM, France. Patrimoine en devenir : l'architecture moderne du Québec. Québec, Publications du Québec, 2012. 226 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013