Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Secteur du phare de Rocher aux oiseaux

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Gaspésie--Îles-de-la-Madeleine

Municipalité :

  • Les Îles-de-la-Madeleine

Thématique :

  • Patrimoine maritime et fluvial

Usage :

  • Transport, communication et services publics (Phares et aides à la navigation)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Inventaires associés (1)

Carte

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

Le secteur du phare du Rocher aux Oiseaux a été établi en 1871 : en plus du phare proprement dit, il comprend aussi plusieurs autres bâtiments dont la nature et la fonction sont indéterminées. L'établissement du secteur découle des travaux de balisage menés par le ministère de la Marine entre 1870 et 1874 dans le golfe du Saint-Laurent, qui à l'époque était encore marqué par de nombreux naufrages. C'est à cette époque qu'ont été construits les premiers phares dans l'archipel des îles de la Madeleine. Encore plus que le phare de l'Anse-à-la-Cabane, situé à l'extrémité sud de l'archipel, le phare du Rocher aux Oiseaux occupe un emplacement stratégique : non seulement marque-t-il l'extrémité nord des hauts-fonds entourant les îles de la Madeleine, mais aussi la présence d'un rocher dangereux, isolé en plein milieu du golfe du Saint-Laurent.

Le premier phare sur le Rocher aux Oiseaux a été construit en 1871 : il s'agissait d'une tour en bois, haute de 15 mètres (49,2 pieds), portant une lentille Fresnel de deuxième ordre. Le phare actuel, construit en 1967, est une structure à plan hexagonal en béton armé qui est hexagonale, surmonté d'une lanterne octogonale. Le phare a été automatisé dans les années 1980 et est toujours opérationnel.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Gaspésie--Îles-de-la-Madeleine

MRC :

  • Les Îles-de-la-Madeleine

Municipalité :

  • Les Îles-de-la-Madeleine

Latitude :

  • 47° 50' 19.0"

Longitude :

  • -61° 8' 41.0"

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013