Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Église de Notre-Dame-Auxiliatrice-de-Buckland

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Église de Buckland
  • Église Notre-Dame-Auxiliatrice

Région administrative :

  • Chaudière-Appalaches

Municipalité :

  • Notre-Dame-Auxiliatrice-de-Buckland

Date :

  • 1870 –  (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Services et institutions (Églises, temples, synagogues et mosquées)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Personnes associées (1)

Inventaires associés (2)

Images

Carte

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Notre-Dame-Auxiliatrice-de-Buckland) 2013-10-01
 
Inventorié --
 

Haut de la page

Éléments caractéristiques

« Les travaux devront viser à préserver ou à restaurer :
- le parement des murs extérieurs de l'église en tôle embossée;
- la toiture en tôle à la canadienne avec un retour de l'avant-toit sur la façade avant;
- les fenêtres cintrées, circulaires et rectangulaires, fixes et à battants;
- le clocher, en saillie, orné d'un fronton;
- les portes de l'église à panneaux de bois surmontées d'une imposte en hémicycle. »

Source : Municipalité de Notre-Dame-Auxiliatrice-de-Buckland

Haut de la page

Informations historiques

Le missionnaire colonisateur Alexis Mailloux est largement imputable de la colonisation de cette partie de Bellechasse. La paroisse, qui fut érigée canoniquement en juillet 1882, avait commencé à se structurer bien plus tôt. Les premiers colons, en provenance notamment de Saint-Charles, s'y établirent dans les années 1850. L'ouverture de la mission a lieu en 1853. Pierre Villeneuve et le curé de Saint-Charles qui y célébra une première messe en janvier de cette année-là en assument conjointement la responsabilité. Avec l'aide du missionnaire Dufour, les habitants construisent en 1856 un presbytère-chapelle à deux étages, l'étage du haut étant destiné au prêtre. Les registres sont ouverts l'année suivante et, en 1858, les premières fosses du cimetière sont bénites. Dans les années 1920, Wilfrid Métivier construit une arche en fer ornemental pour l'entrée du cimetière. L'Abbé Magloire Rioux fut le premier curé résident, il desservit la mission jusqu'en 1875.
En 1872, Mgr Taschereau fait de Notre-Dame-Auxiliatrice la sainte patronne de la paroisse. Le culte à la Vierge sous ce vocable remonte au 16ième siècle après la bataille de Lépante entre la flotte chrétienne et les Ottomans. En 1885, la municipalité Notre-Dame-Auxiliatrice-de-Buckland fut érigée en vertu du Code municipal. Avant d'être le nom d'un canton, Buckland fut le nom d'un scientifique britannique, William Buckland, et aussi celui d'une ville d'Angleterre. La paroisse englobe une partie des cantons de Buckland et de Mailloux.

La première église et la sacristie, édifiées en 1870 en bois sur solage de pierre, existent toujours. En 1884, une missive de David Ouellet nous informe des travaux en cours pour la finition intérieure de l'église, dont la construction de l'autel. Un autre document établit qu'un dénommé D. Auder est responsable des travaux de menuiserie. Au cours des années, l'église sera constamment embellie, garnie et ornée. Un grand vent du sud emporte le clocher en janvier 1904. L'entrepreneur en construit un autre plus solide. En 2001 d'importants travaux sont réalisés sur l'extérieur de l'église, notamment pour refaire la toiture. En juin 1880, la fabrique entreprend la construction d'un presbytère pour remplacer le presbytère-chapelle de 1856. Victime des flammes après des réparations toutes récentes, il sera reconstruit en 1901. C'est un grand bâtiment carré avec un toit peu pentu à deux versants, qui sera vendu en 1956 et remplacé par une construction plus moderne.
L'église fut édifiée en 1870 par Elzéar Métivier. Son plan au sol est de forme rectangulaire avec un choeur en saillie plus étroit que la nef et une abside à pans coupés. Celle-ci comporte trois vaisseaux, une tribune arrière et deux tribunes latérales. L'église possède un carillon à quatre gonds. Les murs extérieurs de l'église sont en tôle bosselée et la toiture en tôle à la québécoise. (Source : SHB)

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Chaudière-Appalaches

MRC :

  • Bellechasse

Municipalité :

  • Notre-Dame-Auxiliatrice-de-Buckland

Adresse :

  • 4324, rue Principale

Latitude :

46° 37' 8.48"

Longitude :

-70° 32' 41.75"

Désignation cadastrale :

  • Lot 3 822 410

Haut de la page

Références

Liens Internet :

Notices bibliographiques :

  • ASSELIN, Gisèle, Yvan GRAVEL, Jean-Pierre LAMONDE et Paul ST-ARNAUD. Patrimoine religieux de Bellechasse. Québec, Les Éditions GID, 2009. 324 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013