Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Merry

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Estrie

Municipalité :

  • Magog

Date :

  • 1821 – (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Personnes associées (3)

Images

Carte

Description

La maison Merry est une résidence construite en 1821. Son corps principal en bois présente un plan rectangulaire à un étage et demi. Il repose sur un soubassement peu dégagé et est surmonté d'un toit à deux versants droits, dont l'avant coiffe la galerie en façade. Un solarium construit dans la première moitié du XXe siècle se rattache au sud du corps principal. Perpendiculairement à la façade arrière de ce dernier se greffe une annexe. Construite entre 1840 et 1850, et comportant deux avant-corps bâtis en 1965, elle s'apparente au corps principal par son volume et ses matériaux. La maison Merry est située sur la rive nord de la rivière Magog et en face de la pointe Merry, dans un secteur ancien de la ville de Magog.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment et au grand terrain boisé.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

1 ½

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Bois, ossature en bois

Annexes :

  • Agrandissement
  • Garage

Saillies :

  • Avant-corps
  • Cheminée
  • Escalier
  • Fenêtre en saillie
  • Galerie
  • Perron
  • Véranda

Fondations :

  • Béton
  • Pierre

Élévations :

  • Toutes les façades : Bois (Planche à clins)

Toit :

  • Forme : À croupes
    Matériau : Tôle pincée
  • Forme : À croupes
    Matériau : Tôle profilée
  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Asphalte, bardeaux

Porte principale :

  • bois, à panneaux et vitrage, à baies latérales

Autre(s) porte(s) :

  • bois, à panneaux et vitrage, à battants
  • bois, à panneaux et vitrage, à battants

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À guillotine, à carreaux
  • Rectangulaire, Fixe
  • Rectangulaire, Soupirail

Lucarne(s) :

  • À fronton
  • Rampante

Éléments architecturaux :

  • Balustrade en bois
  • Boiserie ornementale
  • Chambranle
  • Colonne
  • Corniche moulurée
  • Persienne / jalousie
  • Pilastre
  • Planche cornière
  • Retour de l'avant-toit

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Magog) 2009-09-08
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Merry présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Construite par Ralph Merry III (1753-1825) et son fils Ralph Merry IV (1786-1863) en 1821, la résidence témoigne de la colonisation de Magog au début du XIXe siècle et de l'importante contribution de la famille Merry à son développement. En effet, Ralph Merry III est reconnu comme le fondateur de Magog. Originaire des États-Unis, il arrive dans le secteur en 1799 et il est le premier à s'y établir de façon permanente, avec sa femme et ses enfants. Fermier et entrepreneur, il est un acteur important dans le développement commercial et industriel du village : il améliore et exploite le moulin à farine et à bois qu'il achète de Nicholas Austin (1736-1821) et participe à la construction de plusieurs autres équipements nécessaires aux habitants du village. Dans les années 1830, son petit-fils Ralph Merry V (1809-1887) devient propriétaire de la maison. Comme son grand-père, il est un entrepreneur actif et il prend part à plusieurs projets à Magog. Notamment, il y fonde en 1837 la première usine de fabrication d'allumettes au Canada ainsi que la Magog Academy en 1856. Il joue également un rôle majeur dans la venue du chemin de fer et, en 1845, il est l'un des sept signataires de la requête de constitution de la Magog Manufacturing Co., qui est à l'origine de l'industrie du textile à Magog. Tout au long de sa vie, Ralph Merry V est commerçant, juge de paix, promoteur d'école, aubergiste, propriétaire terrien, conseiller et maire de canton. La maison est issue de la période coloniale et il s'agit de l'un des rares bâtiments de Magog à témoigner de cette époque. La maison rappelle également le lieu de résidence de six générations d'une des familles pionnières de Magog.

La maison Merry présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. La résidence est représentative des maisons vernaculaires étatsuniennes qui présentent des éléments liés au néoclassicisme. Les modèles populaires dans le nord-est des États-Unis au tournant du XIXe siècle sont reproduits dans les Cantons de l'Est par les colons originaires de la Nouvelle-Angleterre. La maison Merry constitue un bon exemple de résidence inspirée par l'architecture vernaculaire étatsunienne de cette époque, notamment par son volume simple composé d'un corps de logis rectangulaire et d'un toit à deux versants droits, la composition symétrique de la façade, les fenêtres à guillotine à petits carreaux ainsi que l'ornementation simple d'inspiration classique constituée essentiellement des chambranles et des planches cornières. Par ailleurs, les agrandissements effectués au début du XXe siècle rappellent les modifications fréquemment apportées aux résidences au fil des décennies pour répondre aux nouveaux besoins des occupants.

La maison Merry présente en outre un intérêt patrimonial pour sa valeur paysagère. L'emplacement, choisi pour ses grands espaces boisés d'arbres matures, a conservé de façon remarquable son caractère champêtre. Implantée en bordure de la rivière Magog et sur un terrain légèrement surélevé, la propriété offre également des vues exceptionnelles sur les alentours.

Source : Ville de Magog, 2010.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la maison Merry liés à ses valeurs historique, architecturale et paysagère comprennent, notamment :
- le volume du corps principal et de l'annexe, dont le plan rectangulaire du corps principal et la disposition de l'annexe en retour d'équerre, l'élévation d'un étage et demi, le soubassement légèrement dégagé, le toit à deux versants droits, l'avant-toit couvrant la galerie en façade (dont le garde-corps et les supports en troncs d'arbres) ainsi que le solarium (surmonté d'un toit à croupes couvert de tôle et pourvu de fenêtres rectangulaires à grands carreaux);
- les matériaux, dont le parement en planches à clins, le soubassement en moellons ainsi que les éléments architecturaux et ornementaux en bois;
- les ouvertures, dont leur disposition symétrique en façade, les portes donnant accès au sous-sol, les fenêtres rectangulaires simples et jumelées à petits carreaux, les larges lucarnes en appentis, la lucarne à pignon, les ouvertures d'aération pourvues de persiennes et les soupiraux;
- l'ornementation sobre, dont les planches cornières et les chambranles;
- les deux corps en saillie, dont le toit à deux versants droits de l'un et le toit à croupes de l'autre, le parement en planches à clins, les ouvertures rectangulaires à carreaux, la baie en saillie et le soupirail;
- les souches de cheminées en brique;
- sa position en retrait de la voie publique, sur un vaste terrain surélevé planté d'arbres matures, sur la rive nord de la rivière Magog.

Haut de la page

Informations historiques

La maison Merry est située sur un grand terrain boisé et légèrement surélevé, dans un secteur où se sont effectués les implantations et les développements de Magog au cours du XIXe siècle. En 1795, Nicholas Austin (1736-1821) érige un moulin à farine et à bois à proximité de la décharge du lac Memphrémagog. Quelques années plus tard, il retourne s'établir définitivement à Bolton et vend les équipements à Ralph Merry III (1753-1825), originaire du Massachusetts. Celui-ci se constitue un vaste domaine en achetant plusieurs lots dans le canton de Bolton. Avec sa femme et ses huit enfants, il s'installe en 1799 sur la rive nord de la rivière Magog, qui deviendra le hameau d'Outlet, puis Magog. Ralph Merry III est le premier colon à s'établir de façon permanente à Magog et il est considéré comme son fondateur. Fermier et entrepreneur, il contribue de façon importante au développement commercial et industriel du village. Il améliore et exploite le moulin déjà construit par Nicholas Austin et participe également à la construction de plusieurs équipements nécessaires aux habitants du village, dont une forge en 1809, un moulin à carder et à tisser la laine ainsi qu'un magasin en 1820.

Ralph Merry III et son fils Ralph Merry IV (1786-1863) construisent la maison Merry en 1821. L'année suivante, la maison passe aux mains de Ralph Merry IV à condition que celui-ci subvienne aux besoins de ses parents. Ralph Merry IV occupe des professions diverses. Il est instituteur, prédicateur, colporteur, cultivateur et il travaille également à la scierie. En 1824, Ralph Merry IV cède la maison à son frère cadet Benjamin. Ce dernier transmet à son tour la maison à son neveu Ralph Merry V (1809-1887). Comme son grand-père, Ralph Merry V est un entrepreneur actif, qui prend part à plusieurs grands projets à Magog. Notamment, il fonde une usine de fabrication d'allumettes en 1837 et la Magog Academy en 1856. Il joue également un rôle majeur dans la venue du chemin de fer, en 1877, et de l'industrie textile en 1883. En plus, il tient un magasin général et est plus tard élu conseiller municipal puis maire du canton de Magog. À la suite du décès de Ralph Merry V, la maison Merry passe entre les mains de différents membres de la famille, directe ou par alliance, jusqu'en 1953.

Depuis la construction de la maison, plusieurs modifications y ont été effectuées. Entre 1840 et 1850, une annexe s'ajoute au corps principal. Dans la première moitié du XXe siècle, un solarium s'adosse contre le mur sud et les lucarnes en pignon qui surmontaient autrefois les versants du toit sont remplacées par des lucarnes en appentis. En 1909, la partie du terrain située au sud-ouest de la maison, connue sous le nom de « pointe Merry », est acquise par la Ville de Magog. L'ouest du terrain est également subdivisé pour du lotissement résidentiel dans les années 1930. En 1953, la propriété est acquise par Ernest Fields, qui n'est pas membre de la famille Merry. En 1965, deux avant-corps se rattachent à l'annexe. La maison Merry est vendue à la Ville de Magog en 2008.

La maison Merry est citée en 2009.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Estrie

MRC :

  • Memphrémagog

Municipalité :

  • Magog

Adresse :

  • 708, rue Principale Ouest

Latitude :

  • 45° 15' 58.7"

Longitude :

  • -72° 9' 21.7"

Désignation cadastrale :

  • Lot 3 143 913

Haut de la page

Références

Liens Internet :

Notices bibliographiques :

  • Bergeron Gagnon inc. Évaluation de l'intérêt architectural et patrimonial de la maison Merry de Magog. Ville de Magog, Magog, 2009. 88 p.
  • Pagé et Compagnie. La MRC Memphrémagog : une région qui se distingue. Magog, Municipalité régionale de comté de Memphrémagog, 1993. 112 p.
  • RAJOTTE-LABRÈQUE, Marie-Paule. « Merry, Ralph ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013