Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Hamel, André-Rémi

Images

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né à Québec, le 22 octobre 1788, André-Rémi Hamel est le fils de Charles Hamel, ferblantier, et de Marie Bédouin.

Hamel étudie au petit séminaire de Québec de 1804 à 1812. Il fait son stage de clerc auprès de Louis Plamondon et obtient sa commission d'avocat en 1818. Il exerce la profession d'avocat à Québec.

Hamel fait partie d'un comité élu par une assemblée d'électeurs de la ville de Québec en 1827. Ce comité est chargé de préparer une pétition à envoyer à Londres dénonçant l'administration du Bas-Canada, en particulier la composition du Conseil législatif et les dépenses élevées liées aux sinécures.

Hamel est nommé avocat général du Bas-Canada en 1832. Il comparaît devant la Chambre d'assemblée du Bas-Canada en 1834. Son avis au sujet d'une élection partielle dans le comté de Stanstead survenue en 1833 lui vaut une réprimande de la part du Parti patriote. En 1839, l'avocat est nommé commissaire de la Cour des requêtes du district de Québec, puis conseiller de la reine.

Hamel est l'auteur, sous le pseudonyme Un ami de l'ordre, de La question des fabriques (1831).

Il est décédé à Leeds, au Bas-Canada, le 24 mars 1840. Il est inhumé dans la crypte de la cathédrale de Notre-Dame-de-Québec.

Il avait épousé à Québec, en 1819, Marie-Adélaïde Roy.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • VACHON, Claude. « Hamel, André-Rémi ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013