Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

O'Callaghan, Edmund Bailey

Images

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Edmund Bailey O'Callaghan est né à Mallow, en Irlande, probablement le 27 février 1797.

O'Callaghan étudie la médecine à Dublin en Irlande en 1820, à Paris, puis à Québec à partir de 1823. Il est admis à la pratique de sa profession au Bas-Canada en 1827.

O'Callaghan prend part à l'organisation sociale de la communauté irlandaise à Québec. Il est notamment cofondateur du Quebec Mechanic's Institute, de la Quebec Emigrant Society et de la paroisse de St. Patrick. De 1829 à 1833, il occupe la fonction de secrétaire de la Society of the Friends of Ireland. En 1833, il s'installe à Montréal, où il est responsable de la rédaction du journal The Vindicator and Canadian Advertiser jusqu'en 1837.

O'Callaghan est député de Yamaska à la Chambre d'assemblée du Bas-Canada à partir de 1834 et jusqu'à la suspension de la Constitution le 27 mars 1838. Favorable au Parti patriote, il forme, en 1837, le Conseil des patriotes avec Louis-Joseph Papineau. Sous le coup d'un mandat d'arrestation à la suite des rébellions de 1837-1838, il se réfugie aux États-Unis. Il séjourne d'abord à New York, puis il s'établit à Albany en 1839. Il y pratique la médecine jusqu'en 1846 et collabore à quelques reprises au journal The Northern Light. Il exerce les fonctions d'archiviste de l'État de New York de 1848 à 1870. Il s'installe à New York en 1870 et entreprend, à la demande de la mairie, l'édition des procès-verbaux du conseil municipal.

Il a publié plusieurs ouvrages sur l'époque coloniale, notamment History of New Netherland; or New York under the Dutch (1846-1848) et Jesuit Relations of Discoveries and Other Occurrences in Canada and the Northern and Western States of the Union, 1632-1672 (1847). Il en a aussi édité un bon nombre, entre autres, les onze premiers volumes de Documents Relative to the Colonial History of the State of New-York¿ (1853-1861).

Il est décédé à New York le 29 mai 1880.

Il avait épousé à Sherbrooke, en 1830, Charlotte Augustina Crampe; puis, aux États-Unis, en 1841, Ellen Hawe.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Assemblée nationale du Québec. Histoire: Dictionnaire des parlementaires du Québec de 1792 à nos jours [En Ligne]. http://www.assnat.qc.ca/
  • COURNOYER, Jean. La mémoire du Québec [En Ligne]. http://www.memoireduquebec.com/
  • MONET, Jacques. « O'Callaghan, Edmund Bailey ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca
  • SLATTERY DURLEY, Maureen. « Dr Edmund Bailey O'Callaghan, his early years in medecine, Montreal, 1823-1828 ». Canadian Catholic Historical Association Study Sessions. Vol. 47 (1980), p. 23-40.
  • VERNEY, Jack. O'Callaghan : the making and unmaking of a rebel. Ottawa, Carleton University Press, 1994. 258 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013