Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Ancien presbytère de Saint-Edmond-de-Grantham

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Centre-du-Québec

Municipalité :

  • Saint-Edmond-de-Grantham

Date :

  • 1917 – 1918 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Mission curiale)
  • Patrimoine religieux (Vie quotidienne)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Services et institutions (Presbytères et bâtiments associés)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Personnes associées (2)

Voir la liste

Inventaires associés (1)

Images

Carte

Description

L'ancien presbytère de Saint-Edmond-de-Grantham est une résidence à caractère religieux construite en 1917 et 1918. L'édifice en brique, comportant un plan en « L » d'une élévation de deux étages, est coiffé d'un toit à croupes. Il est implanté sur un terrain dégagé au relief peu accusé. L'ancien presbytère de Saint-Edmond-de-Grantham est situé légèrement en retrait de la voie publique dans le noyau villageois de la municipalité de Saint-Edmond-de-Grantham.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Saint-Edmond-de-Grantham) 2009-04-06
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

L'ancien presbytère de Saint-Edmond-de-Grantham présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Il témoigne de la fondation de la paroisse de Saint-Edmond-de-Grantham. Les démarches pour la création de celle-ci s'étalent sur près de vingt ans et se soldent par son érection canonique en 1917. Son territoire est constitué de parties démembrées de trois paroisses voisines. Un curé résident y est alors nommé. La nouvelle communauté entreprend la construction d'une église et d'une maison curiale la même année. Les travaux sont terminés en 1918 et les nouveaux édifices religieux sont bénis. À partir de ce moment, la localité s'organise graduellement sur les plans municipal, scolaire, social et économique. La municipalité de paroisse est d'ailleurs érigée en 1918. Le presbytère constitue ainsi l'un des plus anciens bâtiments de Saint-Edmond-de-Grantham.

L'ancien presbytère de Saint-Edmond-de-Grantham présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. La maison curiale est représentative de l'architecture domestique des premières décennies du XXe siècle. Elle présente des formes couramment employées à cette époque pour la construction des résidences, notamment son volume constitué d'un plan en « L » d'une élévation de deux étages et d'un toit à quatre versants. L'aménagement d'une galerie couverte au rez-de-chaussée se répand au cours de la seconde moitié du XIXe siècle. Son ornementation sobre est d'ailleurs concentrée principalement sur les aisseliers de la galerie. Le presbytère comporte aussi un parement en brique, un matériau populaire au début du XXe siècle. Le bâtiment est attribué à l'architecte Louis-Napoléon Audet (1881-1971). Spécialisé en architecture religieuse, Audet réalise de nombreux lieux de culte et presbytères. Celui de Saint-Edmond-de-Grantham constitue un exemple typique de sa production de maisons curiales en milieu villageois. La valeur architecturale de l'ancien presbytère de Saint-Edmond-de-Grantham repose aussi sur sa représentativité par rapport à ce type de résidence à caractère religieux. Dans les paroisses du Québec, le presbytère est la demeure du curé, personnage influent et respecté représentant l'évêque et l'Église. Le rez-de-chaussée répond aux fonctions publiques; il compte habituellement un bureau où sont reçus les fidèles. L'étage supérieur est doté d'un caractère plus privé; il abrite les chambres du curé, du vicaire et celles réservées à l'évêque et aux visiteurs de passage. Les grandes dimensions de l'ancien presbytère de Saint-Edmond-de-Grantham sont liées à cette double fonction et rappellent l'importance du lieu pour la paroisse.

Source : Municipalité de Saint-Edmond-de-Grantham, 2009.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de l'ancien presbytère de Saint-Edmond-de-Grantham liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment :
- son implantation légèrement en retrait de la voie publique, dans le noyau villageois;
- son volume, dont le plan en « L », l'élévation de deux étages et le toit à quatre versants droits;
- les matériaux, dont le parement en brique, le soubassement en pierre ainsi que les éléments architecturaux et ornementaux en bois;
- les ouvertures, dont les fenêtres rectangulaires inscrites sous un arc surbaissé et les portes surmontées d'une imposte (dont une à double vantail);
- l'ornementation sobre, constituée principalement des garde-corps, des supports et des aisseliers;
- la souche de cheminée.

Haut de la page

Informations historiques

L'ancien presbytère de Saint-Edmond-de-Grantham est localisé dans le noyau villageois de la paroisse de Saint-Edmond-de-Grantham. Les démarches pour la création de celle-ci s'étalent sur près de vingt ans et se soldent par son érection canonique en 1917. Son territoire est constitué de parties démembrées de trois paroisses voisines. Un curé résident est alors nommé. Celui-ci loge chez un paroissien où il exerce son ministère, le temps de l'édification d'un lieu de culte et d'une maison curiale.

La nouvelle communauté entreprend la construction d'une église et d'un presbytère en 1917. Des corvées de défrichement sont organisées afin de préparer le terrain pour leur implantation. Les plans et devis en sont attribués à l'architecte Louis-Napoléon Audet (1881-1971); l'entrepreneur J.-A. Nadeau réalise les travaux. Ceux-ci sont terminés en 1918, et les nouveaux édifices sont alors bénis.

La municipalité de paroisse est érigée en 1918. À partir de ce moment, la localité s'organise graduellement sur les plans municipal, scolaire, social et économique.

L'ancien presbytère de Saint-Edmond-de-Grantham est cité en 2009.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Centre-du-Québec

MRC :

  • Drummond

Municipalité :

  • Saint-Edmond-de-Grantham

Adresse :

  • 1393, rue Notre-Dame-de-Lourdes

Latitude :

  • 45° 52' 53.7"

Longitude :

  • -72° 40' 34.2"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Drummond Canton de Grantham Absent 791 ptie

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Comité de Saint-Edmond. Saint-Edmond de Grantham, 1917-1992: 75 ans d'histoire. Saint-Edmond-de-Grantham, Municipalité de Saint-Edmond, 1992. 298 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013