Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Église Advent Christian

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Advent Christian Church
  • Union Meeting House

Région administrative :

  • Estrie

Municipalité :

  • Stanstead

Date :

  • 1866 –  (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Protestantisme (Église indépendante ou autre))

Usage :

  • Services et institutions (Églises, temples, synagogues et mosquées)

Éléments associés

Personnes associées (1)

Inventaires associés (1)

Carte

Description

L'église Advent Christian est un lieu de culte érigé en 1866. Le bâtiment en bois d'inspiration néogrecque présente un plan rectangulaire ainsi qu'une élévation d'un étage. Il est surmonté d'un toit à deux versants droits, dont le faîte avant est coiffé d'un clocher de plan carré. En façade, deux portails d'ordre dorique flanquent une fenêtre rectangulaire centrale. L'église Advent Christian est implantée légèrement en retrait de la voie publique, sur un terrain plat et dégagé. Elle est située au coeur du noyau villageois du secteur de Beebe Plain, dans la ville de Stanstead.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Stanstead) 2009-05-04
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

L'église Advent Christian présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Elle témoigne de la présence de plusieurs communautés de foi réformée dans la région de Stanstead, au milieu du XIXe siècle. Comme tout le secteur, le village de Beebe Plain est d'abord peuplé par des gens venus de la Nouvelle-Angleterre, au début du XIXe siècle. Ceux-ci sont généralement liés aux traditions religieuses protestantes non conformistes, qui font partie intégrante de la vie sociale, politique et culturelle des États-Unis. L'église Advent Christian est érigée en 1866 par Jeremiah Spear, un adventiste. Elle porte à l'origine le nom d'Union Meeting House et est utilisée par les baptistes, les méthodistes, les universalistes, les anglicans et les adventistes. Le bâtiment sert également d'hôtel de ville durant quelques années vers 1885. L'Union Meeting House devient graduellement une église adventiste, les fidèles des autres traditions se dotant de lieux de culte qui leur sont réservés. Elle prend le nom d'Advent Christian Church en 1893. Par ailleurs, cette église rappelle l'importance de la communauté adventiste à Beebe Plain. Dès 1835, le fondateur de l'adventisme, William Miller (1782-1849), visite le comté de Stanstead. Il en profite pour y annoncer le second avènement du Christ. De nombreux chrétiens de la région adoptent la foi adventiste. En 1874, à proximité de l'église, la communauté aménage un centre de villégiature. Il comprend notamment un oratoire, une salle à manger et une trentaine de chalets. Des milliers de personnes s'y rendent chaque année, parfois même par trains nolisés en provenance de Boston et de New York. Elles y viennent pour écouter les prêcheurs ainsi que des musiciens et des chanteurs, la musique occupant une grande place dans leurs pratiques religieuses. La communauté qui fréquente encore aujourd'hui l'église de Beebe se distingue notamment par son caractère international. Elle est formée depuis sa fondation de fidèles canadiens et étatsuniens. L'église Advent Christian rappelle l'importance de la communauté adventiste dans l'histoire locale.

L'église Advent Christian présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Elle témoigne de l'influence du style néogrec dans la conception des lieux de culte au milieu du XIXe siècle. Le néoclassicisme apparu vers la fin du XVIIIe siècle puise au départ son inspiration dans la Rome antique. Au début du siècle suivant, l'architecture grecque est redécouverte. Associée à des idéaux démocratiques, elle gagne rapidement en popularité aux États-Unis, notamment en Nouvelle-Angleterre. Entre 1820 et 1865, des bâtiments de toutes fonctions sont construits sur le modèle du temple hellénistique. Ils se distinguent notamment par l'aménagement de la façade sur un mur pignon et par l'emploi de colonnes ou de pilastres doriques sans base. L'église Advent Christian témoigne de la persistance de ce modèle dans la construction des lieux de culte québécois situés à proximité de la frontière étatsunienne. Le plan rectangulaire peu allongé, les ouvertures rectangulaires de grandes dimensions, le toit à pente faible et le clocher à base carrée surmontant le faîte avant sont caractéristiques des églises néogrecques. L'ornementation inspirée du vocabulaire classique est constituée principalement de pilastres doriques et d'entablements ainsi que de l'évocation d'un fronton sur le pignon avant. L'église Advent Christian constitue donc un exemple sobre et soigné d'utilisation du style néogrec par de petites communautés rurales. Le bâtiment se distingue en outre par les deux portes qui percent la façade, à l'origine destinées respectivement aux hommes et aux femmes.

Source : Ville de Stanstead, 2009.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de l'église Advent Christian liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment :
- son implantation légèrement en retrait de la voie publique, sur un terrain plat et dégagé, au coeur de l'ancien village de Beebe Plain;
- les inscriptions « Built in 1866 » et « Est. in 1893 »;
- son volume, dont le plan rectangulaire, l'élévation d'un étage, le toit à deux versants droits ainsi que le clocher (disposé sur le faîte avant et composé d'une base et d'une lanterne carrées);
- les matériaux, dont le parement en planches à clins ainsi que les éléments architecturaux et ornementaux en bois;
- les ouvertures, dont les deux portails (composés de pilastres doriques, d'un entablement simple ainsi que d'une porte en bois à panneaux flanquée de baies latérales), les fenêtres rectangulaires à carreaux (certaines surmontées d'un entablement), les chambranles ainsi que les contrevents;
- l'ornementation, dont le fronton, les pilastres corniers, la corniche de même que les retours de corniche;
- la souche de cheminée en brique.

Haut de la page

Informations historiques

L'église Advent Christian est érigée dans le secteur de l'ancien village de Beebe Plain. Le premier colon, Zeba Beebe, s'y installe vers 1789. Sa famille et d'autres habitants originaires de la Nouvelle-Angleterre le rejoignent au début du XIXe siècle. La population des environs est principalement constituée, pendant plusieurs décennies, de gens venant des États-Unis. Ceux-ci sont généralement liés aux traditions religieuses protestantes non conformistes, qui font partie intégrante de la vie sociale, politique et culturelle de leur pays d'origine. Un bon nombre d'entre eux adoptent la foi adventiste après le passage du fondateur de cette tradition religieuse, William Miller (1782-1849), dans le comté de Stanstead. En 1835, Miller vient notamment rendre visite à sa soeur installée à Magog. Il en profite pour diffuser ses croyances et annoncer le second avènement du Christ.

Au cours des années 1860, Beebe Plain est un petit village, qui compte deux magasins, un bureau de poste, un poste de douanes et quelques maisons. En 1866, l'église de style néogrec est construite par Jeremiah Spear, un adventiste. Il en est probablement aussi le concepteur. Le lieu de culte, alors nommé Union Meeting House, est utilisé par les baptistes, les méthodistes, les universalistes, les anglicans et les adventistes.

En 1874, la communauté adventiste ouvre un centre de villégiature, à proximité de l'église. À l'origine, il comprend notamment un oratoire, une salle à manger et une trentaine de chalets. Des milliers de personnes s'y rendent chaque année, parfois même par trains nolisés en provenance de Boston et de New York. Elles y viennent pour écouter les prêcheurs ainsi que des musiciens et des chanteurs, la musique occupant une grande place dans leurs pratiques religieuses.

Parallèlement, les autres communautés de Beebe se dotent tour à tour de lieux de culte qui leur sont réservés. L'Union Meeting House sert d'hôtel de ville durant quelques années vers 1885. En 1893, l'église devient la propriété exclusive de la communauté adventiste, la seule par la suite à s'en servir. Elle prend alors le nom d'Advent Christian Church.

Aucune modification majeure n'est faite à l'extérieur du bâtiment depuis sa construction. Des travaux de peinture et de réparations mineures sont exécutés périodiquement. Le clocher est notamment réparé en 1992.

L'église Advent Christian est citée en 2009. Elle est encore utilisée pour la pratique du culte, par une communauté adventiste formée de fidèles canadiens et étatsuniens.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Estrie

MRC :

  • Memphrémagog

Municipalité :

  • Stanstead

Adresse :

  • rue Principale

Lieux-dits :

  • Beebe Plain

Latitude :

  • 45° 0' 27.1"

Longitude :

  • -72° 8' 35.4"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Stanstead Village de Beebe Plain Absent 60

Haut de la page

Références

Liens Internet :

Notices bibliographiques :

  • Bergeron Gagnon, Inc. La MRC de Memphrémagog : un lieu de villégiature « historique ». Magog, Municipalité régionale de comté de Memphrémagog, 2006. 16 p.
  • Bergeron Gagnon, Inc. La MRC de Memphrémagog : un patrimoine religieux à découvrir. Magog, Municipalité régionale de comté de Memphrémagog, 2004. 16 p.
  • HUBBARD, Benjamin F. Forests and Clearings: The History of Stanstead County, Province of Quebec, with Sketches of more than Five Hundred Families. Montréal, Lovell Printing and Publishing Company, 1874. 367 p.
  • Pagé et Compagnie. La MRC Memphrémagog : une région qui se distingue. Magog, Municipalité régionale de comté de Memphrémagog, 1993. 112 p.
  • s.a. Bienvenue au centenaire de Beebe P.Q. : 1873-1973 = Welcome to Beebe P.Q. Centennial : 1873-1973. s.l. s.n., 1973. 60 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013