Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Église de Saint-Honoré

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Saguenay--Lac-Saint-Jean

Municipalité :

  • Saint-Honoré

Date :

  • 1916 – 1917 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Services et institutions (Églises, temples, synagogues et mosquées)

Éléments associés

Patrimoine mobilier associé (1)

Personnes associées (4)

Voir la liste

Inventaires associés (2)

Carte

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

Les premiers colons du secteur s'installent d'abord, en 1863, dans le territoire actuel de Saint-David-de-Falardeau, en bordure du lac Clair et du lac Charles (aujourd'hui Grenon). Ils ouvrent également les rangs 7 et 8 (actuelle rue de l'Hôtel-de-Ville). La colonisation du territoire demeure lente. En 1882, la situation est presque la même que 20 ans plus tôt, à l'exception que davantage de terres ont été défrichées. L'origine de ce peuplement est principalement redevable à des sociétés de colonisation fondées par des curés de Charlevoix et de Chicoutimi. En 1897, une chapelle est construite près du lac Clair et la nouvelle mission, nommée Saint-Léon-du-lac-Clair, est desservie par le curé de Sainte-Anne. Les colons du lac Clair et du futur territoire de Saint-Honoré viennent assister aux offices. Cette chapelle en bois sert aussi d'école. Ce lieu de culte s'avère cependant trop éloigné. Aussi est-il reconstruit en 1907 au carrefour des rangs 7 et 8, dans le secteur de Saint-Honoré. La paroisse de Saint-Honoré est fondée en 1911. L'ancienne chapelle de 1907 est délaissée avec la construction de la nouvelle église en 1916-1917 selon les plans de l'architecte Alfred Lamontagne. André Fortin, entrepreneur local, est chargé de la construction de l'édifice. En 1916, le sculpteur Louis Jobin produit deux anges à la trompette pour l'église qui ont été classés comme objets patrimoniaux.

Haut de la page

Évaluation d'inventaire

  • Inventaire du patrimoine bâti de la MRC du Fjord-du-Saguenay (2014)
    MRC du Fjord-du-Saguenay


  • La valeur patrimoniale exceptionnelle de l'église de Saint-Honoré repose sur tous les critères. Ce lieu de culte construit en 1916-1917 selon les plans de l'architecte Alfred Lamontagne est représentatif du courant néoclassique fort populaire en architecture religieuse catholique au Québec durant le 19e siècle et les premières décennies du 20e siècle. Il occupe une place centrale dans le village de Saint-Honoré et témoigne de l'importance de la religion catholique au Québec avant la Révolution tranquille. La majorité de ses composantes anciennes ont été préservées dont les deux anges à la trompette du sculpteur Louis Jobin. Enfin, l'église de Saint-Honoré forme avec le presbytère, un ensemble religieux positionné en bordure de la principale rue du village, où se concentrent les commerces et les bâtiments municipaux.

    Source : MRC du Fjord-du-Saguenay, 2014 

    Haut de la page

    Emplacement

    Region administrative :

    • Saguenay--Lac-Saint-Jean

    MRC :

    • Le Fjord-du-Saguenay

    Municipalité :

    • Saint-Honoré

    Adresse :

    • boulevard Martel

    Localisation informelle :

    Située à droite du presbytère (3560, boulevard Martel).

    Latitude :

    • 48° 32' 1.9"

    Longitude :

    • -71° 5' 8.4"

    Haut de la page

    Références

    Liens Internet :

    Notices bibliographiques :

    • BÉLAND, Mario. « Catalogue raisonné des oeuvres de Louis Jobin au Saguenay - Lac-Saint-Jean ». Saguenayensia. Vol. 28, no 2 (1986), p. 34-57.
    • BELLEMARE, Yvon. Une histoire d'appartenance : le Saguenay - Lac-Saint-Jean. Sainte-Foy, Les Éditions GID, 2001. 303 p.
    • Fondation du patrimoine religieux du Québec. Inventaire des lieux de culte du Québec [En Ligne]. http://www.lieuxdeculte.qc.ca/
    • Saguenayensia. Vol. 46, no 3 (2004).

    Multimédias disponibles en ligne :

    Haut de la page

    Gouvernement du Québec

    © Gouvernement du Québec, 2013