Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Édifice O'Connor

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • O'Connor Building
  • O'Connor Hall

Région administrative :

  • Montérégie

Municipalité :

  • Huntingdon

Date :

  • 1915 –  (Construction)

Usage :

  • Fonction commerciale (Commerces de vente au détail)
  • Fonction commerciale (Restaurants et bars)
  • Fonction culturelle et récréative, loisir (Cinémas)
  • Fonction culturelle et récréative, loisir (Théâtres)
  • Services et institutions (Bureaux de poste)

Éléments associés

Personnes associées (1)

Images

Carte

Description

L'édifice O'Connor est un bâtiment de services, anciennement à vocation culturelle, construit en 1915. Son corps principal en brique rouge, de plan rectangulaire plus profond que large, s'élève sur trois étages. Il repose sur un soubassement dégagé et est coiffé d'un toit plat. Une annexe de deux étages et un passage couvert d'un étage sont adossés contre le mur arrière. L'édifice O'Connor est implanté en bordure de la rue principale, à l'angle d'un carrefour important, à l'entrée de la zone urbaine de la ville de Huntingdon.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Huntingdon) 2009-01-12
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

L'édifice O'Connor présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Au début du XXe siècle, Huntingdon connaît une période de grande prospérité économique. En effet, l'arrivée du chemin de fer en 1883 entraîne dans les décennies suivantes le développement de la production agricole et fromagère, l'implantation de nouvelles industries ainsi qu'une croissance démographique. Cette prospérité favorise notamment les activités de loisir et l'édifice O'Connor, construit en 1915, remplit ce rôle de lieu de divertissements pour l'agglomération qui compte alors plus de 1000 habitants. Centre de services, lieu public à la fois commercial et récréatif, le bâtiment se divisait anciennement en quatre registres. Il logeait à l'origine le restaurant principal de la ville au sous-sol, un bureau de poste et des commerces au rez-de-chaussée, une salle polyvalente au premier étage et une salle de représentation pour le théâtre, le cinéma et les spectacles de danse et de musique, au deuxième étage. L'immeuble était un lieu de rassemblement fréquenté et bien connu de la population. Le bâtiment témoigne donc de la vie civile, culturelle et sociale de Huntingdon, qui se modernise au début du XXe siècle. L'édifice fait partie d'un noyau institutionnel qui évoque l'époque où ce secteur était le centre de l'activité de Huntingdon.

L'édifice O'Connor présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale liée à sa représentativité par rapport aux édifices publics construits dans les petites municipalités au cours du premier quart du XXe siècle. L'édifice en est un exemple par sa sobriété ainsi que par son caractère monumental. Le bâtiment possède les formes et les caractéristiques communes à certains bâtiments institutionnels construits à cette époque, dont un plan rectangulaire, une façade symétrique, un parement en brique et un toit plat. Sa décoration extérieure minimale est présente notamment dans les éléments structuraux, comme en témoignent le jeu de retraits et d'avancées de la brique, la corniche simple soulignant le toit ainsi que les appuis et les linteaux. L'édifice O'Connor est particulièrement original par les vitrines des murs latéraux du rez-de-chaussée et par les trois portiques dans-oeuvre à arc surbaissé de la façade qui rappellent sa fonction commerciale d'origine. La composition générale lui confère un caractère imposant, conformément à son rôle public d'importance.

L'édifice O'Connor présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur historique reposant sur son association avec Denis James O'Connor (1880-1946). L'édifice évoque le souvenir de cet acteur important pour la localité. En effet, il fait construire, en partenariat avec ses deux frères (Pat et Walter), cet édifice dans lequel il aménage un cinéma dont il devient le directeur. O'Connor est membre de la société O'Connor Brothers, une entreprise familiale prospère de construction de routes active dans la région. Par la suite, il mène une carrière politique notamment marquée par ses mandats à titre de conseiller municipal de Huntingdon de 1917 à 1922, maire de 1922 à 1931, député libéral au fédéral en 1930 et député libéral au provincial de 1941 à 1946, année de son décès.

Source : Ville de Huntingdon, 2009.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de l'édifice O'Connor liés à ses valeurs historiques et architecturale comprennent, notamment :
- le volume du corps principal, dont le plan rectangulaire, l'élévation de trois étages, le soubassement dégagé, le toit plat, les saillies verticales en coin ainsi que les trois portiques dans-oeuvre à arc surbaissé de la façade pourvus d'une volée d'escalier;
- les matériaux, dont le parement en brique rouge et le parement en béton du rez-de-chaussée de la façade;
- les ouvertures, dont l'ordonnance symétrique et régulière sur trois façades, les grandes baies vitrées du rez-de-chaussée, les ouvertures rectangulaires jumelées ainsi que les fenêtres à guillotine en bois et à petits carreaux;
- les ornements, dont les ressauts des murs encadrant symétriquement les fenêtres, les linteaux et les appuis, la pierre gravée de l'inscription « O'Connor Building », les écussons ainsi que les losanges;
- les composantes du corps secondaire, dont le plan rectangulaire, le parement en brique, les linteaux et les appuis, le dernier rang de briques en soldats ainsi que la ligne du toit en escalier;
- les composantes du passage couvert servant à accéder au soubassement, dont le plan rectangulaire, le toit en gradin et le parement de brique;
- la situation du bâtiment sur la rue principale à l'angle d'un carrefour important.

Haut de la page

Informations historiques

Durant les deux dernières décennies du XIXe siècle, Huntingdon, constituée en ville en 1921, vit une époque prospère. L'arrivée du chemin de fer en 1883 fait augmenter sa production agricole et fromagère et amène l'implantation de nouvelles industries. Cette économie florissante favorise notamment les activités de loisir.

C'est dans ce contexte que Dennis James O'Connor, membre de la société O'Connor Brothers (une entreprise familiale prospère de construction de routes active à Huntingdon), fait construire en 1915, en partenariat avec ses deux frères (Pat et Walter), l'édifice O'Connor. Dennis James O'Connor y aménage un cinéma dont il devient le directeur. Dans la première moitié du siècle, le bâtiment remplissait de nombreuses fonctions : le sous-sol était occupé par un restaurant, le rez-de-chaussée par un bureau de poste et des commerces, le premier étage par une salle polyvalente et le deuxième par une salle de représentation pour le théâtre, le cinéma et les spectacles de danse et de musique.

Le bâtiment est modifié au fil du temps, notamment au niveau des ouvertures et des entrées. Deux annexes sont construites, une de deux étages et une autre d'un étage, contre le mur arrière du volume principal. Le bâtiment a été restauré de manière significative en 1960.

La corporation de développement communautaire du Haut-Saint-Laurent est devenue propriétaire de l'immeuble en 2002. Celui-ci accueille présentement quelques organismes locaux, notamment les bureaux du journal « The Gleaner/La Source », un important quotidien bilingue de la ville de Huntingdon fondé en 1863.

L'édifice O'Connor est cité en 2009.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Montérégie

MRC :

  • Le Haut-Saint-Laurent

Municipalité :

  • Huntingdon

Adresse :

  • 64, rue Châteauguay

Latitude :

45° 5' 14.6"

Longitude :

-74° 10' 23.2"

Désignation cadastrale :

  • Lot 3 230 438

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013