Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Église Saint Augustine of Canterbury

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Montérégie

Municipalité :

  • Saint-Bruno-de-Montarville

Date :

  • 1966 – 1967 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Services et institutions (Églises, temples, synagogues et mosquées)

Éléments associés

Personnes associées (3)

Voir la liste

Inventaires associés (1)

Carte

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

L'église Saint Augustine of Canterbury est une église catholique conçue pour la communauté anglophone de Saint-Bruno-de-Montarville. La forte croissance de cette communauté au cours des années 1960 entraîne la création d'une desserte en 1961. À ce moment, les offices religieux sont célébrés dans le gymnase de l'école Don Bosco. L'année suivante, un terrain est acheté pour la construction éventuelle d'un lieu de culte. En 1963, l'évêque du diocèse de Saint-Jean-de-Québec (aujourd'hui Saint-Jean-Longueuil), Gérard-Marie Coderre (1904-1993), érige officiellement la paroisse. L'architecte d'origine polonaise Victor Prus (1917-2017) est retenu pour réaliser le complexe paroissial. Il s'agit de sa première église et c'est le seul bâtiment religieux qu'il fait au cours de sa carrière. La construction commence en 1966 et se termine l'année suivante.

L'église est articulée autour d'un complexe paroissial de type « Church Center » qui est constitué du lieu de culte, du presbytère et d'une salle communautaire construits dans des bâtiments distincts, mais rattachés les uns aux autres par des halls d'entrée. Il s'agit en outre d'une des seules églises de plan binucléaire au Québec; le lieu de culte proprement dit et la salle communautaire sont disposés au même niveau, de part et d'autre d'un hall commun. Cet aménagement est un indice de la préoccupation portée à la fonctionnalité et au confort des fidèles.

Le bâtiment témoigne, par sa sobriété, de la modestie recherchée par la communauté franciscaine qui desservait la paroisse. Il est bien implanté dans son environnement par son jeu de volumes simples et l'utilisation de cèdre comme revêtement extérieur. L'aménagement paysager se conjugue avec l'architecture de l'église pour ajouter à l'intimité du lieu : le bâtiment ne se révèle jamais complètement à l'observateur, peu importe l'angle d'approche.

L'intérieur du lieu de culte est caractérisé par le revêtement en planches de cèdre des murs et du plafond à caissons. Les murs sont aveugles à l'exception d'une fenêtre près de l'entrée. La lumière naturelle pénètre dans l'église par des puits de lumière aménagés dans les absidioles situés autour de la nef et du choeur. De nombreux artistes participent à la décoration intérieure. L'artiste Jordi Bonet (1932-1979), qui collabore sur plusieurs projets de Prus, réalise les autels et les fonts baptismaux en béton; le tabernacle est une oeuvre de Pierrette Leclaire (née en 1931) d'après les dessins de Louis Belzile (né en 1929); l'icône de la crucifixion est faite par le franciscain Herman Seibert; les rideaux qui séparent l'église de la salle communautaire ont été tissés par Herta Riedl Ursin (1906-1973).

Le chemin de croix d'origine, conçu par l'artiste allemand Siegfried Haas, est remplacé en 1987 par des stations gravées à l'eau-forte par Gabriele Kuhnigk.

La communauté franciscaine quitte l'édifice en 1996, mais celui-ci garde sa vocation religieuse. À partir de 2008, les lieux sont partagés avec la congrégation anglicane de la Trinity Anglican Church.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Montérégie

MRC :

  • Longueuil

Municipalité :

  • Saint-Bruno-de-Montarville

Adresse :

  • 105, rue de Cherbourg

Latitude :

  • 45° 31' 19.8"

Longitude :

  • -73° 20' 21.7"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Chambly Paroisse de Saint-Bruno Absent B 589

Haut de la page

Références

Liens Internet :

Notices bibliographiques :

  • s.a. « Chapelle conventuelle Église abbatiale de l'Abbaye Notre-Dame-de-la-Paix ». s.a. Inventaire des lieux de culte du Québec [En ligne]. http://www.lieuxdeculte.qc.ca/fiche.php?LIEU_CULTE_ID=99693
  • VANLAETHEM, France. Patrimoine en devenir : l'architecture moderne du Québec. Québec, Publications du Québec, 2012. 226 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013