Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Ancien magasin général Norbert-Dionne

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Bas-Saint-Laurent

Municipalité :

  • Saint-Pacôme

Date :

  • 1851 (Construction)

Usage :

  • Fonction commerciale (Magasins généraux)
  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Personnes associées (6)

Images

Carte

Description

L'ancien magasin général Norbert-Dionne est un établissement commercial et résidentiel construit en 1851. Le bâtiment en bois se compose d'un corps principal de plan rectangulaire à trois étages surmonté d'un toit en fausse mansarde. Une galerie couverte le ceinture sur trois côtés et une véranda est ajoutée au deuxième étage. Une annexe de plan rectangulaire à un étage et demi coiffée d'un toit brisé est adossée au mur arrière et une annexe en appentis s'élève contre le mur latéral droit. L'ancien magasin général Norbert-Dionne est implanté en bordure de la voie publique, sur un terrain paysager, au coeur du noyau villageois de la municipalité de Saint-Pacôme.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Saint-Pacôme) 2008-07-07
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

L'ancien magasin général Norbert-Dionne présente un intérêt patrimonial pour ses valeurs historique et ethnologique reposant sur sa représentativité par rapport à un type d'établissement commercial. Le magasin général naît avec la formation des premiers villages. Très répandu dans les milieux ruraux nord-américains, il s'agit d'un lieu où sont conservées et exposées des marchandises diverses. Des articles de quincaillerie et d'épicerie, des vêtements et des médicaments y sont vendus, échangés ou crédités aux résidents de la région. Dans de nombreux cas, l'espace commercial est situé au rez-de-chaussée et un espace résidentiel occupe les étages supérieurs. Les deux entrées distinctes en façade témoignent de la double fonction de l'ancien magasin général Norbert-Dionne. L'utilisation commerciale du rez-de-chaussée est rappelée par les vitrines de grande dimension. L'annexe adossée au mur arrière complète l'espace commercial en servant de lieu d'entreposage. En plus de constituer un maillon essentiel de l'économie rurale, les magasins généraux sont également des endroits privilégiés de convivialité. Les lieux sont fréquentés par une clientèle fidèle, et il s'y noue tout un réseau de relations sociales. Leur déclin est toutefois amorcé par l'arrivée du chemin de fer et, à partir des années 1870 et 1880, par la popularité grandissante de la vente par catalogue. En effet, ce type de vente permet d'acheter directement auprès des marchands des villes. La multiplication des grands magasins dans la deuxième moitié du XXe siècle a finalement raison de ce genre de commerce. Celui-ci a joué un rôle important dans le développement des communautés rurales et villageoises du Québec. L'ancien magasin général Norbert-Dionne est tenu pendant plus de 125 ans par les membres de la famille Dionne. Il rappelle l'existence de ces anciennes pratiques commerciales.

L'ancien magasin général Norbert-Dionne présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur historique comme témoin des origines du village de Saint-Pacôme, au milieu du XIXe siècle. Dans les dernières décennies du XVIIIe siècle, un moulin à farine est établi sur le territoire actuel de la municipalité. Le défrichement des terres commence alors. En 1850, le haut de la seigneurie de la Bouteillerie est suffisamment peuplé. Les habitants demandent donc la création d'une nouvelle paroisse. Cette dernière est détachée de celle de Rivière-Ouelle en 1851. La même année, Norbert Dionne construit son magasin général dans un secteur où ne s'élève qu'une seule autre maison. L'église est toutefois érigée à proximité en 1852, et un noyau villageois s'installe autour du lieu de culte dans la deuxième moitié du XIXe siècle. L'établissement commercial constitue l'un des plus anciens édifices subsistant de la municipalité.

L'ancien magasin général Norbert-Dionne présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Il témoigne de l'influence du style Second Empire sur l'architecture rurale du Québec. Ce style touche l'architecture résidentielle, commerciale et institutionnelle du dernier tiers du XIXe siècle. Il apparaît sous le règne de Napoléon III, en France et intègre des éléments de la Renaissance française et des emprunts à l'architecture classique. Au Québec, l'influence Second Empire se fait sentir dans toutes les régions, tant en milieu urbain qu'en milieu rural. Uniquement quelques caractéristiques principales, dont les toits mansardés, sont généralement retenues. L'ancien magasin général Norbert-Dionne est agrandi et mis au goût du jour vers 1885. Il se rattache à ce style par son toit en fausse mansarde, la disposition régulière de ses ouvertures en façade ainsi que certains éléments ornementaux, tels que les frontons des lucarnes et les pilastres encadrant certaines ouvertures. Le bâtiment est un bel exemple d'emploi des formes Second Empire en milieu rural québécois.

Source : Municipalité de Saint-Pacôme, 2008.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de l'ancien magasin général Norbert-Dionne liés à ses valeurs historique, ethnologique et architecturale comprennent, notamment :
- sa situation en bordure de la voie publique, sur un terrain paysager légèrement surélevé, à proximité de l'église paroissiale, au coeur du noyau villageois;
- son volume, dont le plan rectangulaire, l'élévation de trois étages, le toit en fausse mansarde, la galerie couverte et la véranda;
- les matériaux, dont le parement en planches horizontales, la couverture en tôle à la canadienne et peinte ainsi que les éléments architecturaux et ornementaux en bois;
- les ouvertures, dont les portes en bois à double vantail percées d'ouvertures cintrées et surmontées d'une imposte vitrée, les vitrines à grands carreaux, les fenêtres rectangulaires à battants et à carreaux ainsi que les lucarnes à pignon;
- l'ornementation, dont les corniches à consoles, les pilastres corniers et les pilastres encadrant les ouvertures, les chambranles, les frontons et les aisseliers;
- l'annexe adossée au mur arrière, dont le plan rectangulaire, l'élévation d'un étage et demi, le toit brisé couvert de tôle, le parement en planches horizontales et les fenêtres rectangulaires à carreaux;
- l'annexe latérale en appentis de plan rectangulaire;
- les souches de cheminées latérales.

Haut de la page

Informations historiques

L'ancien magasin général Norbert-Dionne est construit dans l'ancienne seigneurie de la Bouteillerie. Les lots situés à proximité du fleuve sont rapidement occupés. Le défrichement des terres de l'actuelle municipalité de Saint-Pacôme commence dans les dernières décennies du XVIIIe siècle, après l'établissement du moulin seigneurial dans ce secteur. Les rangs de l'intérieur des terres sont suffisamment peuplés dans la première moitié du XIXe siècle. Les habitants signent alors, en 1850, une requête demandant la fondation d'une nouvelle paroisse. Cette dernière est détachée de celle de Rivière-Ouelle en 1851. La même année, Norbert Dionne (1833-1871) fait construire un bâtiment abritant sous le même toit la résidence familiale et le magasin général. Il est implanté dans un secteur alors occupé par une seule autre maison. Toutefois, l'érection de l'église paroissiale de Saint-Pacôme à proximité, en 1852, entraîne rapidement la formation d'un noyau villageois. Quelques commerces et ateliers de service s'établissent alors alentour.

Durant les premières années, Norbert Dionne est gérant du commerce pour le marchand de Rivière-Ouelle, Charles Letellier de Saint-Just. En 1854, à sa majorité, Dionne devient l'associé de Letellier. Ensuite, en 1860 à la dissolution de la société, il devient seul propriétaire. Ce magasin général, comme les autres commerces de ce type, est un lieu où sont conservées et exposées des marchandises diverses. Des articles de quincaillerie et d'épicerie, des vêtements et des médicaments y sont vendus, échangés ou crédités aux résidents de la région. Il s'agit également d'un lieu privilégié de convivialité. Fréquenté par une clientèle fidèle, il s'y noue tout un réseau de relations sociales.

À la suite du décès de Dionne, sa veuve, Marie Gauvreau (1830- après 1885), poursuit les activités commerciales. Durant un certain temps, elle s'associe à Auguste Hébert. C'est probablement durant cette association, vers 1885, que le premier magasin est mis au goût du jour et doté d'une ornementation d'influence Second Empire. Le fils de Norbert Dionne et Marie Gauvreau, Arthur (1866-1932), prend la relève à la fin du XIXe siècle. Au début des années 1930, le commerce passe aux mains du fils d'Arthur, Joseph-Norbert Dionne (1907-1982). En 1973, ce dernier agrandit l'établissement, qui conserve toutefois son statut de magasin général. La multiplication des grands magasins, dans la seconde moitié du XXe siècle, entraîne la disparition des magasins généraux. Celui tenu par la famille Dionne depuis plus de 125 ans ferme ses portes en 1979.

L'ancien magasin général Norbert-Dionne est cité en 2008.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Bas-Saint-Laurent

MRC :

  • Kamouraska

Municipalité :

  • Saint-Pacôme

Adresse :

  • 104, rue Galarneau
  • 106, rue Galarneau

Latitude :

  • 47° 24' 34.6"

Longitude :

  • -69° 56' 51.9"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Kamouraska Paroisse de Saint-Pacôme Absent P-401
P-410

Haut de la page

Références

Liens Internet :

Notices bibliographiques :

  • LÉVESQUE, Yves. Saint-Pacôme, 1851-2001. Saint-Pacôme de Kamouraska, Corporation des fêtes du 150e de St-Pacôme, 2001. s.p.
  • s.a. Album souvenir, 125ème anniversaire St-Pacôme, 1851-1976. Québec, Guillot Publicité, 1976. s.p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013