Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Église de Saint-Jacques-le-Majeur

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Bas-Saint-Laurent

Municipalité :

  • Causapscal

Date :

  • 1910 – 1912 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Services et institutions (Églises, temples, synagogues et mosquées)

Éléments associés

Personnes associées (3)

Voir la liste

Inventaires associés (2)

Images

Carte

Description

Plan au sol :

Croix latine

Nombre d'étages :

1

Groupement :

Détaché

Saillies :

  • Avant-corps
  • Clocher
  • Clocheton
  • Escalier monumental
  • Perron
  • Tourelle

Fondations :

  • Pierre

Élévations :

  • Toutes les façades : Pierre (Taillée)

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Tôle à la canadienne

Autre(s) porte(s) :

  • contemporaine

Fenêtre(s) :

  • à arc brisé, Fixe

Éléments architecturaux :

  • Corniche à denticules
  • Corniche moulurée
  • Portail

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

À partir de 1852, le service religieux est offert dans la maison de Jonathan Noble, premier habitant de Causapscal. Financée par George Stephen (1829-1921), la construction d'une première petite chapelle en bois a lieu en 1882 pour desservir les quelques familles vivant dans la mission de Saint-Jacques-le-Majeur. Devant l'augmentation de la population et le développement du territoire qui est organisé en paroisse en 1896, une deuxième chapelle est construite en 1897. Comme la population ne cesse d'augmenter, cette dernière devient rapidement trop petite. Elle est convertie en salle paroissiale lors de l'érection de la nouvelle église de 1910 à 1912. Cette dernière est érigée d'après les plans des architectes de Québec David Ouellet (1844-1915) et Pierre Lévesque (1880-1955). C'est le constructeur Joseph Couture qui voit à son édification.

Haut de la page

Évaluation d'inventaire

  • Inventaire du patrimoine bâti de la MRC de La Matapédia (2010)
    MRC de La Matapédia


  • L'église de Saint-Jacques-le-Majeur possède une valeur patrimoniale supérieure. Son intérêt repose notamment sur son usage. L'église paroissiale, jouant un rôle majeur dans la société québécoise aux 19e et 20e siècles, est au centre de la vie sociale du village. Cette église possède également une valeur artistique et architecturale. De style néogothique, ce lieu de culte possède des caractéristiques de ce courant issu de l'art gothique du Moyen-Âge, dont des ouvertures en arc d'ogive. Des éléments sculptés ornent les élévations du bâtiment et son décor intérieur, riche en boiseries, est remarquable. Par ailleurs, les plans ont été dessinés par les architectes de Québec, David Ouellet (1844-1915) et Pierre Lévesque (1880-1955), à qui l'on doit plusieurs bâtiments religieux dans l'Est de la Province dont ceux de Sainte-Florence et Saint-Moïse. C'est le constructeur Joseph Couture qui a été responsable du chantier. La valeur patrimoniale de l'église tient aussi aux qualités paysagères de son site. Elle est située sur le sommet d'une colline, entourée de plusieurs autres bâtiments institutionnels, dont le presbytère, l'hôtel de ville et quelques écoles. Située à un point élevé dans la topographie de Causapscal, elle est visible de loin et constitue un point de repère incontournable dans cette ville. Enfin, la valeur patrimoniale tient à son passé. Construite de 1910 à 1912, elle est le troisième lieu de culte de Causapscal. L'opulence de cette construction rappelle le dynamisme et la vitalité que la région a connus durant les premières décennies du 20e siècle. Toujours ouverte au culte, l'église est maintenue dans un état impeccable.

    Haut de la page

    Emplacement

    Region administrative :

    • Bas-Saint-Laurent

    MRC :

    • La Matapédia

    Municipalité :

    • Causapscal

    Adresse :

    • 100, place de l'Église

    Latitude :

    • 48° 21' 20.2"

    Longitude :

    • -67° 13' 24.3"

    Désignation cadastrale

    Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
    Matapédia Canton de Casupscull Rang 1 Nord 1-A-7-5

    Haut de la page

    Références

    Liens Internet :

    Notices bibliographiques :

    • JEAN, Brigitte. D'eau et de lumière 1896-1996; histoire de Causapscal. s.l. 1996. 512 p.
    • LUSSIER, Isabelle et Caroline ROY. La Vallée-de-la-Matapédia, une histoire d'appartenance. Vol. 9. Sainte-Foy, Les Éditions GID, 2004. 285 p.

    Multimédias disponibles en ligne :

    Haut de la page

    Gouvernement du Québec

    © Gouvernement du Québec, 2013