Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Ancien palais de justice de Vaudreuil

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • 420, avenue Saint-Charles

Région administrative :

  • Montérégie

Municipalité :

  • Vaudreuil-Dorion

Date :

  • 1857 – 1859 (Construction)

Usage :

  • Services et institutions (Palais de justice et bureaux d'enregistrement)

Éléments associés

Personnes associées (2)

Images

Carte

Description

L'ancien palais de justice de Vaudreuil est un palais de justice de comté construit de 1857 à 1859. D'inspiration néoclassique, le bâtiment en pierre de plan presque carré, à deux étages, est coiffé d'un toit en pavillon comprenant une terrasse faîtière et deux souches de cheminée disposées de manière symétrique. L'ancien palais de justice de Vaudreuil est situé en retrait de l'une des artères du secteur Vieux-Vaudreuil de la municipalité de Vaudreuil-Dorion.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Vaudreuil-Dorion) 2008-01-21
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

L'ancien palais de justice de Vaudreuil présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique comme témoin de l'histoire de la justice au Québec. La Loi de la judicature de 1793 divise le Bas-Canada en districts judiciaires. Elle crée de nouvelles cours de justice et donne naissance au système des tribunaux supérieurs et inférieurs. Cette loi jette ainsi les bases de l'organisation judiciaire actuelle. Les districts forment des divisions administratives autonomes. Ils se subdivisent en comtés, dont le chef-lieu doit être pourvu d'un palais de justice, pour accueillir la cour de comté, et d'une prison. Les cours de comté sont des tribunaux inférieurs dont la juridiction porte essentiellement sur les petites causes civiles. Le nombre d'édifices conçus à cette fin est limité avant 1857. Ces cours s'installent le plus souvent dans des bâtiments existants, car la construction des palais de justice de comté est à la charge des autorités locales. Cependant, l'Acte judiciaire du Canada de 1857 prévoit de l'aide financière pour l'édification de nouveaux palais de justice dans chaque comté. Il s'ensuit une grande période de construction de palais de justice. Celle de l'ancien palais de justice de Vaudreuil commence dès l'année de l'adoption de l'Acte et se termine en 1859. La valeur historique de cet immeuble repose en outre sur la continuation de sa fonction institutionnelle. La fonction de palais de justice est délaissée dans les années 1920. Cependant, l'édifice continue d'abriter le bureau d'enregistrement et sert de bureau de comté. Depuis 1986, il abrite le siège de la MRC de Vaudreuil-Soulanges. Il compte aujourd'hui parmi les plus anciens bâtiments publics de Vaudreuil-Dorion.

L'ancien palais de justice de Vaudreuil présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. En effet, l'édifice est l'un des rares bâtiments dans la ville de Vaudreuil-Dorion de style néoclassique. Il est construit selon les plans d'Adolphe Moffatt, l'enseignant du village. Le néoclassicisme est introduit au Québec au début du XIXe siècle. Ce style est adopté par le gouvernement colonial pour la construction de la plupart des édifices publics durant la première moitié de ce siècle. Les bâtiments plus modestes, tel le palais de justice de Vaudreuil, ne retiennent souvent que les éléments essentiels du néoclassicisme et s'apparentent à l'architecture résidentielle. L'ancien palais de justice de Vaudreuil en est un exemple par la rigueur symétrique de sa façade, les chaînes d'angle et les encadrements d'ouvertures en pierre de taille bouchardée, ainsi que la toiture en pavillon. Le caractère institutionnel de l'édifice est renforcé par son portique avec fronton.

Source : Municipalité de Vaudreuil-Dorion, 2008.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de l'ancien palais de justice de Vaudreuil liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment :
- sa situation sur l'un des axes principaux du noyau villageois du secteur Vieux-Vaudreuil de la municipalité de Vaudreuil-Dorion;
- sa position en retrait par rapport à l'axe de circulation;
- son volume, dont le plan rectangulaire et les élévations symétriques, le toit en pavillon avec terrasse faîtière et les souches de cheminée symétriques;
- les matériaux, dont la maçonnerie en moellon, la pierre de taille bouchardée des chambranles et des chaînes d'angle, la couverture en tôle à baguettes, le bois des éléments architecturaux;
- les ouvertures, dont la porte à double vantail surmontée d'une imposte vitrée, les fenêtres à petits carreaux;
- l'ornementation, dont la corniche à consoles, les denticules et pilastres des portiques;
- le portique à fronton en façade.

Haut de la page

Informations historiques

L'ancien palais de justice de Vaudreuil est construit de 1857 à 1859. Il s'inscrit dans une période intense d'édification de palais de justice de comté. En effet, la Loi de la judicature de 1793 divise le Bas-Canada en districts judiciaires. Elle crée de nouvelles cours de justice et donne naissance au système des tribunaux supérieurs et inférieurs. Cette loi jette ainsi les bases de l'organisation judiciaire actuelle. Les districts forment des divisions administratives autonomes. Ils se subdivisent en comtés, dont le chef-lieu doit être pourvu d'un palais de justice, pour accueillir la cour de comté, et d'une prison. Les cours de comté sont des tribunaux inférieurs dont la juridiction porte essentiellement sur les petites causes civiles. En milieu rural, leur nombre se limite à deux palais de justice avant 1857. Ces cours s'installent le plus souvent dans des bâtiments existants, car la construction des palais de justice de comté est à la charge des autorités locales. Cependant, l'Acte judiciaire du Canada de 1857 prévoit de l'aide financière pour la construction de nouveaux palais de justice dans chaque conseil de comté. Il s'ensuit une grande période de construction des palais de justice au Québec.

L'ancien palais de justice de Vaudreuil est construit d'après les plans d'Adolphe Moffatt, l'enseignant du village. Le terrain a été offert par R. B. Harwood fils, descendant des anciens seigneurs de Vaudreuil. Le caractère institutionnel de l'édifice est renforcé par son architecture d'inspiration néoclassique et témoigne de l'utilisation de ce style dans la construction d'édifices publics au XIXe siècle.

La fonction de palais de justice est délaissée dans les années 1920. Cependant, le bâtiment continue d'abriter le bureau d'enregistrement et sert de bureau de comté. Depuis 1986, il loge le siège de la MRC de Vaudreuil-Soulanges.

L'ancien palais de justice de Vaudreuil est cité en 2008. Il conserve encore aujourd'hui sa fonction de siège de la MRC de Vaudreuil-Soulanges.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Montérégie

MRC :

  • Vaudreuil-Soulanges

Municipalité :

  • Vaudreuil-Dorion

Adresse :

  • 420, avenue Saint-Charles

Latitude :

  • 45° 23' 57.0"

Longitude :

  • -74° 1' 38.0"

Désignation cadastrale :

  • Lot 1 675 398

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • BÉLISLE, Michel. De L'Isle-aux-Tourtes à Vaudreuil-Dorion. s.l. Collectif pour l'histoire de Vaudreuil-Dorion, 2007. 397 p.
  • CARTER, Margaret, dir. Les premiers palais de justice au Canada. Ottawa, Direction des lieux et des parcs historiques nationaux, 1983. 264 p.
  • JEANNOTTE, Adhémar. Vaudreuil, notes historiques. s.l. Centre d'histoire de la Presqu'île, 1982. 119 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013