Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Caveau de la Maison-Paré

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Caveau à légumes

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Beaupré

Thématique :

  • Patrimoine agricole

Usage :

  • Fonction résidentielle (Bâtiments paradomestiques)

Éléments associés

Inventaires associés (1)

Images

Carte

Description

Le caveau de la Maison-Paré est une ancienne dépendance agricole. Il se compose d'un volume en pierre de plan rectangulaire encastré dans un coteau. Seule la façade avec sa porte centrale est visible. Le caveau, qui constitue une dépendance de la maison Paré, est situé en bordure de l'avenue Royale, dans la municipalité de Beaupré.

Ce bien est cité immeuble patrimonial.

Nombre d'étages :

1

Structure :

  • Maçonnerie en pierre

Fondations :

  • Pierre

Élévations :

  • Façade avant : Composite (Enduit et crépi)

Porte principale :

  • bois massif

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Beaupré) 2007-12-17
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

Le caveau de la Maison-Paré présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique et ethnologique comme témoin des pratiques traditionnelles de conservation des aliments en milieu rural. Le caveau fait partie des composantes des ensembles agricoles de la Côte-de-Beaupré. Il sert à conserver les aliments, en particulier les légumes-racines, les fruits et les pots de conserves. Le caveau protège les aliments du gel en hiver et de la chaleur en été, en profitant des propriétés isolantes de la terre. En hiver, les habitants ouvraient le caveau à légumes à intervalles de deux à trois semaines afin de transférer les denrées dans les espaces intérieurs prévus à cette fin. Le caveau de la Maison-Paré de Beaupré est un exemple bien préservé de ces structures.

Le caveau de la Maison-Paré présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Il est représentatif d'un type de dépendance agricole, soit le caveau à légumes en maçonnerie à toit voûté. Il existe quelques types de caveaux à légumes dans les différentes régions du Québec. La région de la Côte-de-Beaupré se distingue par la richesse de ce type de patrimoine qu'on y trouve. En effet, elle compte plus de 30 caveaux sur son territoire. Ceux-ci se répartissent en deux types, soit le caveau à toit voûté et celui à toit à pignon. Les deux types partagent néanmoins des caractéristiques similaires; ils se composent d'une structure en maçonnerie enchâssée au pied d'un coteau. Le caveau de la Maison-Paré de Beaupré est caractéristique de ces dépendances agricoles par son plan rectangulaire, sa solide maçonnerie en pierre à demi enfouie dans le coteau et son toit recouvert de terre percé d'un conduit d'aération.

Source : Municipalité de Beaupré, 2008.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques du caveau de la Maison-Paré liés à ses valeurs historique, ethnologique et architecturale comprennent, notamment :
- sa situation en bordure de l'avenue Royale dans la municipalité de Beaupré;
- sa position au pied d'un coteau;
- son volume, dont le plan rectangulaire, l'élévation d'un étage;
- ses matériaux, dont sa maçonnerie en pierre, le bois de la porte et de son chambranle;
- sa porte rectangulaire centrée en façade.

Haut de la page

Informations historiques

La Côte-de-Beaupré est l'une des premières régions à être colonisée en Nouvelle-France. La seigneurie de Beaupré, qui se composait des territoires compris entre la rivière Montmorency et la rivière du Gouffre (Baie-Saint-Paul), est concédée à Antoine Cheffault de la Renardière en 1636. Un mois plus tard, Cheffault forme avec sept associés la Compagnie de Beaupré, chargée de l'administration et de la colonisation de la seigneurie. En 1668, Monseigneur de Laval (François de Laval, baptisé en 1623-1708) devint propriétaire de la seigneurie. Ce territoire conserve sa vocation agricole jusqu'à nos jours.

Le caveau de la Maison-Paré de Beaupré est construit à une époque indéterminée afin de servir de dépendance agricole à la maison Paré. Ce type de structure sert à conserver les aliments, en particulier les légumes-racines, les fruits et les pots de conserves. Le caveau protège les aliments du gel en hiver et de la chaleur en été, en profitant des propriétés isolantes de la terre. En hiver, les habitants ouvraient le caveau à légumes à intervalles de deux à trois semaines afin de transférer les denrées dans les espaces intérieurs prévus à cette fin.

En 2001, la Société du patrimoine et d'histoire de la Côte-de-Beaupré répertorie les caveaux à légumes situés sur le territoire de la municipalité régionale de comté (MRC). Ces structures en maçonnerie enchâssées au pied du coteau constituent une composante importante du paysage architectural de la région. Le caveau de la Maison-Paré de Beaupré fait partie de cet inventaire.

Le caveau de la Maison-Paré est cité en 2007.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Capitale-Nationale

MRC :

  • La Côte-de-Beaupré

Municipalité :

  • Beaupré

Adresse :

  • 11486, avenue Royale

Latitude :

  • 47° 2' 44.6"

Longitude :

  • -70° 52' 53.8"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Montmorency Paroisse de Saint-Joachim Absent 379-9

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • BUTEAU, Lise. Le Patrimoine Religieux de la Côte-de-Beaupré. Mémoire présenté à la Commission de la Culture de l'Assemblée nationale du Québec [En Ligne]. www.cldcotedebeaupre.com/mémoire-patrimoine-religieux.pdf
  • DUPONT, Jean-Claude, dir. Habitation rurale au Québec. Montréal, Éditions Hurtubise HMH, 1978. 268 p.
  • GILBERT, Marco. La restauration des caveaux à légumes [En Ligne]. www.genealogie.org/club/sphcb/realisations/caveaux/caveaux.htm

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013